Partagez | 
 

 And wrap my heart 'round your little finger ♈ JUDITH-ROSE GILBERT.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Il faut savoir ce que l'on veut. Quand on le sait, il faut avoir le courage de le dire ; quand on le dit, il faut avoir le courage de le faire.

MESSAGES : 51
VOS ENVIES : Trouver un moyen d'ouvrir la bouche de l'enfer, tuer et savourer.
SITUATION CIVIL : Célibataire.
PSEUDO : Isobel.
CELEBRITE : Troian Bellisario.

MessageSujet: And wrap my heart 'round your little finger ♈ JUDITH-ROSE GILBERT.   Ven 15 Juin - 15:43




JUDITH-ROSE GILBERT (Alias Beibhinn)
23 (243) ANS ✿ DÉMONE ✿ CÉLIBATAIRE
TROIAN BELLISARIO
DATE ET LIEU DE NAISSANCE ✿ Judith, naquit le 13 mai 1989 à San Francisco situé en Californie à l'ouest des États-Unis, quant à la démone qui possède son enveloppe corporelle, a vu le jour le 23 mai 1769. ORIGINES ET NATIONALITÉ ✿ La belle jeune femme a hérité d'origine irlandaise du côté de son père, quant à sa mère, un peu de sang de la terre espagnole. SITUATION AMOUREUSE ✿ L'amour n'est qu'un fléau d'échecs à son égard, il y a bien longtemps, qu'elle a été dépourvue de sentiments amoureux. De sentiments humains également. POUVOIRS ✿ Télékinésie et force surnaturelle. ACTIVITÉ(S) ✿ Elle se charge d'empoigner les âmes, pour son grand maître Lucifer, ainsi que de trouver un moyen afin d'ouvrir la bouche de l'enfer. Afin de passer inaperçus aux yeux de ces maudits traqueurs d'êtres maléfiques, elle bosse dans la boutique d'antiquité.

hiding in the shadows.



~ C'est agaçant pour certains, mais même dans les situations les plus compliqués voir dangereux, elle garde son sang-froid et est assez calme. La patience est de vertus.
~ La démone prends son temps, lorsqu'elle doit amener une âme à son maître, Lucifer. Elle procède par étape, les endroits branchés, la séduction, la torture en lui infligent les pires selon son humeur et ensuite l'achèvement.
~ Elle n'a pas de domicile fixe, elle réside dans une chambre d'hôtel, car elle compte seulement restait, le temps que la bouche d'enfer soit ouverte, mais si cela devait être replongé de plusieurs mois, elle prendra surement un appartement ou une maison pour être plus tranquille.
~ Démone et pas qu'un peu, elle fait souvent couler le sang, elle prends une vie, au moins chaque jour et se déplace souvent, pour ne pas être repéré.
~ Elle aime beaucoup boire et quand l'envie lui prends, elle fait certains mélanges.
~ La démone travail dans une boutique d'antiquité pour sembler être une personne "normal" et s'efforce de le paraitre le plus possible, même si, ça la répugne de jouer ce rôle.
~ Avant de se rendre à cette ville, elle a beaucoup voyagé.


rolling in the deep.

PSEUDO OU SURNOM ▪ Isobel ϟ AVATAR, CÉLÉBRITÉ ϟ Troian Bellisario VOTRE ÂGE ϟ Je vais sur mes seize ans SEXE ▪ Féminin ϟ QUE PENSEZ-VOUS DU DESIGN ? ▪ Une terreur ϟ COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM ? ▪ Le temple des temples (bazzart) ϟ PRÉSENCE SUR LE FORUM ▪ Régulière, hors mis quand je serais interne.


Dernière édition par Judith-Rose Gilbert le Sam 16 Juin - 15:28, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Il faut savoir ce que l'on veut. Quand on le sait, il faut avoir le courage de le dire ; quand on le dit, il faut avoir le courage de le faire.

MESSAGES : 51
VOS ENVIES : Trouver un moyen d'ouvrir la bouche de l'enfer, tuer et savourer.
SITUATION CIVIL : Célibataire.
PSEUDO : Isobel.
CELEBRITE : Troian Bellisario.

