Partagez | 
 

 Through time and space. | Matthew.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

« And in this lonely hour, when you rest your weary head. Well I'll be watching you and on tiptoe creep to your bed. And if you ever leave me...I will never let you go. You will always know, I will be yours to have and hold... »

MESSAGES : 388
VOS ENVIES : Elles sont nombreuses mais terriblement destructrices.
SITUATION CIVIL : Leave me alone.
PSEUDO : Woodwinked
CELEBRITE : Amber Heard.

MessageSujet: Through time and space. | Matthew.   Ven 15 Juin - 19:20


« Pas très gentleman d'embêter une jeune fille. » Derrière une rue sombre, cette voix tranchante résonna comme un écho après le cri de cette petite brune, foudroyée par la peur. Le grand barbu se retourna lentement, comme s'il pensait avoir mal entendu ces quelques paroles. Angie, telle une ombre parmi les autres, se tenait à quelques pas de l'homme, le défiant du regard sans la moindre gêne. Il n'avait aucune idée de ce dont elle était capable, c'était justement ça qui lui plaisait : provoquer le danger afin de discerner le bien du mal. Ange depuis quelques décennies, la jolie blonde prenait un malin plaisir à être le juge de certaines âmes nuisibles au commun des mortels. C'était son travail, elle devait assurer le bien-être des innocents, quitte à anéantir plusieurs personnes sur son passage. Lentement, elle s'approcha de lui en prenant soin d'adresser un signe de tête à cette jeune adolescente qui ne mit pas longtemps à déguerpir. Il la détailla du regard de la tête au pieds, comme pour s'assurer que c'était bien une femme qui lui avait parlé sur ce ton : de hauts talons couleur crème, un chemisier dévoilant subtilement sa lingerie de la même couleur, un pantalon et un blazer noir. Sa crinière blonde se voulait plus volage tandis que sa bouche rouge sang la rendait cruellement irrésistible bien qu'inoffensive.   « Qu'es' t'as ? T'veux être la prochaine sur la liste ? » Angie se mit à rire, un rire moqueur qui en disait long sur le fin fond de sa pensé. Aussitôt, elle reprit son visage glacial en s'approchant doucement de lui, dangereusement menacée par une arme blanche plutôt suspecte. D'une force inhumaine, elle brisa le poignard d'un simple mouvement de main sans quitter le barbu du regard. « Non, pas contre tu risques d'être le premier sur la mienne. » En un geste, elle lui brisa l’assomma d'un coup de coude pour ensuite s'accroupir face à lui. « Tu veux un second aperçu ? » En guise de réponse, il préféra s'enfuir rapidement, apeuré comme un enfant que l'on aurait renfermé dans un cachot pendant des jours.

Angie se dirigea vers la porte de l'arrière boite mais, alors qu'elle voulut franchir le seuil, un jeune homme lui coupa la route. La belle releva simplement son regard, prête à sortir les griffes mais fut soudain comme frappée par un éclair. Était-ce Matthew ? L'amour que la mort lui avait enlevé ?Impossible. Elle l'avait cherché pendant des années, elle l'avait traqué jours et nuits pour tenter de l’apercevoir ne serait-ce qu'un instant afin de vérifier si oui ou non, cette fameuse Kathryn l'avait réellement transformé en cet être cruel qu'il n'était pas. Sans succès. La belle n'arrivait pas à se convaincre que c'était bel et bien Kyllianson. Non, ça ne pouvait pas être lui, peut-être seulement quelqu'un qui lui ressemblait comme deux gouttes d'eau. Après tout, Angie elle-même possédait un corps qui s’apparentait trait pour trait à son image d'antan. Bien sur, quelques détails différaient : elle avait autrefois une chevelure plus claire, un grain de beauté au dessus de sa lèvre et une taille légèrement plus marquée. Comment être sure que la personne face à elle n'était pas son ex fiancé ? Un seul et unique moyen. S'il était devenu un vampire, il ne tarderait pas à sévir dans les minutes avenir : il fallait simplement le tester. Angie appuya son talon contre le mur voisin et, d'un air presque désinvolte, elle alluma une cigarette. Elle ne devait rien laisser paraître, jamais. L'infirmière put remarquer que cet homme semblait quelque peu contrarié et, pour cause, après avoir expulsé la fumée de sa bouche, elle lui demanda :   « Mauvaise soirée ? »

_________________

Angie Northedge
« With no loving in our souls, Angie. » The wise man said just find your place, in the eye of the storm. Seek the roses along the way, just beware of the thorns. Close your eyes and your will find, the way out of the dark
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



On a tous besoin de croire que quelque chose existe au delà de la banalité du quotidien.


MESSAGES : 186
METIER : Videur au Trackside Tavern, homme de main de son boss
VOS ENVIES : Destructrices, empoissonées et malsaines
SITUATION CIVIL : Volage depuis qu'elle n'est plus là.
PSEUDO : Mags
CELEBRITE : Jamie Dornan

MessageSujet: Re: Through time and space. | Matthew.   Ven 15 Juin - 19:55


La soirée était d'un ennui mortel. Enfin, façon de parler pour la condition d'immortel que possédait le jeune homme, qui en réalité n'était pas si jeune. Jouer avec les apparences était devenu son quotidien. C'était son jeu à lui, son outil, sa vie. En tous les cas, pour le moment, Matthew s'ennuyait complètement. Il avait longuement guetté les petites demoiselles. Certaines venaient pour faire la fête, s'amuser, danser, elles étaient provocatrices et sensuelles, mais surtout affirmées. D'autres étaient inoffensives, c'était à peine si elles ne venaient pas de faire le mur de leurs parents sagement endormis. En fait, il n'y avait pas de proies intéressantes pour lui, ce qui le mettait de mauvaise humeur. « Bon mec, tu libères le chemin maintenant, j'aimerai passer. » Hum, pas une très bonne idée de parler de cette manière aux vampire. Il vrilla son regard sur l'homme, légèrement plus petit que lui. « Toi, tu passes pas, laisses tomber et va voir ailleurs si j'y suis. » Il n'était pas apte à faire son gentil, ni même à être courtois, non, ce mec, il n'allait pas entrer dans la boite parce qu'il l'avait décidé, c'est tout, il n'y avait pas d'autres alternatives possibles. Le client ne fut pas du même avis, et bouscula Matthew, du moins, tenta de le bousculer. En deux temps, trois mouvement, le vampire lui empoigna le poignet tout en commençant à lui tordre, sagement, docilement, farouchement. Il voulait continuer, lui casser quitte à être crédible pour qu'on arrête de se confronter à lui, il détestait ça. La douleur sur le visage de l'homme l'apaisa quelques peu, du moins, aux yeux de tous, ça l'apaisa, au fond de lui, sa conscience lui criait de tout stopper, d'arrêter et de le relâcher. Non, il ne voulait pas l'écouter, alors il continuer, jusqu'à ce qu'un crack sonore se fasse entendre. Matthew s'arrêta, et continua son boulot, laissant l'homme s'en aller en rampant avec quelques autres personnes. Les cris, les paroles, et autres petites choses ne venaient pas jusqu'à lui, il s'en fichait pas mal en fait.

Sur ce, il prit sa pause quand un collègue vint le remplacer. Ce n'était pas tout, mais il avait besoin d'extérioriser tout ce poids. Il avait besoin de sang, de sang frai, mais évidemment, personne ne comptait se présenter pour le lui donner. Il se cala contre une des entrées de la boite de nuit, relativement vide, c'était plutôt une sortie de secours qu'autre chose. Son ouïe développée se cala sur un bruit régulier, très régulier. Des talons, claquant sur le sol de la rue. Il resta sans rien dire, sans rien faire, laissant la personne venir jusqu'à lui, il entrerait en jeu quand elle sera plus près, ne surtout pas l'effrayer. Cependant, lorsqu'il releva le regard, la jeune femme était appuyée contre le mur d'en face. Mais ce ne fut pas ce qui le déstabilisa. Non, lorsqu'il posa ses yeux sur la personne, il resta pendant un petit moment bloqué, comme inerte devant cette ressemblance frappante. Les idées s'entrechoquant, il finit par revenir à la réalité en quelques secondes. Non, ce n'était pas elle, elle était morte, morte depuis bien longtemps, trop longtemps, elle était parti. C'était simplement le ciel qui lui envoyé cette image pour lui rappeler qu'elle ne serait pas d'accord avec ce qu'il faisait. Il chassa cette idée de sa tête, pour la faire taire, il n'y avait qu'un moyen. Tuer. Et pourtant, il savait qu'il ne pourrait pas, non, elle ressemblait trop à Angie.   « Mauvaise soirée ? » Il la fixait, sans aucune gène, avant de se décoller de son propre mur pour venir vers elle. « Oui, il y a encore quelques minutes, mais là ... Je dirai bien autre chose. » Dit-il lentement, doucement, accentuant sur la fin, tout en allant vers elle, pouvant alors sentir son parfum mélangé à l'odeur du tabac. Il continua à avancer, toujours autant troubler par cette ressemblance, qui faut fond, l'énervé plus qu'autre chose. Cette humaine n'avait pas le droit de vivre, non, elle n'avait pas le droit de lui rappeler autant Angie, il ne voyait qu'une issue à cette situation qui le rendait faible. « Cependant, je trouve bien dommage qu'une aussi belle créature soit seule. » Toujours s'assurer qu'on ne risque pas grand chose, même si là, il s'en fichait, c'était surtout pour la faire parler, la mettre en confiance pour encore mieux planter ses crocs. Il allait s'en vouloir, de faire disparaitre un être lui ressemblant, mais en fait, c'était parce qu'elle lui ressemblait qu'il se devait de la faire disparaitre. Pour sa mémoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

« And in this lonely hour, when you rest your weary head. Well I'll be watching you and on tiptoe creep to your bed. And if you ever leave me...I will never let you go. You will always know, I will be yours to have and hold... »

MESSAGES : 388
VOS ENVIES : Elles sont nombreuses mais terriblement destructrices.
SITUATION CIVIL : Leave me alone.
PSEUDO : Woodwinked
CELEBRITE : Amber Heard.

MessageSujet: Re: Through time and space. | Matthew.   Ven 15 Juin - 20:55


Angie se vouait corps et âme pour ne plus ressentir aucune émotion. Son statut d'ange l'aidait, certes, mais en étant entourée de mortels pendant un long moment, elle se surprenait parfois à oublier sa mission première. La belle avait su se construire une carapace au fil des années afin de ne pas se laisser troubler par quelques sentiments typiquement humains.Voilà pourquoi elle arborait constamment une mine glaciale, préférant feindre l'indifférence plutôt que d'esquisser le moindre petite sourire. Oui, son rictus se décoinçait qu'à de rares occasions et, pour la première fois depuis bien longtemps, elle accorda cette faveur à ce jeune homme face à elle. Certainement que sa ressemblance presque déconcertante avec son ex fiancé avait joué en sa faveur et Angie n'aimait pas beaucoup ça. Sa remarque était purement séductrice, comme tous les autres mâles peuplant ce monde. Elle haïssait du plus profond de sa personnes la gente masculine, c'était à cause d'eux qu'elle était vouée à l'éternité. Pourtant, les bras croisés contre sa poitrine, la jolie blonde n'arrivait plus à lâcher du regard cet être si énigmatique. Elle se devait de vérifier ses sources et quelque part, elle espérait que ce soit simplement un similitude anodine. Dans le cas contraire, cela engendrerait la mort pour l'un d'eux. Si Angie prenait sa vocation à cœur, ce soir là elle comprit que tuer cet être serait cruellement pénible. Ses traits étaient bien trop parfaits, sa voix – similaire encore à celle de Matthew – était bien trop envoûtante pour qu'elle puisse se débarrasser de lui comme un simple tas de poussière. Tentant de faire déguerpir ses idées tiraillantes, elle décrocha une dernière bouffée pour venir écraser sa cigarette au sol.

