Partagez | 
 

 (f) SARA CANNING (réservée)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Selwyn Townshend

SLEEP ALONE ☇ you're my own.i can sing it i can groan. but the darkness is a stranger, and i'm lonely, lonely, lonely, low. last night's parties and last night's horror show. a lonely spell to conjure you but conjure hell is all i do.
MESSAGES : 196
METIER : ex detective de police.
VOS ENVIES : exorciser le démon qui a prit possession du corps de sa femme ; retrouver astoria et lui présenter des excuses ; se venger d'une certaine vampire ; foutre une raclée à Kenton.
SITUATION CIVIL : marié à l'origine, mais se considère comme célibataire.
PSEUDO : sweet poison.
CELEBRITE : matt davis.

MessageSujet: (f) SARA CANNING (réservée)   Ven 15 Juin - 19:51



ASTORIA LILY PRENTISS

VINGT-SEPT ANS ✿ SORCIÈRE ✿ CÉLIBATAIRE
FEATURING SARA CANNING
FREE RESERVEDTAKEN
DATE ET LIEU DE NAISSANCE ✿ date au choix à Camden, Caroline du Sud. ORIGINES ET NATIONALITÉ ✿ Son père était anglais, sa mère écossaise mais elle est de nationalité américaine puisqu'elle a été adoptée. SITUATION AMOUREUSE ✿ Célibataire. POUVOIRS ✿ télékinésie et les quatre éléments comme la plupart des sorciers mais elle possède également quelques grimoires refermant des sorts plus ou moins puissants ACTIVITÉ(S) ✿ Elle était infirmière il y a encore quelques années.

that you and I were made for this.

Elle vient d'une lignée de sorciers par sa mère biologique, mais elle a été adoptée à la naissance par un couple tout à fait banal ☇ Elle a grandi dans une ville loin de Camden ☇ Elle a eu une enfance tout à fait banale et a quasiment toujours su qu'elle avait été adoptée ☇ A l'adolescence elle a commencé à faire des rêves prémonitoires ☇ Après elle s'est rendu compte qu'elle pouvait déplacer les objets par la simple force de son esprit ☇ Elle était une fille tout à fait banale avant ça, on ne la remarquait pas vraiment si bien qu'elle n'a pas eu peur de ce qui lui arrivait, elle a surtout pensé que ça lui permettait d'être enfin différente ☇ Après beaucoup de recherches elle en a appris plus sur les sorciers et a appris à maitriser ses dons ☇ En apprenant la vérité sur les sorciers elle a aussi appris la vérité sur les vampires en compagnie ☇ Elle a toujours aspiré à garder une vie aussi normale que possible, elle a fait des études et a commencé à travailler à l'hôpital en tant qu'infirmière jusqu'au jour où elle a rencontré une drôle de femme, un démon en fait, cette dernière avait l'air de la connaitre, ou du moins de connaitre ses ancêtres et a voulu la tuer, cette rencontre l'a poussée à vouloir en savoir plus sur sa famille et c'est ainsi qu'elle s'est retrouvée sur les routes (à noter que cette dite femme est en fait la femme de Selwyn, mais qu'Astoria n'a jamais vraiment parlé de cette rencontre avec Selwyn), elle avait à l'époque entre 23 ans ☇ récemment, elle a trouvé une piste sur sa famille (à vous de voir, une tante, un demi-frère bref ou même une vieille connaissance de sa mère, bref quelqu'un ou quelque chose la mettant sur la piste xD) qui l'a poussé à aller à Springfield dans l'Illinois ☇ de fil en aiguille et de ville en ville elle a fini par rejoindre Camden la ville où elle est née, mais dont elle ignorait tout avant de s'y rendre.

we were made to never fall away.