MessageSujet: Re: And wrap my heart 'round your little finger ♈ JUDITH-ROSE GILBERT.   Ven 15 Juin - 15:43

the darkest side of me.

⊱ 1794, a suspicious death.
Un cri trahit le silence de mort dans ma chambre. Immédiatement, par stupeur je fus arraché de mon sommeil. Je n'avais rien entendu de tel, de toute ma vie. Un mélange d'horreur, d'hystérie et d'effroi. Je m'extirpais du lit, j'enfilais ma robe de chambre en soi blanc et en passant je pris ma bougie, dont la cire avait déjà commencé à s'épuiser et dégoulinant, lentement , sur elle-même. Mon cerveau, s'approprier des scénarios sombres. Une femme venait-elle d'être assassiné ? Alors qu'elle semblait être submerger d'une vague protectrice, qui se brisa aussitôt lorsqu'elle voyait une personne se dressait face à elle, maintenant un couteau dans sa main. Ou seulement, moins grave, une blessure ? Le seul moyen de le savoir, c'était d'accélérer le pas. Pas que je sois impatience de savoir, ce qui se tramait, dans les environs, mais si, celle-ci était menacée, il fallait bien que quelqu'un vient l'aider. Je suis rarement effrayée, mais si, je venais à sortir une telle intonation de ma corde vocale, c'est que la situation était grave et j'aurais voulu avoir une personne pour me sortir de cet enfer. Lorsque je franchis la porte pour sortir, l'air frais se posa délicatement sur mes joues. Ça fais, un tel bien de ressentir cette sensation de fraîcheur. Mon pouls s'accéléra, lorsque je me mettais à courir vers le corps qui gisait au sol. Je m'accroupis de la sorte, à ce que je puisse savoir si elle était encore vivante. Cette femme n'avait pas causé d'ennuis auparavant, enfaîte, elle en avait jamais créé. Katherine Woopers, était assez âgé et son dernier anniversaire remonté à cinq ans, pour fêter ses quatre-vingt-six ans. Au petit matin, je l'apercevais parfois, au bord de sa fenêtre à admirer les paysages qui se présenter à perte de vu. Quand je sortais, je la saluais rapidement pour ne pas paraître grossière. Notre seule conversation potable, avait été celle, sur les plantes, lorsqu'il fallait choisir entre un hibiscus et une rose. Je touchais son front et remarquais qu'elle était drôlement froide. J'ouvris ses paupières afin de constater la couleur de ses yeux, qui était d'une couleur inhabituels bleu. Un frisson parcourra le long de ma colonne vertébral, quand je me rendis compte, que son cœur avait fini de battre. S'en était terminé pour elle, elle rejoignait les morts. La laissant là, comme un objet qu'on voulait rapidement se débarrasser -même si ce n'était pas mon intention-, j'entrais dans sa demeure. Comment avait-elle pu se retrouver sur sa pelouse ? La cause de sa mort ? J'étais un peu réticente, à l'idée que ce décès pouvait être normal. Hors tout m'indiquer que rien n'était banal. D'autant plus ce cri, qui m'avait poussé à venir jusqu'à son cadavre. Le plus étrange dans cette histoire, c'est que j'étais la seule à être sorti pour voir, si rien n'était grave -maintenant j'en ai la certitude, que si-. Sur la table du salon, sa tasse de thé avait été renversé, dont le liquide, tomber et toucha le sol, formant une épaisse flaque verte. Son carreau avait été brisé par une pierre de taille moyenne, qui se retrouvait presque à l'autre bout de la pièce. Cette chose ou cet être humain, savait très parfaitement ce qu'il faisait en agissant de la sorte. Dans tous les cas, j'avais affaire à un meurtre et je n'étais pas prête de baisser les bras en ne sachant pas qui était à l'origine de cet acte. Rien de m'obliger à aller jusqu'au bout, je pourrais très bien voir une force de l'ordre, mais les connaissant trop bien, ils allaient enquêter pas plus d'une semaine et n'ayant aucune réponse, abandonner. Je scrutais la