Lentement, elle vint s'approcher de lui à son tour, détaillant son visage dans les moindres détails. « Techniquement, je suis désormais en bonne compagnie non ? » Il fallait qu'elle sache, cela sonnait comme vital. Voilà pourquoi elle souleva lentement sa chevelure blonde pour s'accorder un peu d'air frais, une manière d'exposer son cou à l'oeil nu. Angie savait très bien que ce n'était qu'une question de secondes. La belle vit dès lors quelques veines apparentes se dessiner sous les yeux du jeune homme. Une réalité qui l'acheva sur place. Non, pas ça, tuer Matthew était très certainement la chose la plus insupportable qu'on puisse lui ordonner. Refoulant tant bien que mal tous sentiments, sa main droite vint s'éclairer d'une lumière blanche aveuglante et, d'un geste haineux, elle le propulsa contre le mur derrière lui. Concentrant toute son énergie, elle profita de ce moment d’inattention pour user d'un de ses pouvoirs : l'altercation de réalité. Les environs se floutèrent et doucement, un tout autre paysage vint faire son apparition. Ils se retrouvèrent dans un champs de blé plongé dans la pénombre où seuls quelques étoiles éclairaient cette étendue. Appuyée contre ce chêne qui leurs était commun, Angie voulait lui faire comprendre petit à petit l'inconcevable réalité malgré elle. « And in this lonely hour, when you rest your weary head. Well I'll be watching you and on tiptoe creep to your bed. And if you ever leave me...I will never let you go. You will always know, I will be yours to have and hold... » Chantonnant ses quelques paroles d'une voix sans attache, elle n'arrivait pas encore à l'observer : la simple vue de son regard serait une torture sans nom, elle en était consciente. Angie préférait fixer ses mains, essayant d'envisager toutes les possibilités possibles et inimaginables. Lentement, son regard vitreux et austère vint à l'encontre de celui de son ex fiancé et, d'une voix presque insensible, elle daigna enfin lui accorder quelques mots : « Bonsoir Matthew.»

_________________

Angie Northedge
« With no loving in our souls, Angie. » The wise man said just find your place, in the eye of the storm. Seek the roses along the way, just beware of the thorns. Close your eyes and your will find, the way out of the dark
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



On a tous besoin de croire que quelque chose existe au delà de la banalité du quotidien.


MESSAGES : 186
METIER : Videur au Trackside Tavern, homme de main de son boss
VOS ENVIES : Destructrices, empoissonées et malsaines
SITUATION CIVIL : Volage depuis qu'elle n'est plus là.
PSEUDO : Mags
CELEBRITE : Jamie Dornan

MessageSujet: Re: Through time and space. | Matthew.   Ven 15 Juin - 21:41


Les yeux rivés sur cette créature blonde, Matthew n'arrivait pas à se dire que dans quelques minutes ce si beau visage serait inerte, ces yeux flamboyant seraient éteints. Non, et pourtant, il allait devoir le faire, il allait devoir faire disparaitre ce corps, cet être tellement ressemblant. « Techniquement, je suis désormais en bonne compagnie non ? » Elle écrasa délicatement sa clope, pendant que Matthew faisait une liste de toutes les différences, en commençant par la silhouette, pas exactement la même, peut-être ne devait il pas faire confiance à ses souvenirs humains, il n'en savait rien. Il continuait de lister alors qu'elle s'approchait de lui. Il resta sans bouger à première vue, même si son regard était vrillé sur elle. Il manquait quelque chose sur son visage, mais il ne voyait pas quoi. Il lui manquait des traits, des traits qu'il connaissait par coeur, qu'il se ressassait sans cesse, il savait qu'il manquait quelque chose, donc non, ça ne pouvait pas être elle. En un mouvement de cheveux, sa gorge se dénuda, à ce moment, Matthew remarqua que ce n'était pas la même couleur, non, les cheveux d'Angie étaient plus claires, mais c'était peut-être du à l'éclairage. En tous les cas, la gorge de la jeune femme transforma le vampire qui ne put résister bien longtemps, il sentit ses traits changeaient. En effet, des veines noirs apparurent sous ses yeux, alors qu'il sentait ses crocs sortirent délicatement de leur cachette.

Sauf qu'il ne s'attendit pas à la suite. Jamais il n'aurait pensé que la jeune femme en face de lui était plus qu'une humaine, l'idée ne lui avait pas une seule fois traversée l'esprit et pourtant ... Une lumière éclatante vint l'éblouir avant de se voir propulser contre le mur d'un geste de main de la femme. Il était pris au dépourvu, il n'arrivait pas à comprendre, il tentait de se repasser le tout pour enfin comprendre, mais aucune solution, aucune réponse ne lui venait en tête. La légère brise le sorti de sa torpeur, mais il n'arriva pas à revenir pour faire face, reprendre le droit chemin. Oui, il pensait que c'était bel et bien un signe du ciel. Ca ne pouvait pas être une simple ressemblance anodine, un simple hasard, non, il y avait quelque chose de cacher là-dessous, et maintenant il pensait bel et bien que son heure était venue. Etre arraché par celle qu'il aime, ou du moins, une personne qui lui ressemble étroitement. Mais il se vit autre part, peut-être était-il déjà mort ... Une nuit étoilée, et Angie, elle était là, il la sentait. « And in this lonely hour, when you rest your weary head. Well I'll be watching you and on tiptoe creep to your bed. And if you ever leave me...I will never let you go. You will always know, I will be yours to have and hold... » Non, non, il ne voulait pas de ces souvenirs, pas alors qu'il partait, qu'il s'enfuyait. Non, il n'en voulait pas, ça faisait bien trop mal. Il se concentra alors pour faire revenir sa nature de vampire, sa froideur légendaire. Et pourtant, il riva son regard sur la blonde, toujours accroupis par terre suite à la propulsion. « Bonsoir Matthew.» Non, elle n'avait pas le droit de lui faire ça, lui faire revivre ce moment. Pas une seconde il pensa que c'était son Angie, non, sans Angie était tellement douce, tellement fière, tellement souriante, tellement amoureuse de lui. Cette personne qui lui faisait face c'était pas elle. Juste une personne à détruire, une personne lui voulant du mal. « Laissez moi ! Partez ! » Se mit-il à crier, à moitié hystérique. Il ne voulait pas la voir, il ne voulait pas souffrir, il n'avait pas besoin de ça. La fixant, il se tut une seconde, essayant de reprendre un certain sang-froid en se remettant sur ses deux jambes d'un geste fluide. « Vous n'êtes pas Angie ! Elle est MORTE ! » Ce n'était pas qu'il ne voulait pas que ce soit elle, mais il avait tellement de fois pensé qu'elle reviendrait qu'il avait finit par se faire une raison ne la voyant pas revenir. Alors oui, il accentuait les mots tout en continuant sa transformation. Son visage était tel le vampire sanguinaire qui avait pris sa place depuis des années maintenant, les crocs prêts à frapper. Qu'avait-il à perdre après tout ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

« And in this lonely hour, when you rest your weary head. Well I'll be watching you and on tiptoe creep to your bed. And if you ever leave me...I will never let you go. You will always know, I will be yours to have and hold... »

MESSAGES : 388
VOS ENVIES : Elles sont nombreuses mais terriblement destructrices.
SITUATION CIVIL : Leave me alone.
PSEUDO : Woodwinked
CELEBRITE : Amber Heard.

MessageSujet: Re: Through time and space. | Matthew.   Sam 16 Juin - 7:47


A son plus grand regret, les suppositions d'Angie s'avéraient parfaitement justes. Elle s'était pourtant persuadée que l'homme face à elle n'était qu'une pale copie – bien qu'on ne peut plus ressemblante – de son ex fiancé. A vrai dire, elle désirait plus que tout que cet être ne soit simplement qu'un videur parmi tant d'autres, légèrement séducteur sur les bords et cruellement attirant. Néanmoins, il était essentiel de s'en assurer car, dans le cas contraire, elle devrait à tous prix le tuer quitte à s'en vouloir pour le restant de son existence : faire régner le mal causerait sa propre perte. La belle, autrefois si charismatique, n'était désormais que l'ombre d'elle même : une jeune femme glaciale, dépourvue de tout sentiment, sans pitié et faisant preuve d'allégeance face au Dieu suprême. Elle devait malgré tout mener sa mission à bien et s'éprendre aujourd'hui d'un simple mortel n'était très certainement pas la tâche à suivre. Tant bien que mal, elle se mit donc à badiner à son tour, espérant ne pas tomber dans son propre panneau. Malheureusement, la réalité la gifla en pleine figure, à deux doigt de la faire chuter au sol. Bon sang, pourquoi ne pouvait-elle pas avoir tord ? Essayant de refouler ces émotions destructrices, Angie propulsa en une seconde le vampire contre le mur voisin afin de pouvoir user par la suite de ses pouvoirs à bon escient. Il fallait qu'ils soient seuls, à l’abri de tous regards et surtout, dans un endroit qui leurs était familier dans le but de se remémorer ces souvenirs qui seraient, sans aucun doute, douloureux pour chacun d'eux. Un seul lieu lui vint à l'esprit et aussitôt, elle les transporta au beau milieu d'un champs de blé, là où tout avait commencé il y a près de quarante ans. La belle se disait qu'en le tuant ici, la boucle serait bouclée.

Angie attendit que Matthew se réveille et, lorsqu'elle le vit doucement revenir à la réalité, elle se mit à chantonner quelques paroles. Une musique douce, berçante, en total paradoxe avec la situation actuelle et qui pourtant leur correspondait à la perfection. Tout à coup, elle put apercevoir son nouveau visage, celui d'un monstrueux vampire assoiffé de sang : cette simple vision l'achevait intérieurement. Elle avait certes changé mais il n'était plus le même également, son ex fiancé n'était plus du tout l'homme qu'elle avait connu jadis. « Tu es plutôt mal placé pour ne pas croire en une réincarnation Matthew. » dit-elle d'un ton provocateur, comme pour le réprimer sur une leçon qu'il avait mal apprise. Angie le fixa d'un air peu sympathique, ne désirant pas tomber le masque qu'elle avait minutieusement construit au fil des années. Soudain, après avoir usé de ses pouvoirs à nouveau, elle fit apparaître deux enfants qui couraient désormais perpétuellement autour du chêne juste à côté d'eux. « Angie, tu veux être mon amoureuse ? » demanda le petit garçon sans cesser de galoper derrière la jolie blonde qui répondit aussitôt : « Pas maintenant, peut-être dans vingt ans. » Les deux gamins disparurent aussitôt à travers les épis de blés, telle deux silhouettes fantomatiques continuant leurs route vers l'au-delà. L'ange quant à elle, s'assit au pieds de l'arbre en cherchant du regard une branche qui pourrait lui servir d'arme contre son ex fiancé. « Hum, si tu n'es toujours pas convaincu, tu devrais jeter un petit coup d'oeil dans ta main et ranger tes crocs de préférence.» D'un signe de tête on ne peut plus hautain, la belle désigna la paume de son interlocuteur où elle avait fait apparaître la bague de fiançailles qu'il lui avait offert un soir d'été. Un fois qu'elle eut trouvé un pieu à la hauteur de ses espérances, elle se releva sans difficulté pour ensuite s'approcher de lui lentement. Angie fit glisser adagio le morceau de bois entre ses mains et, une fois que son visage fut à quelques centimètres de celui de Matthew, elle tenta de réprimer difficilement toute émotion dans son regard. « Bon, je t'accorde une faveur. Tu peux me poser quelques questions avant que je te plante cet objet en plein cœur. » Sottises, elle essayait simplement de gagner du temps car, d'une manière ou d'une autre, la jolie blonde savait parfaitement que tuer son ex fiancé serait le pire des châtiments pour sa propre personne.