THREE YEARS AGO ☇ « Ramène toi, tu es blessé, mieux vaut pas rester ici, il va revenir. » Adossé contre un arbre, il se releva difficilement, avant de porter sa main à sa tête douloureuse. En effet, il était blessé, pourtant il n’avait pas l’intention de bouger. Il fixait la jeune femme, les sourcils froncés, se méfiant d’elle bien entendu. Elle arqua un sourcil comme surprise de son manque total de réaction alors qu’il venait de se faire méchamment amoché par un vampire. « Qu’est-ce que tu es ? » Elle venait de faire voler le vampire à plusieurs mètres sans même le toucher il y avait de quoi se poser des questions. « Pas un démon si ça peut te rassurer. » Il n’était pas sûr que ça le rassure du tout à vrai dire. Cela dit il avait sans doute trop mal à la tête pour continuer à lui poser des questions, si bien qu’il abdiqua et avança vers elle. Restant sur sa garde ou du moins, sur ce qui lui restait de garde, son cerveau étant bien trop abîmé pour réagir correctement. Il la laissa le trainer vers une chambre de motel sans rien dire, après tout, elle venait de lui sauver la vie, elle n’allait pas le trainer loin des bois juste pour le tuer. Au contraire, elle s’occupa de lui soignant sa plaie à la tête avec une dextérité presque surprenante, à croire qu’elle avait fait ça toute sa vie. « Alors, tu es quoi ? » Maintenant qu’il retrouvait peu à peu la faculté de penser, il pouvait bien recommencer sa série de questions. « Infirmière. » Il arqua un sourcil, il ne s’attendait pas à ce genre de réponse, ceci dit ça pouvait expliquer déjà bien des choses. « Je doute que ce soit tout. » Elle haussa les épaules, il n’avait pas tort, elle n’était pas qu’une simple infirmière, du moins, elle ne l’était plus depuis quelques temps déjà, depuis qu’elle avait rencontrée cette femme étrange. Elle avait eu l’envie d’en savoir plus sur ses origines, ainsi elle s’était retrouvée sur les routes des États-Unis à lutter contre les démons et compagnie dans le but de retrouver cette femme qui pourrait la mener vers la vérité. « Non, je suis une sorcière aussi … » Dit comme ça, ça paraissait tout à fait commun, presque plus que le fait qu’elle soit infirmière. Elle fronça les sourcils alors que l’homme qu’elle venait d’aider était en train de se marrer. « C’est vrai, arrête de rire, tu crois bien au vampires et compagnie alors pourquoi pas les sorcières ? » Il haussa les épaules et cessa de rire. « Désolé. Sorcière ça me fait penser à des vieilles dames avec le nez crochu et des verrues ce que tu n’es pas du tout alors … c’est bizarre … » Elle leva les yeux au ciel. « Stéréotype bidon. » Elle croisa les bras sur sa poitrine et laissa apparaitre un air faussement vexé sur son visage. « Pardon, le coup sur la tête ça a un peu dérangé mon cerveau. » Elle se leva du lit et ramassa tout ce qu’elle avait utilisé pour le soigner. « Ça ne m’étonne pas. Repose toi, on verra après si tu stéréotypes toujours les sorcières. » Il lui adressa un sourire auquel elle répondit et très vite il s’endormit. Elle ne le connaissait quasiment pas et pourtant elle l’avait aidé soigné et ramené dans sa chambre de motel, c’était bizarre. Le plus bizarre c’est que quelque temps après elle le rejoignit partant avec lui à travers le pays.