pièce dans les moindre recoins. Bizarrement, il y avait un seul cadre photo, dans laquelle n'apparaissait pas une famille unit, mais une triste âme, le sourire à peine afficher. Un siège en bois se dresser devant un meuble de la même matière. Un emplacement peu commun. Plus je passais du temps, dans cet endroit, plus j'apprenais à connaître Katherine. Torturé de l'esprit et solitaire. Après avoir guetté si autre-chose pouvait être suspect, je passais à la pièce suivante, qui était la chambre. Elle avait été tuée avant de se coucher, étant donné que le lit était fait. Pas le moindre plissement sur la couverture, indiquait qu'elle avait piqué une sieste ou un sommeil. Je levais les yeux en l'air et penchais la tête, lorsque je m'apercevais qu'un trou de vingt centimètres de diamètre, trôner au plafond. Je prolongeais mon regard sur la déchirure. Tout à coup, des yeux trompaient, le noir obscur de ce cercle. Un blanc vif, des pupilles dilatés et l'iris des yeux ambre. Sur l'instinct, je me reculais brutalement, pour échapper au regard qui pesait sur moi . Je me raclais la gorge et pris mon courage à deux mains pour à nouveau regarder dedans. Seulement plus rien. Le meurtrier était dans la même pièce que moi et je ne savais même pas où il se tenait. L'aiguille des horloges était comme une épine à chaque fois, qu'elles étaient en mouvement, car je ne distinguais que ce bruit inquiétant, alors que je devais me concentrer sur le souffle de l'inconnu, afin de me donner une idée d'où il se tenait. Sans que je puisse battre des cils, un poids lourd se jeta de derrière moi, me propulsant sur le bord du lit, dont je me pris le rebord. Je touchais mon front et en regardant mes mains, je m'apercevais qu'il n'était pas allé de main morte. Je saignais, mais l'importance c'est que j'étais encore en vie, du moins pour l'instant. Je ne détectais pas son visage, mais j'apercevais sa grande silhouette. Assez robuste, il essaya à nouveau de s'éjecter sur mon corps, mais je l'esquivais de peu. Je prenais la première chose qui me vient des mains, c'est lorsque je le frappais en plein crâne, que je pouvais donner un nom sur cet objet : Une arme à feu. J'ai du bol. Je me lève doucement mais sûrement, avant qu'il ne refasse son numéro. Je m'avance pour lui tirer dessus. Il est allongé le long du sol. J'enclenche mon doigt sur la détente, je suis prête à lui coller une balle, quand, il se relève d'une rapidité surhumaine pour que j'ai le temps de réaliser, qu'une douleur immense me prends le cou. Du sang jaillit de ma veine jugulaire. Le tir part, mais atteint seulement sa jambe, ce qui ne l'empêche pas de continuer à s'abreuver de mon sang. Je commence à voir flou, la tête qui tourne et les idées qui s'embrouillent. J'agonise, je perds mon liquide rouge et ... plus rien, ma douleur à cesser.
⊱ Hell beneath our feet, hell actually.
Le danger est constamment présent, dès notre premier jour à notre dernier souffle. D'autres le craignent plus que certains. L'adrénaline monte comme une fusée, quand un événement est assez soupçonneux. Lorsque j'ai rendu ma dernière haleine, j'ai cru que la souffrance était achevée...j'eus tord, des jours et des jours de tourments. Mon âme était en enfer, par, je ne sais quelle raison. Tout était vague, mon esprit était embrumer, seul les douleurs occupées ma tête. Je ne savais pas quand elles allaient terminer, ni même quand je serais en paix, mais une chose est sûre, c'est qu'on attendait quelque chose de ma part. J'avais droit à des discours affreux sur la population, peu de nourriture et seulement le soir, une carcasse de viande pas fraîche, mais ayant très faim, je me fichais bien si c'était comestible, tant que je pouvais ingurgité ça, dans mon estomac.