_________________

Angie Northedge
« With no loving in our souls, Angie. » The wise man said just find your place, in the eye of the storm. Seek the roses along the way, just beware of the thorns. Close your eyes and your will find, the way out of the dark
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



On a tous besoin de croire que quelque chose existe au delà de la banalité du quotidien.


MESSAGES : 186
METIER : Videur au Trackside Tavern, homme de main de son boss
VOS ENVIES : Destructrices, empoissonées et malsaines
SITUATION CIVIL : Volage depuis qu'elle n'est plus là.
PSEUDO : Mags
CELEBRITE : Jamie Dornan

MessageSujet: Re: Through time and space. | Matthew.   Sam 16 Juin - 10:01


Il avait l'impression de devenir complètement fou. Le sort avait décidé d'arrêter sa course sur lui, et autant dire qu'il ne s'attendait pas à tout cela. La colère avait pris place dans son esprit et ses traits s'étaient transformés sans qu'il ne puisse choisir son destin. « Tu es plutôt mal placé pour ne pas croire en une réincarnation Matthew. » Pourquoi lui dire cela. Pourquoi le faire autant souffrir. Il voulait se réveiller, là, maintenant, tout de suite, il ne voulait pas en entendre puis et pourtant ... L'espace autour d'eux changea du tout au tout, il revint plus de quarante ans en arrière, un grand chêne faisant office de paysage, deux gamins qui courrait dans tous les sens, l'un après l'autre. « Angie, tu veux être mon amoureuse ? » Dit le petit garçon, petit garçon qui était lui, lorsqu'il était encore jeune, innocent, et qu'il avait la femme de sa vie tellement proche de lui. Il savait déjà ce qu'elle allait lui répondre. Il était bien trop occupé à se concentrer sur les deux enfants qu'il ne vit pas la jeune femme, sa geôlière, s'emparer d'un pieu en bois, non, il ne fit pas attention. Elle le déconcentra d'autant plus avec cet écrin qu'il connaissait par coeur pour l'avoir toujours avec lui. L'ouvrant à regret, sachant pertinemment qu'il serait vide, il se surprit à voir la bague de fiançailles qu'il lui avait offert, elle était là, brillant de mille feu. Alors oui, là, il ne comprenait plus rien. Qui était-elle vraiment ?

Elle s'approcha de lui, tellement près que la proximité le déstabilisa légèrement. La proximité l'apaisa malgré le manque d'émotion dans le regard de la jeune femme. Ses yeux plongeaient dans les siens, il cherchait la vérité. « Bon, je t'accorde une faveur. Tu peux me poser quelques questions avant que je te plante cet objet en plein cœur. » Son regard dévia sur le pieu. Alors voilà, c'est comme ça que tout allait se finir. Il voyait celle qu'il aimait en réincarnation pour finalement être arraché à la vie. C'était comme ça que son destin avait décidé de se terminer. De sa main libre, il s'empara de la main de la jeune femme d'un geste assuré, tout en l'ouvrant il y glissa l'écrin dans sa paume. « Techniquement, cela t'appartient. » Ce fut tout ce qu'il dit pour justifier son geste. « Qui es-tu vraiment ? » Oui, il avait besoin de savoir, parce qu'il était profondément persuadé que si c'était bel et bien Angie, elle ne le tuerait pas, elle n'enfoncerait pas ce pieu dans son coeur, laissant ensuite son corps, inerte. Non, ce n'était pas possible qu'elle lui fasse ça. Ses traits vampiriques avaient disparu, et pourtant, il avait l'impression qu'ils allaient devoir revenir une fois qu'elle viendrait à bout de son existence. « Non, j'ai mieux ... Si tu es ... Angie. Pourquoi me tuer. » Oui, ça c'était vraiment la question qui lui posait problème.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

« And in this lonely hour, when you rest your weary head. Well I'll be watching you and on tiptoe creep to your bed. And if you ever leave me...I will never let you go. You will always know, I will be yours to have and hold... »

MESSAGES : 388
VOS ENVIES : Elles sont nombreuses mais terriblement destructrices.
SITUATION CIVIL : Leave me alone.
PSEUDO : Woodwinked
CELEBRITE : Amber Heard.

MessageSujet: Re: Through time and space. | Matthew.   Sam 16 Juin - 13:30


Angie se sentait faillir contre contre son gré. Bien qu'elle avait l'abord d'une jeune femme cruelle et sans pitié, son inconscient, en revanche commençait à lui jouer des tours. Des tas de questions se bousculèrent dans son esprit : était-ce sa conscience ? Était-ce ses sentiments ? Elle même n'en savait rien. Elle était brusquée entre l'envie de laisser tomber ce pieu au sol pour embrasser Matthew ou de lui planter ce même morceau de bois en plein cœur. Comment pouvait-elle décemment le tuer sans pour autant périr à son tour ? La blonde savait très bien qu'en sacrifiant son ex fiancé, elle se sacrifierait elle-même et ceux, pour l'éternité. Un choix on ne peut plus épineux l'offrait à elle et, l'ange ne se sentait pas capable d'assurer une telle responsabilité même si elle tâchait de prouver le contraire à son interlocuteur. D'ailleurs, elle aurait aimé qu'il lui dise de jolies choses, qu'il la dissuade de commettre l'irréparable seulement elle avait rapidement compris que son statut de vampire avait largement prit le dessus. Pourquoi ne les avait-on pas laissé en paix ? Ils avaient quatre sous en poche et pourtant, ils avaient tout pour être heureux jusqu'à ce que la fatalité ne leurs joue un tour. Angie usa donc de ses pouvoirs pour lui faire comprendre qui elle était réellement bien qu'il s’obstinait à croire le contraire ce qui était, en soit, compréhensible. Matthew ne connaissait pas les dernières minutes de sa fiancé, il ignorait qu'elle avait été abusé par trois hommes juste avant de mourir, asphyxiée par la fumé de l'incendie. Sous-estimant son statut, il n'avait aucune idée que depuis ce jour, la blonde s'était reconvertie en ange, un être sévère et insensible à toute approche. Jusqu'à ce jour.

Une fois qu'ils furent à une distance que la belle jugea correcte, elle lui accorda une faveur : un moyen de retarder l'échéance. Le contact de sa main contre la sienne embruma son cerveau pendant une poignée de secondes mais, une fois qu'elle fut à nouveau libre de ses pensées, elle referma sa main sur l'écrin qui se brisa en quelques morceaux. Balançant les dernières poussières au sol, Angie jeta à nouveau son dévolu sur Matthew. « Non, ça ce n'est qu'une illusion. Tout comme ce lieu à vrai dire. La vrai bague est à mon doigt, au fin fond de mon caveau d'ailleurs. » dit-elle sur un ton presque cynique. En toute honnêteté, c'était un mensonge. Lors de son propre enterrement, elle avait prit soin de récupérer ce fameux bijoux pour le conserver au fil des décennies. Son ex petit-ami lui posa une question à laquelle une multitude de réponses étaient envisageables seulement, il ne tarda pas à donner quelques précisions sur ses interrogations. Lassée, Angie soupira avant de s'asseoir sur un rondin de bois pour enfin de lui répondre : « Bon, parlons peu, parlons bien. Je suis bien morte à Alcatraz des suites d'un incendie mais, Dieu a été clément et m'a invoqué comme ange. Ma mission est de me débarrasser de tout être malveillant et, hélas, ta nature vampirique n'est pas une exception à la règle. » Angie se releva après cette petite explication et, d'un geste presque aguicheur, elle se mit derrière lui pour lui chuchotter quelques mots à l'oreille. « D'ailleurs, entre toi et moi, tu étais censé avoir la même destinée. » Son odeur était envoûtante et cruellement sensuelle, elle se sentait peu à peu perdre pieds face à son seul amour. Même si elle s'était promis de ne plus jamais s'éprendre d'un homme, Matthew était clairement l'objet de tous ses désirs refoulés.

_________________

Angie Northedge
« With no loving in our souls, Angie. » The wise man said just find your place, in the eye of the storm. Seek the roses along the way, just beware of the thorns. Close your eyes and your will find, the way out of the dark
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



On a tous besoin de croire que quelque chose existe au delà de la banalité du quotidien.


MESSAGES : 186
METIER : Videur au Trackside Tavern, homme de main de son boss
VOS ENVIES : Destructrices, empoissonées et malsaines
SITUATION CIVIL : Volage depuis qu'elle n'est plus là.
PSEUDO : Mags
CELEBRITE : Jamie Dornan

MessageSujet: Re: Through time and space. | Matthew.   Sam 16 Juin - 15:37


La voir réduire en poussière cet écrin qui à ses yeux valait tellement le rendit vraiment faible, mais il utilisa cette faiblesse pour la contrer, pas question de mourir. Non, il n'allait pas mourir ce soir, pas par les mains de cette femmes à la lumière blanche, pas par celle qui ressemblait tellement à un souvenir qu'elle gâchait. Oui, elle le gâchait. Matthew voyait toujours Angie comme son ange qu'elle était réellement, cette personne adorable, généreuse, courageuse et fière, qui n'avait pas peur de dire ce qu'elle pense, cette personne qui ne parlait pas sur un ton hautain, et qui ne renfermait pas des traits aussi cruels. Ca, c'était son souvenir. La personne qui lui faisait face était bien loin de lui ressembler. Cette bague, il n'avait aucune idée d'où elle pouvait être. Pourquoi ? Parce qu'il n'avait pas eu le courage, à l'époque, de voir le corps d'Angie. Non, il avait préférait garder un souvenir vivant plutôt que calciné. « Bon, parlons peu, parlons bien. Je suis bien morte à Alcatraz des suites d'un incendie mais, Dieu a été clément et m'a invoqué comme ange. Ma mission est de me débarrasser de tout être malveillant et, hélas, ta nature vampirique n'est pas une exception à la règle. »

Un ange. Angie était devenue une créature surnaturelle depuis tout ce temps et elle n'était même pas venue le voir, ne serait-ce que lorsqu'elle revint sur terre. Elle ne vint pas le réconforter, lui annoncer qu'elle allait bien, qu'elle était heureuse, rien. Rien du tout. Comment était-il censé prendre tout ça ? Il n'en savait rien, mais il ne prenait assez mal. Elle se leva, pour venir vers lui d'un air faussement aguicheur, tout ce qu'attendait Matthew, c'était le dernière coup de poignard qu'elle allait lui enfoncer dans le coeur, ce n'était plus qu'une question de minute. Elle vint lui murmurer quelques mots, des mots significatifs à ses yeux. « Te rejoindre ? J'aurai du te rejoindre. » Souffla-t-il, doucement. C'était tout ce qu'il avait toujours voulu. Il prenait petit à petit les choses en compte. Elle était devenue un ange, lui un vampire, et d'après ce qu'elle disait, elle devait le ... Tuer. Ce n'était pas comme ça qu'il voyait la fin de cette soirée. Il se retourna alors qu'elle se pavanait autour de lui, et la fixa, avant de porter sa main à sa chevelure blonde. « Entre toi et moi, ton ancienne enveloppe était bien plus resplendissante. » Pas la peine de la supplier de ne pas le tuer, elle avait l'air sûre d'elle. Pourtant, il tentait un autre stratagème. Et au fond de lui, il y avait cette voix qui lui criait de profiter du moment pour lui parler, la sentir, la toucher, tout ce qu'il voulait depuis sa mort était maintenant à portée de main, alors non, il n'arrivait pas à se sentir malheureux de devoir mourir. C'était impossible devant la personne qui lui faisait face.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

« And in this lonely hour, when you rest your weary head. Well I'll be watching you and on tiptoe creep to your bed. And if you ever leave me...I will never let you go. You will always know, I will be yours to have and hold... »

MESSAGES : 388
VOS ENVIES : Elles sont nombreuses mais terriblement destructrices.
SITUATION CIVIL : Leave me alone.
PSEUDO : Woodwinked
CELEBRITE : Amber Heard.