« C’est qui sur la photo ? » Il releva les yeux vers la jeune femme tout en attrapant la photo qu’elle lui tendait. Une vieille photo de lui et de sa femme qui avait très certainement du glisser de son journal. Il la fixa quelques instants, il avait l’impression de ne plus être du tout le garçon qui était sur cette photo, aujourd’hui il avait le regard éteint et il avait pris quelques rides. Il resta figé sur cette photo quelques instants comme s’il était encore en train de s’accrocher aux souvenirs de cette époque. Finalement, il haussa les épaules, le regard toujours rivé sur la photo. « Ma femme. » Il n’ajouta rien. Il n’avait parlé de sa femme que très peu de fois avec elle, parce que c’était assez compliqué. « Je la connais. » Il releva rapidement la tête vers la jeune femme, le regard surpris. « Comment ça ? » Elle pinça les lèvres légèrement gênée. Avant de s’asseoir en face de lui. « Je l’ai rencontrée un peu avant de te rencontrer toi … » Il continuait de la fixer, comme attendant une suite à son récit. « Je ne pense pas que tu l’ais rencontrée elle … Plutôt, le démon qui est en elle. » Il baissa de nouveau les yeux vers la photo et senti la main de la jeune femme se poser sur la sienne. Il fut pris d’un léger frisson, comme envahit d’une chaleur qu’il ne pouvait pas expliquer. « Je suis désolée. » Il haussa les épaules, comme si aujourd’hui ça n’avait plus d’importance, ce qui était le cas après tout. Plus jamais il reverrait sa femme, s’accrocher avec autant de force à son souvenir c’était stupide. Il ferait sans doute mieux de passer définitivement à autre chose. « Ça fait longtemps maintenant, c’est fini. » Il lui adressa un léger sourire pour essayer de lui montrer qu’il allait bien puis il jeta un dernier regard à cette photo et sans doute dans un manque total de réflexion, il se leva pour aller jeter la dite photo dans le feu, laissant partir dans les flammes le dernier souvenir qu’il avait d’une vie qui lui semblait si lointaine aujourd’hui. Il ne savait pas pourquoi, mais il était temps de passer définitivement à autre chose.