Je n'ai plus vus la lumière depuis que je suis partie de ce monde . Je me souviens vaguement de mon existence, mon enfance me paraît si lointaine que j'en ai oublié des souvenirs. Je commence à prendre de l'attachement à cet endroit. Je ne sais pas, c'est tellement absurde. Je suis tellement en rage contre les vivants, ils sont si impurs, irresponsables, ils me dégoûtent! Il faut mettre les points sur les I. Ils méritent d'être punis.

Je me sens libre. Vivante. L'humanité va souffrir, je suis prête à servir mon maître. Lucifier, celui qui m'a tout appris, qui m'a ouvert les yeux sur tant d'horizons. Je lui dois ça, lui être redevable. Les humains ne sont plus riens pour moi, démunis de tous sentiments. Tout est en place dans mon esprit. Quand je serais sur terre, je prendrais soin de choisir la victime dans laquelle je plongerais mon esprit dans son enveloppe corporelle. Je me sens plus forte, certes, mais il faudra que je sois prudente dans mes actions, il y a des chasseurs, je ne veux pas être piégée. Ils seraient capables de me renvoyer en enfer. Je dois apporter des âmes à mon chef, cependant, je dois trouver un moyen d'ouvrir la bouche de l'enfer. Terreur, chagrin, pleure des mères, un véritable spectacle à savourer lentement. Qu'étais-je avant ? J'en ai rien à faire ! J'obéis et je m'amuse, telle est ma destinée.
⊱ 2012 in the University Library in San Francisco.
Une femme plongeait dans un livre, sirotant son jus d'orange à la paille, n'avait pas l'ombre d'un doute, qu'une personne l'observait de point en point. Elle ramena ses cheveux en arrière, lorsqu'ils la gênaient, pour continuer sa lecture. Le soleil avait disparus à l'horizon, laissant place à la nuit qui dévoilée de belles étoiles. « Tu devrais prendre une pause, tu es à l'écart depuis début d'après-midi ! » Elle dégagea son regard des lignes pour le plongeais à ceux de son interlocuteur, qui s'agissait de sa meilleure amie, depuis l'enfance, Sophie Varhsmall. Elle referma le bouquin, sans pour autant, dégageait ses mains dessus. « Plus que quiconque, tu devrais savoir à quel point c'est important pour moi. » répliqua t-elle entre un soupire. Elle étudiait l'histoire, car elle voulait devenir enseignante sur la matière, ce qui demander beaucoup d'heures de travail, de refuges et d'invitations à des soirées à déclinées. Certes, nous vivons notre jeunesse, une seule fois, dans notre misérable existence, mais elle est passionner par le passé. Judith aimait également la natation est passée beaucoup d'heures à nager dans l'eau. Faisons plusieurs longueurs, en se fichant éperdument du temps coulé. Son amie se léchait ses lèvres, comme un chien, qui avait l'eau à la bouche, en voyant du bœuf. Sauf, qu'elle faisait régulièrement ça, lorsqu'elle avait une idée derrière la tête. « Brûlait dix minutes, de ton temps, ne vas pas te faire mourir, allez viens, je dois te montrer quelque-chose ! » Dit-elle sur un ton d'excitation, dont Judith, se serait bien passé. Elle leva les yeux en l'air et afficha un joli sourire, tout en se levant. « Laisse-moi le temps, d'aller reposer le livre, s'il te plaît. » Elle acquiesçait de la tête est partie, le temps que l'étudiante, aille remettre en place l'ouvrage. Judith, se dirigea en direction de l'étagère, elle montait, car celui-ci se trouver en haut. Ses talons claquetaient, de telle sorte, que ça donnait du rythme. Une fois arrivés devant une bonne centaine de livres, un d'eux tomba, sans même qu'elle l'ai touché. Elle regardait dans les environs. Elle apercevait seulement, la femme responsable de surveiller, en train de d'écrire sur des étiquettes, et d'autres élèves, discutant d'un ton léger et ceux qui bouquine dans leurs coins. Ils ne devaient pas être plus de sept ou six dans la bibliothèque. Observant droit devant elle, elle voyait seulement les couleurs, les écritures et la disposition de l'intituler. Elle haussait les épaules, décidant que ça ne pouvait être qu'un pur hasard et le remit à sa place, en même temps de celui qu'elle avait emprunté. Lorsqu'elle se retourna pour rejoindre son amie, une épaisse sensation la posséda. C'est ainsi, que je venais de trouver le corps parfait, pour semer la terreur dans ce monde, qui me réservait encore pleins de surprises. Je ne compte pas rester à San Francisco, la bouche de l'enfer se trouve à Camen. Vous savez où me rejoindre.