MessageSujet: Re: Through time and space. | Matthew.   Sam 16 Juin - 16:38


Angie commençait à voir rouge. Leur proximité était à son paroxysme et si autrefois, la belle pouvait se permettre de lui sauter au cou lorsque bon lui semblait, aujourd'hui, c'était tout autre chose. On lui avait souvent dit que parfois, en tant qu'ange, nos émotions pouvaient nous submerger sans que nous puissions nous en rendre compte et la blonde en était consciente à présent. Elle avait simplement l'impression que ses désirs étaient décuplés, croyant à nouveau être une humaine parmi tant d'autre. Cette situation ne lui convenait guerre, elle qui était attachée à cette facette on ne peut plus glaciale. Pourtant, elle se devait d'agir à bon escient, tuer son ex fiancé était l'échéance. Voilà pourquoi elle retardait ce moment en lui accordant quelques faveurs et en prenant soin d'aborder divers sujet comme sa transformation. Après avoir péri dans un incendie, Angie s'était réveillée dans l'au-delà avec des pouvoirs surnaturels hors du commun. Petit à petit, elle avait vu ses proches mourir et Matthew fut le dernier sur la liste. Par la suite, elle avait parcouru divers États afin de l'apercevoir ne serait-ce qu'une fois, pour confirmer qu'il était bel et bien devenu cette créature ignoble qui ne lui ressemblait pas. Un vampire. Jamais elle n'avait pu mettre la main sur lui, jusqu'à ce jour. Cette situation était cruelle et elle aurait payé très cher pour pouvoir s'en sortir indemne.

Après une brève explication sur sa condition actuelle, Angie se releva pour se mettre derrière son ex petit ami. Un regard aguicheur, une voix suave, c'était une manière de lui prouver ses sentiments sans faire tomber son masque. Ils étaient pourtant à l’abri du regard des Archanges, rien ne les empêchaient de profiter de l'instant présent et pourtant, les deux ex fiancés restaient inlassablement sur leurs position. « Me rejoindre oui. Ta réelle destinée n'était pas de devenir cette chose sanguinaire. Cet être qui ne te ressemble pas. » Oui, la jolie blonde avait du mal à imaginer que Matthew puisse être habité par le mal, lui qui était une personne si pure et bienveillante auparavant. C'est alors qu'il se retourna, entortillant doucement quelques unes de ses mèches autour de ses doigts. Angie, luttant corps et âme pour ne pas céder à toute tentation, avait pourtant l'impression de ne plus pouvoir décoller ses chaussures du sol, comme hypnotisée par le regard du jeune homme. Sa remarque la fit sourire intérieurement et, sans rompre cette distance, elle se servit de la main de Matthew pour soulever sa chevelure blonde. « Ah bon ? Pourtant, j'ai prit soin de choisir une personne blonde, comme je l'étais. » Sans le quitter du regard, elle laissa glisser son blazer au sol dévoilant un chemisier tout en transparence. A nouveau, elle saisit son poignet pour le guider le long de son buste jusqu'à sa taille en traçant un chemin imaginaire. « Une personne avec des formes harmonieuses, tout comme étaient les miennes. » Angie avait toujours été une séductrice hors pair et pour la première fois depuis bien longtemps, elle se prêtait au jeu volontiers.

_________________

Angie Northedge
« With no loving in our souls, Angie. » The wise man said just find your place, in the eye of the storm. Seek the roses along the way, just beware of the thorns. Close your eyes and your will find, the way out of the dark
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



On a tous besoin de croire que quelque chose existe au delà de la banalité du quotidien.


MESSAGES : 186
METIER : Videur au Trackside Tavern, homme de main de son boss
VOS ENVIES : Destructrices, empoissonées et malsaines
SITUATION CIVIL : Volage depuis qu'elle n'est plus là.
PSEUDO : Mags
CELEBRITE : Jamie Dornan

MessageSujet: Re: Through time and space. | Matthew.   Sam 16 Juin - 20:49


Angie était un ange, mais pour Matthew, c'était son ange. Déjà à l'époque, c'était par ce surnom qu'il l'appelait, était-ce l'ironie de la vie qui revenait vers lui ? Il n'en savait rien, mais en tout cas, c'était bien loin d'être amusant. Les deux anciens humains restaient l'un face à l'autre, ils ne faisaient rien de bien étrange, à première vue, et pourtant, pas une seule seconde Matthew aurait pensé ne rien faire en ayant son Angie en face de lui. Elle lui révéla alors quelque chose d'extraordinaire. Il aurait du devenir ... Un ange. Il avait envie de rire face à cette idée. Lui, un ange, il était devenu quelque chose de bien éloigné par rapport à un ange. C'était devenu une créature des plus cruelles que le monde possédait. « Si c'était ta mission, tu as légèrement échoué. » Ne put-il s'empêcher de dire. Ce qui n'était pas faux, et puis, elle était tellement glaciale qu'il se devait de procéder par l'ironie.

Elle s'empara de la main de Matthew qui jouait délicatement avec les cheveux claires, jouant sur les mots, sur son apparence, son nouvelle apparence, pour surement faire réagir le vampire, qui n'était pas insensible au charme qu'elle dégageait, bien au contraire. Elle enleva alors son blaser et il resta bloqué sur les courbes de l'ange, elle était attirante, très attirante. Chaque détail était précieux à ses yeux puisqu'il ne savait pas s'il allait la revoir. C'est d'ailleurs ce qui lui fit comprendre que c'était maintenant ou jamais, que l'occasion ne se représenterait pas. « Une personne avec des formes harmonieuses, tout comme étaient les miennes. » Il sourit, et alors qu'elle lui lâchait la main, il la garda et la plaça au niveau de sa taille, la renfermant légèrement, tout en vrillant son regard dans le sien. Il approcha son regard de celui de la belle, avant de dévier ses lèvres vers les siennes et le remonter vers son oreille. « Des courbes qui me rendaient et me rende toujours aussi fou » Susurra-t-il. Pas la peine de faire semblant, il allait mourir, alors il n'avait rien à perdre, rien du tout. Il plongea sa main, tenant une mèche de cheveux de la blonde, dans la chevelure d'Angie. Il continua d'approcher ses lèvres, mais ne franchit pas le pas, même si l'envie y était. Le premier contact était fait, mais il avait cette appréhension, il ne savait pas s'il devait aller plus loin, ou pas. Il était tout de même en train de séduire celle qui voulait le tuer.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

« And in this lonely hour, when you rest your weary head. Well I'll be watching you and on tiptoe creep to your bed. And if you ever leave me...I will never let you go. You will always know, I will be yours to have and hold... »

MESSAGES : 388
VOS ENVIES : Elles sont nombreuses mais terriblement destructrices.
SITUATION CIVIL : Leave me alone.
PSEUDO : Woodwinked
CELEBRITE : Amber Heard.

MessageSujet: Re: Through time and space. | Matthew.   Dim 17 Juin - 8:56


Ironie du sort, malchance, fatalité, guigne ; ces deux êtes qui étaient auparavant si amoureux l'un de l'autre ne pouvaient en aucun cas se résoudre à sympathiser. D'une manière ou d'une autre, ils étaient amenés à être ennemis à contre cœur. Angie aurait préféré ne plus revoir Matthew, de ce fait, elle n'aurait pas eu besoin de garder un certain self-contrôle pour ne pas franchir cette signe inviolable à présent. Elle aurait simplement gardé le souvenir de leur dernière nuit, du contact de ses lèvres contre les siennes, de leurs rires s'entrelaçant à la perfection. Derrière lui, elle se rendait compte petit à petit que ces quelques détails physiques qu'elles connaissaient si bien de lui étaient toujours bel et bien présents. Néanmoins, sa remarque eu le don de la ramener directement sur le droit chemin, la glaçant sur le champs. La belle tenta cependant ce faire abstraction, préférant ignorer cette remarque on ne peut plus déplacé : il ne savait rien, il ne connaissait pas la vérité.

Lentement et sans même s'en rendre compte, ils se surprirent à se séduire à nouveau l'un l'autre. Était-ce là un moyen de dévier le sujet d'un potentiel meurtre ? Ou bien simplement l'envie de se rapprocher qui accaparait leurs corps ? Angie n'arrivait pas à définir la nature de ces gestes et pourtant, elle se prit au jeu bien volontiers, sachant pertinemment que Matthew n'était pas n'importe quel homme. Elle ne s'amuserait pas à le séduire simplement pour passer le temps. Aussitôt, le simple contact de ses mains sur son corps eut le don de la faire vaciller, perdant toute notion du temps et de l'espace. La jolie blonde ferma ses yeux afin de savourer chacun des mots que le vampire était venu murmurer à son oreille. Cependant, elle les rouvrit aussitôt en sentant le visage de son ex fiancé se rapprocher dangereusement du siens. Non. Elle devait réagir.  « Je ne dois pas... » répondit-elle d'un ton presque attristé. Angie reprit immédiatement ses esprits, soudain consciente de son état. Elle le poussa donc au sol et vint aussitôt se mettre sur lui, bloquant sa taille entre ses deux genoux. L'ange sentit sa force se décupler : c'était le moment ou jamais. Elle enroula donc le pieu de ses doigts pour le diriger brusquement vers le cœur de son ex fiancé. Néanmoins, à quelques centimètres de sa peau, son poignet de stoppa automatiquement, comme bloqué par une puissance inhumaine. Elle observait lamentablement sa main qui ne pouvait décemment pas franchir ce cap, furieuse contre elle-même de se sentir aussi faible face à lui. Une vague de sentiments prirent possession de son corps et, d'une voix enrouée trahissant pour la première fois ses émotions dévastatrices, elle s'adressa à Matthew sans cesser de scruter son l'arme :  « Je n'ai pas échoué. » dit-elle en prononçant chaque syllabe pour finalement se relever, Angie sentait petit à petit la colère l'envahir.  « Ce n'était pas mal faute tu entends ? Pas ma faute !! » annonça-t-elle en hurlant avant de balancer d'une force incroyable ce morceau de bois à travers le champs de blé. Tremblante, elle s'accroupit au sol afin de contrôler un minimum ses réactions bien qu'à cet instant précis, elle brûlait d'envie de détruire le monde entier pour manifester son amertume.

_________________

Angie Northedge
« With no loving in our souls, Angie. » The wise man said just find your place, in the eye of the storm. Seek the roses along the way, just beware of the thorns. Close your eyes and your will find, the way out of the dark
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



On a tous besoin de croire que quelque chose existe au delà de la banalité du quotidien.