FOUR MOUNTH AGO Je dois y aller ! » Il haussa les épaules comme s’il s’en fichait complètement, elle détestait quand il faisait ça, en fait, il ne le faisait pas souvent, mais tant pis.  Je ne peux pas y aller moi …. » Elle haussa les sourcils, elle n’était pas sûre qu’il ait utilisé le bon verbe.  Tu ne peux pas ou tu ne veux pas ? » Il baissa les yeux, apparemment, elle venait de toucher une corde sensible, elle le savait pertinemment, c’était presque écrit sur son front qu’il venait de cette ville, enfin du moins sur sa carte d’identité, sur son permit de conduire, sur sa plaque d’immatriculation et il avait même un vieux T-shirt de l’université de Springfield dans l’Illinois. Bref, c’était clair qu’une partie de sa vie s’était passée là-bas.  Un peu des deux. Ça fait six ans que j’ai quitté cette ville. Six ans que j’ai arrêté de communiquer avec les gens que j’ai connu là bas, y compris mes parents alors je ne peux pas me repointer là bas l’air de rien et en plus, j’en ai pas du tout envie. » Elle soupira. Une partie d’elle le comprenait, l’autre avait juste envie de lui foutre une grosse baffe pour le réveiller. C’était la seule piste qu’elle avait donc elle irait, avec ou sans lui, même si elle aurait préférait avec lui. Elle aurait été n’importe où avec lui, parce qu’elle tenait à lui bien plus qu’elle ne le présentait, là où elle ne cessait de dire qu’il n’était qu’un ami, que son meilleur ami, il y avait bien plus que ça, une effervescence de sentiments, coincés en elle parce qu’à chaque fois qu’il prétendait tourner la page et avancer il restait bloqué à son histoire avec son ex-femme. La preuve étant cette fichue alliance à son doigt. Il y avait tant de sentiments en elle qu’elle voulait libérer mais qu’elle ne pouvait pas et qui n’avaient pas l’air très réciproque. Elle était quelque peu vexée et elle n’allait pas le cacher bien longtemps.  Tu es égoïste. » Voilà, c’était fait, elle était une vraie bombe à retardement et le compte à rebours avant l’explosion venait d’être lancé.  Parce que je ne veux pas retourner dans cette ville qui ne fera que remuer le couteau dans la plaie ? » Elle leva les yeux au ciel, comme pour dire que ce qu’il venait d’avancer, c’était une excuse complètement bidon.  Il faut que tu arrêtes de faire une fixette sur cette histoire. Tu ne retrouveras jamais ta femme, tu le sais, tu n’arrêtes pas de le dire et pourtant tu restes coincé dans ton envie de la retrouver alors que si jamais tu recroisais sa route, ce serait ça qui remuerait le couteau dans la plaie et tu es égoïstes parce que c’est toujours toi qui décide d’où on va, j’ai jamais mon mot à dire, j’en ai marre ! » Ce n’était pas vrai du vrai du tout, elle se souvenait bien de lui avoir fait faire une escale par Las Vegas juste parce qu’elle avait envie d’aller dépenser du fric dans les casinos au moins une fois dans sa vie. Et ce n’était le seul exemple d’endroit qu’elle avait choisi qu’elle avait en tête mais tant pis, vu l’air outré sur le visage de son compagnon, il en avait tout autant.  Non, si je la retrouve je pourrais enfin mettre un terme à cette histoire et j’ai jamais voulu aller à Las Vegas moi, ni même à Hollywood pour essayer de trouver je sais plus quel acteur et encore moins à Seattle parce que c’est dans cette ville que ce passe Grey’s Anatomy ! » Ce fut à son tour de paraitre outrée.  Rho bha excuse moi de vouloir rendre notre voyage un peu plus joyeux ! Tu m’étonnes que tu sois devenu un vieux rabougrit solitaire qui écoute de la musique des années soixante qui se bourre la gueule au whisky et qui après se drogue au café pour faire comme si de rien était et qui en plus regarde des vieilles séries pleines d’extraterrestre ! » Voilà qu’elle se mettait à lui reprocher tout et n’importe quoi tout ça parce qu’elle était vexée.  C’est sûr les périples de docteur mamour et de sa nana débile c’est tellement plus passionnant que ça ! Et puis vaut mieux boire du whisky et du café que de la vodka tagada comme une adolescente ! » Heureusement qu’ils étaient dans leur chambre de motel sinon, ils passeraient sans aucun doute pour des fous.  Oui c’est mieux et commence pas à me critiquer parce que toi tu oublies toujours que la lunette des toilettes ça se baisse quand on a fini ses besoins ! » Ils avaient sans aucun doute l’air d’un vieux couple en pleine dispute en train de se reprocher tout et n’importe quoi.  Je penserais à rabaisser la lunette des toilettes quand tu jugeras bon de me laisser de l’eau chaude dans la douche ! » c’était trop là, déjà, ils se disputaient pour n’importe quoi mais en plus elle était définitivement énervée.  Bah tu sais quoi ? Tu auras toute l’eau chaude que tu veux puisque que vais à Springfield ! » Elle attrapa rapidement son sac avant de quitter la chambre. Elle laissa échapper un soupire avant de quitter l’hôtel pour aller à la gare prendre le premier train qui la rapprocherait de la ville. Attendant son train, elle espérait qu’il finisse par le rejoindre mais alors qu’elle montait dans le train, elle n’avait toujours pas vu l’ombre d’un Selwyn. Quel abrutit celui là.

EN RÉSUMÉ ☇ Ils étaient amis en apparence, un duo assez particulier passant de villes en villages cherchant tous les deux la même personne sans même le savoir. Elle lui avait sauvé la vie et pour une raison que lui-même ignorait, il lui avait proposé de faire la route avec lui. Ils étaient pris ensemble dans un quotidien qui ne faisait que les rapprocher, tissant des liens qu'eux-même étaient incapables d'avouer. Il y avait d'un côté le chasseur au coeur brisé et de l'autre la sorcière qui ne voulait pas être juste le lot de consolation. Ils auraient pu rester longtemps l'un à côté de l'autre à simplement ignorer leurs sentiments, mais elle devait aller à Springfield cette ville dans laquelle il ne voulait absolument pas remettre les pieds. C'était plus simple de trouver tout et n'importe quoi à lui reprocher plutôt que de le supplier de la retenir ou de l'accompagner simplement parce qu'il tenait à elle. C'était plus simple de rentrer dans cette dispute débile plutôt que de lui faire comprendre qu'il était prêt à oublier tout son passé pour elle. Alors elle est partie, pour une dispute débile, elle a attendu qu'il la retienne, il n'est jamais venu. Leurs routes se sont séparées, laissant naitre dans leurs cœurs une rancœur envers l'autre qui n'a pas su lire entre les lignes, des sentiments cachés, trop difficiles à exprimer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selwyn Townshend