MESSAGES : 186
METIER : Videur au Trackside Tavern, homme de main de son boss
VOS ENVIES : Destructrices, empoissonées et malsaines
SITUATION CIVIL : Volage depuis qu'elle n'est plus là.
PSEUDO : Mags
CELEBRITE : Jamie Dornan

MessageSujet: Re: Through time and space. | Matthew.   Dim 17 Juin - 11:08


Son visage s'approchait, de plus en plus, laissant les pensées les plus noires de Matthew s'évaporer, non, il n'en voulait plus, tout ce qui le préoccupait c'était elle, et seulement elle, comme toujours, elle était son pilier. Elle voulait le tuer. Et alors ? Il s'en fichait, elle était là, devant lui, tellement proche par le corps, mais semblait tellement loin par l'esprit. Sauf que dans la personne qui lui faisait fasse, Angie était dans l'esprit, pas dans le corps. Alors il continua d'approcher, jusqu'à ce qu'elle réagisse, pas de la manière souhaitable pour le vampire. « Je ne dois pas... » D'une voix qui exprimait presque un sentiment, Matthew crut réellement pendant un instant la retrouver, ce fut sans compter sur le rejet dont il fut victime. Elle le balaya d'un revers de main et il tomba au sol comme ce fut cette fois où elle lui fit un léger croche pied alors qu'ils étaient encore jeunes et insouciants. Il resta au sol alors que sa possibilité de vampire lui aurait permis de se relever en deux temps trois mouvements, mais il ne bougea pas, l'attendant simplement. Les choses se déroulèrent à une vitesse sans nom, tout ce qu'il vit fut son regard, sur son pieu, dirigé vers son coeur, coeur qui ne battait plus. Matthew sentit la fin venir, elle était proche, et pourtant un petit espoir resté là, lui disant qu'il n'allait pas mourir. Sa main s’abattit, mais alors qu'il s'attendit à éprouver une douleur atroce, rien ne se passa.

L'arme destructrice juste au dessus de son coeur, Matthew n'y faisait même plus attention, non, son regard était vrillait sur Angie, cherchant la moindre émotion qui lui ferait penser qu'elle n'était pas partie, qu'elle était toujours là, quelque part. Et il eut ce qu'il voulut, une voix légèrement enrouée qui lui fit comprendre qu'elle était toujours là, son Angie. « Je n'ai pas échoué. » Ses mots transpercèrent le silence de mort qui s'était installé alors qu'elle se relevait d'un geste rapide. Il se redressa délicatement, tout en l'observant toujours, épiant ses moindres gestes. « Ce n'était pas mal faute tu entends ? Pas ma faute !! » Se mit-elle à hurler à travers le champ de blé comme pour se justifier, comme pour faire en sorte que sa conscience soit indemne, qu'elle cesse de lui rappeler quelque chose qui lui faisait mal. Oui, de ce qu'il voyait elle souffrait même si elle ne voulait pas le montrer. Matthew était devenu un vampire des plus cruels, mais face à Angie, toute once de cruauté disparaissait comme si elle le rendait meilleur, comme avant. Il se releva alors qu'elle s'accroupissait, tremblante de rage et de haine. Il s'avança lentement vers elle, elle n'allait pas le tuer, elle aurait pu le faire avant, et pourtant, elle ne le fit pas, alors il n'avait rien à perdre. Il s'accroupit juste en face d'elle, tout en posant délicatement sa main contre sa chevelure d'or d'un geste qui se voulait réconfortant. Autant tuer un innocent était devenu son quotidien, autant voir Angie souffrir le rendait irrésistiblement faible. « Tu n'as pas à te justifier. Le destin a agit, rien de plus, j'en ai simplement fait les fraies d'une manière que je n'aurai jamais imaginé. » Dit-il, sur un ton des plus bas. Elle se contrôlait, il sentait qu'elle ne voulait pas exploser au grand jour, chose que lui ne faisait plus. Il extériorisait sa haine contre les humains, tous les jours. « Lâche toi Angie » Oui, il voulait qu'elle cesse tout contrôle, tant qu'elle ne le tuait pas, évidemment.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

« And in this lonely hour, when you rest your weary head. Well I'll be watching you and on tiptoe creep to your bed. And if you ever leave me...I will never let you go. You will always know, I will be yours to have and hold... »

MESSAGES : 388
VOS ENVIES : Elles sont nombreuses mais terriblement destructrices.
SITUATION CIVIL : Leave me alone.
PSEUDO : Woodwinked
CELEBRITE : Amber Heard.

MessageSujet: Re: Through time and space. | Matthew.   Dim 17 Juin - 12:03


Angie se sentait faible, inoffensive face au regard de son ex fiancé. Comment concilier son statut d'ange et son envie de sympathiser avec l'ennemie ? La blonde avait mit un long moment pour se construire cette fameuse armure de glace qui la protégeait de toute influence humaine. Toutefois, en quelques minutes, son bouclier s'était brisé en mille morceaux, laissant place à un Ange pacifique, dans l'impossibilité de tuer un vampire. Pourtant, elle était bien partie pour : allongeant brusquement Matthew au sol, il ne lui restait plus qu'à finir le travail. Planter un pieu dans son cœur était l'issue fatidique néanmoins, en pleine action, elle bloqua son bras inconsciemment. Son regard s'était par malheur plongé dans celui de son ennemie : une erreur qui lui coûta bien cher. En effet, prise d'une folie ravageuse, elle balança l'arme à des milliers de kilomètres pour ensuite exclamer haut et fort sa haine. Elle était en colère contre elle-même à vrai dire, furieuse d'être prisonnière de sa propre personne. Pourquoi leurs avait-on infligé ça ? Ils n'avaient pourtant rien fait pensait-elle. Angie s'était quelque fois laissée penser qu'ils auraient été un couple heureux, profitant des simples plaisirs de la vie et se laissant aller à quelques folies passagères pour se remémorer leurs jeunesse. C'était une injustice pure et dure.

Tremblante, l'ange ne pouvait décemment plus affronter le regard de Matthew sous peine de commettre l'irréparable. Même en tant que vampire, il restait divin sur tout rapport, ça en était presque affligeant. Accroupis, elle agrippa sa chevelure blonde tout en baissant les yeux vers les sol, tentant de redevenir sereine à nouveau. Malheureusement pour sa conscience, son ex petit-ami se mit à sa hauteur, passant sa main dans quelques unes de ses mèches. Ce geste paraissait étrangement familier et curieusement délicat pour un vampire. Lentement, son regard – vitreux à cause de ses émotions – remonta vers le siens comme pour se rassurer que s'était bien lui. « Je me fiche du destin. Ce rituel aurait dû marcher, tu aurais dû être bon mais cette garce en a décidé autrement. » répondit-elle d'un ton presque venimeux, vouant une profonde animosité pour cette fameuse Kathryn. A ses mots, Angie mordilla sa lèvre inférieure : elle sentait peu à peu ses muscles se relâcher, son esprit airer vers un monde meilleur. Bien sur qu'elle allait se lâcher à ce rythme là, malgré toute sa force de caractère cela sonnait comme indéniable. L'ange attira donc Matthew vers le chêne, le collant contre cet arbre en prenant soin de le bloquer grâce à son propre corps. D'un geste affirmé, ses mains vinrent dès lors se poser sous la mâchoire de son ex fiancé pour ensuite lui lancer un regard emplit d'émotion contre son gré. « A quoi bon ? Tu tues, je protège. Je suis du Paradis et toi de l'Enfer. Je pourrais être bannie pour un tel affront, je pourrais disparaître de ce monde en un claquement de doigt si les Archanges l'apprenaient. Ici, personne ne peut nous voir puisque ce lieu n'est simplement qu'une illusion. » Ce chuchotement était-il un sous-entendu ? Très certainement. Lentement, ses pouces vinrent doucement caresser les lèvres de Matthew, tel un appel désespéré.

_________________

Angie Northedge
« With no loving in our souls, Angie. » The wise man said just find your place, in the eye of the storm. Seek the roses along the way, just beware of the thorns. Close your eyes and your will find, the way out of the dark
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



On a tous besoin de croire que quelque chose existe au delà de la banalité du quotidien.


MESSAGES : 186
METIER : Videur au Trackside Tavern, homme de main de son boss
VOS ENVIES : Destructrices, empoissonées et malsaines
SITUATION CIVIL : Volage depuis qu'elle n'est plus là.
PSEUDO : Mags
CELEBRITE : Jamie Dornan

MessageSujet: Re: Through time and space. | Matthew.   Dim 17 Juin - 13:23


Angie, du moins, son enveloppe corporelle, releva les yeux vers lui, l'observant à moitié tout en assimilant ses paroles pour y répondre. « Je me fiche du destin. Ce rituel aurait dû marcher, tu aurais dû être bon mais cette garce en a décidé autrement. » Il prit en compte tout ça, oui, il aurait du être bon, sa créatrice ne lui avait donc pas menti la dernière fois qu'ils s'étaient vus, elle lui avait dit la stricte vérité. Il n'arrivait pas à s'imaginer tel un ange, non, c'est hors de portée, il était devenu un être tellement cruel, sadique voir pervers qu'il se demandait comment être un ange aurait pu être accessible. Le Mal était là, en lui, quelque part, prêt à intervenir s'il ne prenait pas le bon chemin. Il en était conscient, et pourtant, c'était exactement ce qu'il était en train de faire en étant aussi proche d'Angie. Mais comment résister à l'amour de sa vie ? Il n'y a aucun moyen.

D'un mouvement imperceptible à l'homme, elle le bloqua contre le chêne, leur chêne. Leur deux corps collés l'un à l'autre. Matthew se demanda que si c'était comme ça qu'elle se lâchait, il valait mieux qu'elle le fasse tous les jours à ses côtés. Une pensée parmi tant d'autres. Il rejoignait tout son contrôle pour que son aspect vampirique se terre au plus profond de lui, mais il n'avait pourtant pas d'expérience dans ce domaine, ou alors, très peu. Le début des paroles d'Angie lui fit perdre peu à peu son espoir. Ils étaient totalement contraires, des êtres ennemis qui survivent à l'autre. C'était comme la nuit et la lumière, la lune et le soleil, se battent sans arrêt pour dominer voir exterminer l'autre. Pourtant, il ne voulait pas de cette situation avec elle, et sa dernière phrase lui fit comprendre qu'ici, ils étaient seuls, tous les deux, seulement tous les deux, ils ne craignaient donc rien, absolument rien. La main de la blonde dessous son cou remonta vers ses lèvres dans un geste totalement pur. C'est comme ça que le déclic vint à Matthew. Passant une de ses mains dans le cou de la belle, il plaqua ses lèvres contre les siennes en un geste presque désespéré et pourtant, toute l'envie et la passion qu'il ressentait ainsi que le désespoir, la joie, la rancoeur, la haine et la peine se mêlèrent en un seul geste. Il ne savait pas quelle réaction elle allait avoir, il pouvait s'attendre à tout. De ce qu'il avait vu, Angie pouvait tout faire, ainsi, il lui laissait le choix. Il comprenait qu'elle ne puisse le supporter, lui, cet être qui représente pour elle l'ennemi pur et dur, et pourtant, il n'arrivait pas à se dire qu'elle était son ennemie à lui. Il ne la voyait pas telle quelle. C'était bien au dessus de ses forces tout simplement par leur passé, leur intimité. Aucune parole ne lui vint en tête, tout ce qu'il faisait, c'était l'embrasser à en perdre le souffle, et pourtant, poser ses lèvres sur les siennes c'était comme un second souffle. Jamais il n'aurait pensé pouvoir le refaire, alors non, il ne craignait rien car son rêve était dans ses bras.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

« And in this lonely hour, when you rest your weary head. Well I'll be watching you and on tiptoe creep to your bed. And if you ever leave me...I will never let you go. You will always know, I will be yours to have and hold... »

MESSAGES : 388
VOS ENVIES : Elles sont nombreuses mais terriblement destructrices.
SITUATION CIVIL : Leave me alone.
PSEUDO : Woodwinked
CELEBRITE : Amber Heard.

MessageSujet: Re: Through time and space. | Matthew.   Dim 17 Juin - 14:56


Angie commençait à croire que, dans tous les cas, ils étaient tous deux victime d'un cercle vicieux. Ils n'étaient techniquement plus du même monde : la jeune fille prônait le bien, défendait certaines valeurs tandis que le vampire préférait agrémenter son compteur de victime au fil des jours. Il n'y avait plus aucune échappatoire et, l'ange l'avait bien compris, il lui était impossible de tuer son ex fiancé même avec la meilleure opiniâtreté. Résignée, la belle s'était donc éloignée de Matthew pour tenter de se remettre dans le droit chemin. En une cinquantaine d'année, la blonde n'avait jamais faillit une seule fois, elle s'en était tenue à son apparence glaciale et à sa retenue quant à une potentielle réelle attirance. Pourtant, en une fraction de seconde, tout s'était écroulé. L'attirance et les sentiments qu'elle avait pour Matthew étaient toujours bel et bien présent même si elle s’obstinait à luter contrer depuis qu'elle l'avait reconnu. Le fait qu'il soit un vampire l'insupportait et pourtant, elle aurait payé très cher pour retrouver son étreinte d'antan.

Angie prit cependant l'initiative de la bloquer entre l'arbre et son propre corps et autant dire que cette proximité la perturbait d'autant plus. La belle jouait avec le feu, elle en était consciente et pourtant, elle avait besoin de ce paroxysme entre eux. Certainement qu'elle avait un peu trop airé aux côtés des mortels ces temps-ci. Ils étaient deux opposés mais ils s'attiraient inéluctablement. Lentement, ses mains étaient venues se loger sous sa mâchoire comme un appel à l'interdit. Pour la première fois, Matthew pouvait percevoir un semblant d'humanité dans le regard de l'ange, son ex fiancée habitait bien ce corps. Il sembla comprendre le message puisque sans une once d'hésitation, le vampire vint lier ses lèvres à celles d'Angie. A cet instant même – et non sans une note d'ironie -, la blonde se sentit pousser des ailes, cette sensation était à la fois impressionnante mais également on ne peut plus affolante. Saisissant son visage bien plus fermement, elle enroula par la suite ses bras autour de sa nuque afin de lui rendre son baiser. Elle s'en voulait, terriblement et pourtant, elle n'aurait rompu cette étreinte pour rien au monde. A bout de souffle et après quelques minutes à un rythme effréné, Angie se recula à peine pour pouvoir apercevoir le regard de son ex fiancé. « Tu sais que, dans tous les cas, cette situation nous fera souffrir d'une manière ou d'une autre. » dit-elle comme l'incarnation de la raison. Oui, peu importe où tout cela allait les mener, ils n'allaient très certainement pas pouvoir être maître de leurs actes. Etaient-ils prêt à cela ?

_________________

Angie Northedge
« With no loving in our souls, Angie. » The wise man said just find your place, in the eye of the storm. Seek the roses along the way, just beware of the thorns. Close your eyes and your will find, the way out of the dark
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



On a tous besoin de croire que quelque chose existe au delà de la banalité du quotidien.


MESSAGES : 186
METIER : Videur au Trackside Tavern, homme de main de son boss
VOS ENVIES : Destructrices, empoissonées et malsaines
SITUATION CIVIL : Volage depuis qu'elle n'est plus là.
PSEUDO : Mags
CELEBRITE : Jamie Dornan

MessageSujet: Re: Through time and space. | Matthew.   Dim 17 Juin - 19:14


Retrouver cette sensation, embrasser celle qu'on aime, n'était pas quelque chose d'anodin, faut pas se faire des films, il y a bel et bien une différence non négligeable pour le vampire. Seulement, comme toujours, il y a une fin aux bonnes choses. Et maintenant, il devait attendre la réaction de l'ange fasse à son geste qu'elle pouvait interpréter de différentes manières. Et pourtant, quand elle se décolla de lui, elle le fit doucement, lentement et d'une infime distance. Un signe ? Il le prit tel quel. Il la regarda, attendant qu'elle dise quoi que ce soit. Il n'enleva pas ses mains des courbes de l'ange, et elle ne bougea pas non plus les siennes, pour lui, c'était beaucoup vu tout ce qu'il venait de se passer en l'espace de quelques minutes. « Tu sais que, dans tous les cas, cette situation nous fera souffrir d'une manière ou d'une autre. » Dit-elle, comme pour briser le silence, ce n'était pas la meilleure réaction aux yeux de Matthew, certes, mais c'était la plus cohérente.

Oui, elle avait raison, et en plus, elle avait ce don pour le faire atterrir parmi la réalité de leurs conditions. Un ange, et un vampire, quelle idée, c'était impossible, ce n'était pas possible. Il représentait le Mal absolu et elle, le Bien dans toute sa pureté. C'était deux opposés, mais là, tout de suite, il ne voulait pas y penser, et ne voulait pas qu'elle y pense également. « Je sais. » Lui répondit-il seulement, pour montrer qu'il en était conscient, mais que ça ne l'empêchait pas de faire ce qu'il voulait. Il n'était plus à ça près, oh non. « Mais, crois le ou non, je m'en fiche, je ne pourrai pas autant souffrir qu'en 1970. » Époque relatif au moment où on lui avait annoncé que sa fiancée était décédée dans un incendie des plus tragique à Alcatraz. Une époque qui lui avait valut les plus horribles peines du monde. « Reste à savoir si ... Enfin, comment on va faire. » Il n'allait pas changer, il n'allait pas devenir un gentil petit toutou, puisque dans tous les cas, s'il ne se nourrissait pas il finirait pas se dessécher et mourir, tout simplement. Et son côté machiavélique c'était installé en lui. Il ne s'exprimait pas devant elle, parce que ... parce que c'était Angie, mais il était bel et bien présent en lui et faisait parti de lui, il avait été ainsi créé et ne pourrait aller contre sa nature vampirique, il en était conscient.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

« And in this lonely hour, when you rest your weary head. Well I'll be watching you and on tiptoe creep to your bed. And if you ever leave me...I will never let you go. You will always know, I will be yours to have and hold... »

MESSAGES : 388
VOS ENVIES : Elles sont nombreuses mais terriblement destructrices.
SITUATION CIVIL : Leave me alone.
PSEUDO : Woodwinked
CELEBRITE : Amber Heard.

MessageSujet: Re: Through time and space. | Matthew.   Dim 17 Juin - 20:16


Angie n'aurait jamais pu imaginer ressentir ce genre d'émotion une nouvelle fois. Depuis prêt de cinquante ans, elle avait bien sur virevolté à travers différents corps sans réelle attache. La belle n'avait jamais su retrouver cette flamme qui l’animait lorsqu'elle était avec Matthew. Pourtant, plus jeune, elle l'avait longtemps considéré comme un très bon ami, un pilier, une sorte d'âme soeur auquel elle ne voulait avouer son amour par simple fierté. Ce petit jeu avait commencé dès la cours de récréation et, leurs parents d'ailleurs désiraient secrètement les promettre l'un à l'autre . Les deux jeunes adultes avaient finalement décidé de se fiancer et, pour leurs aïeul, c'était un peu un rêve éveillé. Ils s'appréciaient énormément, une sorte de famille parfaite. Cette nuit là avait été on ne peut plus importante pour la belle : son premier baiser avec Matthew, sa première fois, ces promesses... elle semblait écroulée sur un nuage, blottit contre le jeune homme à jamais. Pourtant, leurs projets s'étaient rapidement envolés en fumé à la suite de cette soirée.

A contre cœur, Angie dut rompre ce baiser sans pour autant rompre leurs étreinte. Elle se sentait comme revivre à ces côtés même s'il était bien trop tôt pour l'avouer au grand jour, toutefois, ses gestes la trahissaient inconsciemment. Tous deux savaient très bien que cette situation était on ne peut plus préoccupante : ils appartenaient à deux mondes différents, leurs âmes étaient deux opposés. C'est alors que son ex fiancé évoqua ce triste jour de 1970, un pincement au cœur, la belle dut retenir ses émotions n'osant pas lui avouer ce qu'il s'était passé avant ce fameux incendie. Elle n'en n'avait plus jamais parlé et pourtant, au fond d'elle, la jolie blonde savait très bien que cela apaiserait ses souffrances une bonne fois pour toute.  « Moi non plus. Tu ne peux même pas t'imaginer à quel point... » Son regard se perdit petit à petit et, tant bien que mal, elle essaya d'extirper ces affreuses images de son esprit. Lentement, Angie caressa sa nuque du bout des doigts, replongeant ses yeux dans les siens une nouvelle fois.  « Je ne peux pas nous renfermer dans ces illusions éternellement, c'est bien trop affaiblissant. Je ne sais pas. Du moment que je n'avoue pas mes sentiments sous l'oeil des Archanges, ils pourront croire que je joue un jeu dans le seul but de te corrompre.  » L'ange vint donc délicatement effleurer sa joue pour ensuite dévier sur ses lèvres.  « Qu'est-ce que tu m'as fait faire... C'est insensé, déraisonnable, aberrant mais tu m'as libéré de cette aliénation. Pour toute la nuit.  » Son regard vint dès lors se plonger dans le sien, elle se sentait à nouveau elle-même. Cependant, elle savait que ça ne durerait qu'un temps, Angie allait très vite devoir retrouver son apparence glaciale une fois de retour à la réalité.

_________________

Angie Northedge
« With no loving in our souls, Angie. » The wise man said just find your place, in the eye of the storm. Seek the roses along the way, just beware of the thorns. Close your eyes and your will find, the way out of the dark
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



On a tous besoin de croire que quelque chose existe au delà de la banalité du quotidien.


MESSAGES : 186
METIER : Videur au Trackside Tavern, homme de main de son boss
VOS ENVIES : Destructrices, empoissonées et malsaines
SITUATION CIVIL : Volage depuis qu'elle n'est plus là.
PSEUDO : Mags
CELEBRITE : Jamie Dornan

MessageSujet: Re: Through time and space. | Matthew.   Lun 18 Juin - 19:07


Elle souffla quelques mots face à l'évocation de la période de l'incendie qu'elle avait subit. Il avait du mal à imaginer qu'elle pouvait se souvenir de tous cela, revoir sa mort, sans cesse, devait tout simplement être horrible, et encore, c'était parce qu'il ne connaissait pas toute l'histoire qu'il pensait que telle était la cause de son regard légèrement lointain en l'espace de quelques secondes. Ne pouvant s'empêcher de jouer distraitement avec une mèche de ses cheveux, il assimila petit à petit les paroles qu'elle lui délivrait. Ils allaient devoir jouer, jouer et encore jouer avec les apparences pour pouvoir se retrouver quelques instants dans leur cocon, juste tous les deux à l'abri des regards. C'était ce qu'elle lui faisait comprendre et c'était inévitable, il l'avait pensé à la seconde où tout avait commencé. Sentant les doigts de sa belle lui titiller délicatement la nuque, il se perdit à chasser ses pensées noires. Si c'était le prix à payer pour la revoir, il ferait en sorte que tout se passe bien.