SLEEP ALONE ☇ you're my own.i can sing it i can groan. but the darkness is a stranger, and i'm lonely, lonely, lonely, low. last night's parties and last night's horror show. a lonely spell to conjure you but conjure hell is all i do.
MESSAGES : 196
METIER : ex detective de police.
VOS ENVIES : exorciser le démon qui a prit possession du corps de sa femme ; retrouver astoria et lui présenter des excuses ; se venger d'une certaine vampire ; foutre une raclée à Kenton.
SITUATION CIVIL : marié à l'origine, mais se considère comme célibataire.
PSEUDO : sweet poison.
CELEBRITE : matt davis.

MessageSujet: Re: (f) SARA CANNING (réservée)   Ven 15 Juin - 19:58

SCENARIO TERMINÉ ET RÉSERVÉ
Merci à toi petit quelqu'un qui lit mon scénario Rien que parce que tu le lis, je t'aime déjà mon petit (a)
Ensuite, s'il t’intéresse sache ceci :
☇ Les prénoms et le nom sont entièrement négociables, cela dit évitez les prénoms ringards ou tellement originaux qu'ils deviennent imprononçables (a) De toute façon, si je n'aime pas je vous le ferez savoir, quoi qu'en principe, je ne suis pas difficile x)
☇ L'avatar n'est absolument pas négociable ou alors il faudrait vraiment que ce soit quelqu'un que j'aime par dessus tout et comme je suis incapable de citer quelqu'un de suite, ça va être difficile. Mais bon avouons le, Jaralic c'était LE meilleur couple de TVD Rolling Eyes
☇ Pour ce qui est de la présence, évidemment j'aimerais quelqu'un qui ne déserte pas au bout de trois jours en ayant simplement laissé une présa vide. Je voudrais quelqu'un qui finisse sa fiche et qui évidemment reste après pour Rp. J'aime les Rp bien orthographiés et assez longs, retenez bien ça si vous voulez ce scénario (a)

Voilà je pense tout avoir dit alors je finirais simplement en disant que j'offre tout mon amour à la personne qui prendra ce scénario (a) et je lui construirais un temple tout en chocolat orné d'une couche de chantilly et de quelques fraises *out* maintenant, j'ai faim moi xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astoria Prentiss

MESSAGES : 22
CELEBRITE : sara canning.

MessageSujet: Re: (f) SARA CANNING (réservée)   Ven 15 Juin - 21:41

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Selwyn Townshend

SLEEP ALONE ☇ you're my own.i can sing it i can groan. but the darkness is a stranger, and i'm lonely, lonely, lonely, low. last night's parties and last night's horror show. a lonely spell to conjure you but conjure hell is all i do.
MESSAGES : 196
METIER : ex detective de police.
VOS ENVIES : exorciser le démon qui a prit possession du corps de sa femme ; retrouver astoria et lui présenter des excuses ; se venger d'une certaine vampire ; foutre une raclée à Kenton.
SITUATION CIVIL : marié à l'origine, mais se considère comme célibataire.
PSEUDO : sweet poison.
CELEBRITE : matt davis.

MessageSujet: Re: (f) SARA CANNING (réservée)   Ven 15 Juin - 21:47

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: (f) SARA CANNING (réservée)   

Revenir en haut Aller en bas
 

(f) SARA CANNING (réservée)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Nothing But the Blood :: Beauty of the Dark :: Scénarios pris-