Elle vint alors poser ses lèvres contre sa joue en un coup de vent, avant de dévier vers les lèvres de Matthew, mais s'arrêtant brusquement, aucun doute, il y avait bien son Angie, quelque part derrière cette carapace humaine. « Qu'est-ce que tu m'as fait faire... C'est insensé, déraisonnable, aberrant mais tu m'as libéré de cette aliénation. Pour toute la nuit. » Il pesa ses paroles tout en soutenant son regard. L'ange du début, celle qui avait prit la place d'Angie l'avait terrorisé, il avait eut peur de perdre une nouvelle fois sa belle alors qu'elle était si proche de lui. Maintenant, il avait cette impression que rien ne pourrait venir entre eux, et pourtant, tout pouvait venir entre eux. « Et je t'avoue que je ne me contenterais pas simplement de cette nuit même si ça représente déjà beaucoup. » Et là, vous vous demandez, mais où est passé le vampire sanguinaire ? Il n'est pas bien loin, juste au repos, ce qui est bien étrange. Comment va-t-il faire pour cacher ses actes odieux à Angie dans la réalité ? Il n'en a aucune idée, il sait juste qu'il ne pourra pas ne pas les commettre, c'est dans sa nature, il est toujours appelé à le faire, une pulsion incontrôlable qui disparait au contact de la blonde. « Je saura joué au corrompu pour toi Angie, mais sache que ... Comme toi, tu es censée servir le Bien, moi, je sers ... le Mal. » Puis, il vrilla son regard dans le sien, ne voulant pas penser à ça. « Mais, je veux profiter de cet instant, tu n'imagines pas combien de fois j'ai voulu le partager avec toi une nouvelle fois. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

« And in this lonely hour, when you rest your weary head. Well I'll be watching you and on tiptoe creep to your bed. And if you ever leave me...I will never let you go. You will always know, I will be yours to have and hold... »

MESSAGES : 388
VOS ENVIES : Elles sont nombreuses mais terriblement destructrices.
SITUATION CIVIL : Leave me alone.
PSEUDO : Woodwinked
CELEBRITE : Amber Heard.

MessageSujet: Re: Through time and space. | Matthew.   Mar 19 Juin - 19:18


Angie avait encore du mal à réaliser qu'elle se trouvait au pieds du mur, devant affronter soit une passion destructrice, soit une raison ravageuse. Dans les deux cas, les ex fiancés étaient contraint d'agir de façon non spontané, refoulant les sentiments qui les liaient pour laisser place à leurs véritable nature. La jeune femme prônait le bien tandis que Matthew, lui, défendait le mal. Leurs situation était délicate, inespérée même et pourtant, aucun d'eux ne voulaient gâcher cette chance malgré tout. Étrangement, l'Ange se voyait agir comme bon lui semblait, comme une simple humaine chose qui ne lui était pas arrivée depuis sa mort. Dès son sacrement, elle avait simplement revêtue une image hautaine, glaciale, à l'opposé de ce qu'elle était en simple mortelle. La jolie blonde s'attardait simplement à réussir ses missions, enchaînant les victoires à la pelle pour simplement oublier son chagrin passé. Cette carapace avait un seul et unique avantage : celui de ne pas être exposée à la tristesse et aux sentiments humains. Plus aucun signe d'émotion ni de faiblesse¨, le vide intersidéral.

A ses mots, Angie ne put s'empêcher d'esquisser un petit sourire quelque peu maussade cependant. Cette situation paraissait d’ors et déjà insupportable et la belle ignorait comment gérer la perspective de retrouvailles pour l'instant. « J'ai connu des vampires beaucoup moins conciliants. » répondit-elle d'un air presque ironique. En effet, elle n'arrivait pas à discerner toute trace sanguinaire dans son regard, non, elle voyait simplement une certaine délicatesse. Sa façon de la regarder la rassurait, son toucher l'émoustillait, Angie se sentait comme une adolescente en proie de son premier flirt. « J'en suis consciente, mais je ne désires pas y penser pour l'instant. Je dois me concentrer pleinement sur l'illusion qui nous entoure. Je trouverai une solution Matthew, je trouverai. » La jolie blonde semblait déterminée, certaine de trouver un antidote, un moyen de contourner les Archanges ou de se libérer de cette source d'aliénation qui les liait à présent. Les dernières paroles de son ex fiancé emplirent Angie d'un sentiment de plénitude sans nom. Lentement, elle vint dès lors loger son visage dans le cou du jeune homme, humant son odeur qui lui était on ne peut plus familière. Cependant, une énième interrogation lui vint à l'esprit. Étouffée par le remord, elle savait parfaitement que la réponse du vampire allait littéralement la ronger de l'intérieur mais elle avait envie de savoir, elle avait besoin de savoir. Peut-être était-ce là un moyen de soulager quelque peu sa conscience. « Dis moi, c'était douloureux ? Je veux dire, qu'est-ce que tu as ressenti lors de ta mutation ? » N'osant pas affronter son regard, Angie se contenta de fermer lentement les yeux, bercée par la voix de son ex fiancé, une sensation on ne peut plus ensorcelante.

_________________

Angie Northedge
« With no loving in our souls, Angie. » The wise man said just find your place, in the eye of the storm. Seek the roses along the way, just beware of the thorns. Close your eyes and your will find, the way out of the dark
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



On a tous besoin de croire que quelque chose existe au delà de la banalité du quotidien.


MESSAGES : 186
METIER : Videur au Trackside Tavern, homme de main de son boss
VOS ENVIES : Destructrices, empoissonées et malsaines
SITUATION CIVIL : Volage depuis qu'elle n'est plus là.
PSEUDO : Mags
CELEBRITE : Jamie Dornan

MessageSujet: Re: Through time and space. | Matthew.   Sam 23 Juin - 8:21


Elle lui signifia alors qu'il n'était pas un des vampires comme elle en croise tous les jours, qu'il n'était pas aussi têtu ou malhonnête que les autres. Matthew se jugeait toujours différents des autres, il n'était pas de ces vampires qui aiment tuer, non, il était de ces vampires qui tue pour étancher une soif de haine, de rage, de colère, et de jalousie. Des sentiments qui le rongeaient de l'intérieur depuis bien longtemps maintenant et qui faisait de lui un être des plus cruel. C'était sa nouvelle nature. Mais devant Angie, tous ces sentiments s'évaporaient comme par magie, ils s'éloignaient, même s'il savait pertinemment qu'ils reviendraient vers lui dès qu'elle, elle s'en ira. C'était une évidence qu'il ne pouvait pas mettre de côté, malheureusement pour lui. « J'en suis consciente, mais je ne désires pas y penser pour l'instant. Je dois me concentrer pleinement sur l'illusion qui nous entoure. Je trouverai une solution Matthew, je trouverai. » Non, lui non plus ne voulait pas y penser. « J'espère qu'on trouvera. » Ne put-il s'empêcher de dire cependant. Oui, il espérait que cette fois-ci, le destin n'avait pas décidé une nouvelle fois de les séparer. Il ne saurait comment réagir à une telle nouvelle ... Une fois encore.

Elle vint se loger contre son cou, docilement, délicatement, laissant Matthew profiter de ce contact tellement souhaité tout en posant sa main contre la chevelure de la belle. Ses sens sur développés lui permettaient d'entrevoir des choses nouvelles, des choses différentes, des choses auxquelles il n'avait jamais pensé. « Dis moi, c'était douloureux ? Je veux dire, qu'est-ce que tu as ressenti lors de ta mutation ? » Lui dit-elle alors, sans crier gare. Il se crispa légèrement, ce qu'elle dut sentir. Est-ce que c'était douloureux ? Enormément, il avait cru mourir d'une mort lente et douloureuse à n'en plus finir. « Je ne vais pas te mentir, ce n'était pas un moment des plus agréables. » S'empressa-t-il de répondre, pour ne pas l'inquiéter, mais aussi pour trouver les bons mots pour lui expliquer exactement. « Je pensais mourir ce jour là. Je brûlais de l'intérieur, c'était comme si on tentait de m'arracher le coeur. C'était long, très long, une éternité, avant que je ne revienne dans ce monde totalement changé. J'ai vu ma vie défiler, et je pensais réellement que j'allais mourir. » Il fit une pause, sachant que lui aussi avait une question en tête. « Et ... Cet incendie. Tu t'en rappelles ? » Oui, il l'avait toujours imaginé souffrir le martyre, une chose qui lui avait longuement occupée l'esprit.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

« And in this lonely hour, when you rest your weary head. Well I'll be watching you and on tiptoe creep to your bed. And if you ever leave me...I will never let you go. You will always know, I will be yours to have and hold... »

MESSAGES : 388
VOS ENVIES : Elles sont nombreuses mais terriblement destructrices.
SITUATION CIVIL : Leave me alone.
PSEUDO : Woodwinked
CELEBRITE : Amber Heard.

MessageSujet: Re: Through time and space. | Matthew.   Sam 23 Juin - 16:26


Angie ne se reconnaissait plus ou, tout du moins, elle n'arrivait plus à retrouver l'être glacial qu'elle était avant de retrouver Matthew. Son statut d'ange lui imposait diverses règles infranchissables et, sans contester, la belle s'y était pliée jusqu'à ce jour. Heureuse de ne plus ressentir la moindre compassion pour une personne, elle savourai inlassablement le fait de ne pas être contrainte par certains sentiments pitoyables propre aux humains. Pourtant, la blonde s'était prise au piège elle seule en faillant à sa mission. A juste titre, elle aurait très certainement dû achever Matthew en quelques secondes, s'en débarrasser comme ces vulgaires vampires qui courraient les rues désormais. Pourtant, la belle s'était rétractée lorsqu'elle avait perçu le regard de son ex fiancé, se remémorant inlassablement leurs souvenirs communs. En plein dilemme, Angie avait donc décidé de laisser tomber ce pieu qu'elle tenait fermement pour venir se blottir contre son passé, une douceur qu'elle n'avait pas ressenti depuis des années. Toutefois, l'Ange se risqua à l’interroger sur sa mutation, une partie de sa vie dont elle ne connaissait pas l'existence. Partagée entre deux sentiments, elle se sentit automatiquement fautive lorsqu'il lui confirma que la douleur était sans nom. Vouant une haine atroce contre cette fameuse Kathryn, elle mourrait d'envie de lui arracher chaque membre de son corps à cet instant précis. La belle vint alors caresser son cou de ses lèvres, comme pour l'apaiser de ce souvenir exécrable.

C'est alors que Matthew lui demanda à son tour quelques détails sur ses dernières minutes en tant qu'humaine. La belle sentit soudain ses muscles se contracter ainsi qu'un frisson effroyable le long de sa colonne vertébrale. Elle n'avait jamais parlé de ce moment, jamais à qui que ce soit. Pourtant préparée au fait que cela soulagerait inéluctablement sa conscience, la jolie blonde pensait que cacher la vérité était plus efficace afin de contourner la réalité. Soufflant une fois pour toute, elle remonta son regard vers son ex fiancé et commença à entreprendre le récit de sa mort d'une voix enrouée par la honte et le chagrin.  « C'était en fin d'après-midi... Je m’apprêtais à rentrer sur San Francisco, je devais pour la première fois cuisinier pour nous deux ce soir-là. » conta-t-elle en pouffant d'un air nostalgique. Lentement, Angie se déroba de l'emprise du jeune homme pour faire quelques pas mais surtout, pour échapper à son regard.  « La journée s'était très bien passée et étrangement, ces trois... hommes. » Un ton plein d'amertume, la belle sentait peu à peu son regard se brouiller par diverses images mais surtout, par sa tristesse.  « Eh bien, ils étaient vraiment attentifs. Mais voilà, j'ai baissé ma garde le temps d'un instant et ce fut certainement la pire erreur de ma vie. Sans que je puisse m'en rendre compte, ils m'ont agrippée pour me bloquer au sol et...  » Me décidant enfin à l'observer, son visage était cependant empli de larmes, chose qui ne lui était plus jamais arrivée depuis son immortalité.  « Je n'avais plus rien d'autre à faire qu'attendre, attendre que cet horrible moment ne cesse. C'était... déplorable mais je ne pouvais pas me défendre. Après coup, ils m'ont laissé comme morte et, sans même avoir le temps de piper un mot, je sentais déjà que la fumée s'appropriait mes poumons. Et puis, je me suis réveillée.  » Cette dernière phrase fut glaciale et, comme exténuée par cette révélation, Angie s'assit au centre des épis de blé, n'osant plus jeter un œil à Matthew.

_________________

Angie Northedge
« With no loving in our souls, Angie. » The wise man said just find your place, in the eye of the storm. Seek the roses along the way, just beware of the thorns. Close your eyes and your will find, the way out of the dark
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



On a tous besoin de croire que quelque chose existe au delà de la banalité du quotidien.


MESSAGES : 186
METIER : Videur au Trackside Tavern, homme de main de son boss
VOS ENVIES : Destructrices, empoissonées et malsaines
SITUATION CIVIL : Volage depuis qu'elle n'est plus là.
PSEUDO : Mags
CELEBRITE : Jamie Dornan

MessageSujet: Re: Through time and space. | Matthew.   Sam 23 Juin - 17:36


Le réconfort que tentait de lui apporter Angie fonctionnait très bien contrairement à ce que le vampire aurait pu penser. Se pensant perdu à jamais, il venait de retrouver une raison, une raison de faire de grandes choses. Seulement, il se heurta à lui poser une question. Une interrogation qui occupait son esprit depuis bien des années maintenant. Depuis qu'il avait apprit sa mort dans un funeste incendie qui l'avait arraché à la réalité commune. Une réalité qu'il avait toujours vu comme parfaite, son avenir avait été tracé et en un soir, tout s'était écroulé sans qu'il ne puisse rien y faire. Se sentir impuissant était surement la pire des choses devant une telle situation. « C'était en fin d'après-midi... Je m’apprêtais à rentrer sur San Francisco, je devais pour la première fois cuisinier pour nous deux ce soir-là. » Il se remémora ce moment, tout seul, à la maison, à l'attendre, sans toucher au diner, sachant qu'elle voulait le faire, qu'elle lui avait dit plusieurs de ne surtout pas toucher, qu'elle le ferait. Il avait longuement attendu, patiemment, jusqu'à ce que la police passe chez lui pour lui apprendre une terrible nouvelle. Elle s'éloigna alors de lui, comme prise par le passé. Il la laissa faire, mais sans la quitter du regard.

Trois hommes, qu'est-ce qu'ils avaient fait. Il sentait quelque chose, quelque chose qu'il détestait par dessus tout, surtout lorsque son regard se posait sur la tristesse d'Angie. Une tristesse qu'il avait envie d'étouffer pour la faire disparaitre. « Eh bien, ils étaient vraiment attentifs. Mais voilà, j'ai baissé ma garde le temps d'un instant et ce fut certainement la pire erreur de ma vie. Sans que je puisse m'en rendre compte, ils m'ont agrippée pour me bloquer au sol et... » Et la suite, il la devina, c'est comme ça qu'il sentit ses crocs faire leur chemin vers l'extérieur et qu'il sentit ses veines se gonfler. Ils avaient osé la toucher. La toucher, Angie, son ex-fiancé, sa perle rare. Il se contint cependant, sans la lâcher du regard. Elle vint fondre le sien dans celui de Matthew qui pu y lire une tristesse sans nom, des larmes voulant frayer leur chemin, chose qu'il pouvait déceler grâce à sa vue développée d'immortel. Elle avait été victime d'hommes, victime d'une chose que Matthew avait du mal à supporter, jamais il n'avait imaginé une telle chose. Elle finit par se laisser tomber dans le champ de blés. Le vampire n'hésite pas à venir la rejoindre, il s'assit d'abord à ses côté en s'emparant de sa main. Puis il prit sa taille de ses bras avant de la soulever et la poser entre ses jambes comme pour la protéger avant d'enfermer ses bras autour de sa taille et poser sa tête contre son épaule. « S'il te plait, dis(moi que tu t'es vengé, dis-moi que tu les as tué. » Oui, il l'espérait. Au pire, il serait allé trouver leur nom pour les exterminer dans la pire souffrance. Renfermant un peu son emprise, il continua. « Tu ne méritais pas une telle fin, tu ne méritais pas ça, ce n'était pas ton destin ... Ce n'était pas notre destin. » Conclut-il finalement, sans savoir quoi ajouter. Parfois les mots n'étaient pas suffisants, les gestes étaient plus significatifs. Il lui laissa alors un léger baiser dans le cou.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

« And in this lonely hour, when you rest your weary head. Well I'll be watching you and on tiptoe creep to your bed. And if you ever leave me...I will never let you go. You will always know, I will be yours to have and hold... »

MESSAGES : 388
VOS ENVIES : Elles sont nombreuses mais terriblement destructrices.
SITUATION CIVIL : Leave me alone.
PSEUDO : Woodwinked
CELEBRITE : Amber Heard.

MessageSujet: Re: Through time and space. | Matthew.   Sam 23 Juin - 21:01


L'endroit qui les entourait visait à leurs rappeler leurs jeunesse d'antan. Bien sur, ils étaient tous deux immortels à présent et étaient destinés à garder à tout jamais leurs traits juvéniles. Pourtant, Angie elle-même s'était vue vieillir au fil des années. Il ne fallait pas se leurrer, elle avait beau incarner un physique et une ouverture d'esprit à toute épreuve, elle regrettait parfois son époque qui semblait à présent si lointaines. Les bals musettes qui rythmaient les soirées d'été, les diverses danses de salon que la jolie blonde avaient apprises en regardant ses parents, les mœurs qui résidaient au sein de chaque famille comme une véritable prophétie... L'ange se surprenait de temps à autres à être nostalgique de son adolescence et, pour ainsi dire, elle aurait payé très cher pour revivre ne serait-ce qu'un instant, son insouciance d'autrefois. Cela semblait si simple jadis, les relations étaient vrais et profondes, ce n'était pas virtuel c'était, au contraire, bien réel. Angie s'était alors éloignée de Matthew, préférant ne pas devoir affronter son regard, honteuse de ces derniers instants. Bien sur, elle n'y était pour rien, c'était là seulement la faute du destin mais la belle s'était sentie très longtemps salie, comme si sa vie intime avait été mise à la porté de tout le monde. Elle n'avait donc jamais osé en parler, préférant se cacher derrière tant de mimiques on ne peut plus hypocrites.

Tout en racontant son histoire, l'Ange comprit qu'elle n'arrivait pas à dire clairement qu'elle avait été abusée. C'était un mot effroyable qui sonnait comme le pire des châtiments à son oreille, la blonde n'était simplement pas prête à assumer cet acte, même après plusieurs décennies. Lentement, elle vint donc s'asseoir au milieu du champs, perdue entre deux sentiments distincts : la rage et le soulagement. La présence de son ex fiancé l'apaisait et, à l'heure actuelle, elle se demandait encore comment elle avait pu vivre sans son soutien. Matthew ne tarda par à s'approcher d'Angie en faisant preuve d'une affection hors norme. L’entraînant entre ses jambes, malgré son chagrin, la jolie blonde ne pouvait s'empêcher de se remémorer cette fameuse nuit où il lui avait fait sa proposition : même position, même décor. Dès lors, elle vint entourer ses bras des siens, se blottissant d'autant plus contre le corps du jeune homme. « Oui. Un à un, je les ai forcé à s'agenouiller devant moi et, contre toute attente, ils étaient même prêts à me présenter des excuses. » répondit-elle d'un ton presque ironique. Les paroles de son ex fiancé la firent doucement sourire tandis qu'elle sentait brièvement ses lèvres sur son cou. Elle savourait se moment qui était simplement unique et, concentrant son regard vers celui du jeune homme, seul son visage s'était détourné afin de pouvoir l'admirer sans gêne : « Finalement, ce n'est pas plus mal d'avoir trouvé la mort à la suite de cet accident. Je n'aurais certainement pas pu surmonter cette épreuve, pas face à toi tout du moins. » Fermant les yeux doucement, Angie se mit à entrelacer doucement ses doigts à ceux de Matthew, prenant soin de caresser chaque parcelle de sa main délicatement. Soudain, en un geste presque imperceptible, la blonde prit un bijou qu'il connaissait bien pour la lui présenter.  « Des lasagnes. Je comptais faire des lasagnes ce soir-là, que j'aurais raté à coup sur. Et cette fois-ci, c'est la véritable bague, ce n'est pas qu'une illusion. » dit-elle en observant l'objet d'un air presque nostalgique. Ce solitaire où un diamant trônait fièrement était on ne peut plus précieux pour l'ange, elle pouvait se séparer d'un tas de choses mais en aucun cas de ce solitaire.

_________________

Angie Northedge
« With no loving in our souls, Angie. » The wise man said just find your place, in the eye of the storm. Seek the roses along the way, just beware of the thorns. Close your eyes and your will find, the way out of the dark
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



On a tous besoin de croire que quelque chose existe au delà de la banalité du quotidien.


MESSAGES : 186
METIER : Videur au Trackside Tavern, homme de main de son boss
VOS ENVIES : Destructrices, empoissonées et malsaines
SITUATION CIVIL : Volage depuis qu'elle n'est plus là.
PSEUDO : Mags
CELEBRITE : Jamie Dornan

MessageSujet: Re: Through time and space. | Matthew.   Dim 24 Juin - 11:59


Oui, Matthew était soulagé qu'elle se soit vengé. Son statut de vampire lui faisait ressentir des choses bien noires, des pensées machiavélique en tête ne faisaient que s'emparer de son esprit malgré lui. Apprendre cette agression dont elle avait été victime lui était insupportable, mais le fait qu'elle se soit vengé lui permettait dans un sens d'apaiser ses envies de meurtres incorruptibles. Il l'embrassa délicatement dans le cou, sans penser une seule fois à y planter ses crocs. C'était comme si sa nature vampirique s'évaporait petit à petit pour laisser place à un autre être, plus attentif. C'était l'effet Angie. « Finalement, ce n'est pas plus mal d'avoir trouvé la mort à la suite de cet accident. Je n'aurais certainement pas pu surmonter cette épreuve, pas face à toi tout du moins. » Il tiqua légèrement. Il comprenait dans un sens, qu'elle ne puisse supporter cette épreuve, mais Matthew avait tant de fois voulu qu'elle soit auprès de lui, qu'elle ne soit pas morte dans cet incendie qu'il ne pouvait pas penser pareil. C'était égoïste, c'est vrai.

Il préféra alors ne pas répondre, gardant le silence pendant qu'elle entrelaçait ses doigts avec les siens. « Des lasagnes. Je comptais faire des lasagnes ce soir-là, que j'aurais raté à coup sur. Et cette fois-ci, c'est la véritable bague, ce n'est pas qu'une illusion. » Il sourit au début de phrase, avant de rester bloqué sur la bague qu'elle lui montrait. Elle l'avait toujours. Il ne put s'empêcher de la prendre délicatement dans entre ses doigts et l'observait. Des tas de souvenirs revenaient. Il se revoyait humain, dans cette petite bijouterie, à chercher la bonne alliance, celle qui aurait pour but de la faire rêver. Cette bague, il l'avait gardé chez lui pendant des mois, à l'observer tous les jours, avant de faire enfin sa demande. « Je pensais qu'elle avait terminé sa course dans cet incendie. » Murmura-t-il, avant de lui redonner en lui enfilant. La sienne, il l'avait toujours emporté avec lui dans son étui. La porter, non, il n'avait pas pu, ça représentait une souffrance trop importante. Pourquoi ? Parce qu'à chaque fois qu'il posait son regard dessus, il pensait à la mort d'Angie. « J'ai également toujours la mienne, dans son étui d'origine. » Lui avoua-t-il ensuite. Matthew ne pensait pas que sa soirée se serait terminé de cette façon, et il avait peur que ça se finisse, le temps filait à une vitesse inconcevable. Le plus perturbant était qu'il ne savait pas quand est-ce qu'il la reverrait.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Through time and space. | Matthew.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Through time and space. | Matthew.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Camden :: Broad Street :: Trackside Tavern-