Dernière édition par Judith-Rose Gilbert le Sam 16 Juin - 15:16, édité 20 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

You can hate me, but we both want the same thing. And you know..I always get what I want.

MESSAGES : 490
VOS ENVIES : Kill somebody.
SITUATION CIVIL : Complicated.
PSEUDO : Curious
CELEBRITE : Nina Dobrev

MessageSujet: Re: And wrap my heart 'round your little finger ♈ JUDITH-ROSE GILBERT.   Ven 15 Juin - 15:45

Bien sur que c'est possible Je te la réserve pour 5 jours, merci de ton inscription et bienvenue.

_________________

But I need one more touch another taste of heavenly rushl.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://murderyoursoul.forumactif.fr
avatar

« And in this lonely hour, when you rest your weary head. Well I'll be watching you and on tiptoe creep to your bed. And if you ever leave me...I will never let you go. You will always know, I will be yours to have and hold... »

MESSAGES : 388
VOS ENVIES : Elles sont nombreuses mais terriblement destructrices.
SITUATION CIVIL : Leave me alone.
PSEUDO : Woodwinked
CELEBRITE : Amber Heard.

MessageSujet: Re: And wrap my heart 'round your little finger ♈ JUDITH-ROSE GILBERT.   Ven 15 Juin - 15:46

Bienvenue parmi-nous, je te souhaite bonne chance pour la suite de ta fiche. Et surtout, n'hésites pas à nous rejoindre au flood.

_________________

Angie Northedge
« With no loving in our souls, Angie. » The wise man said just find your place, in the eye of the storm. Seek the roses along the way, just beware of the thorns. Close your eyes and your will find, the way out of the dark
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Il faut savoir ce que l'on veut. Quand on le sait, il faut avoir le courage de le dire ; quand on le dit, il faut avoir le courage de le faire.

MESSAGES : 51
VOS ENVIES : Trouver un moyen d'ouvrir la bouche de l'enfer, tuer et savourer.
SITUATION CIVIL : Célibataire.
PSEUDO : Isobel.
CELEBRITE : Troian Bellisario.

MessageSujet: Re: And wrap my heart 'round your little finger ♈ JUDITH-ROSE GILBERT.   Ven 15 Juin - 15:54

Merci beaucoup
Oui, je n'hésiterais pas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

On perd souvent ce que l'on a de plus précieux au monde, mais on se rend compte très souvent qu'on tenait à eux plus qu'on ne l'imaginait au moment même où on les perd.

MESSAGES : 422
METIER : Gérante de Aldisio Antiquity, qui est une boutique d'antiquité
VOS ENVIES : M'éloigner un peu de la magie
SITUATION CIVIL : Actuellement en couple avec James, mais son coeur bat toujours pour Kenton
PSEUDO : Toxic Glam
CELEBRITE : Leighton Meester

MessageSujet: Re: And wrap my heart 'round your little finger ♈ JUDITH-ROSE GILBERT.   Ven 15 Juin - 16:20

Bienvenue What a Face
Tu ne serais pas Isobel -si c'est pas toi, je vais avoir la honte de ma vie -

_________________

    I'M LOST BETWEEN TWO MEN
    Ne pleurez pas votre passé car il s’est enfui à jamais. Ne craignez pas votre avenir car il n’existe pas encore. Vivez votre présent et rendez le magnifique pour vous en souvenir à jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Il faut savoir ce que l'on veut. Quand on le sait, il faut avoir le courage de le dire ; quand on le dit, il faut avoir le courage de le faire.

MESSAGES : 51
VOS ENVIES : Trouver un moyen d'ouvrir la bouche de l'enfer, tuer et savourer.
SITUATION CIVIL : Célibataire.
PSEUDO : Isobel.
CELEBRITE : Troian Bellisario.

MessageSujet: Re: And wrap my heart 'round your little finger ♈ JUDITH-ROSE GILBERT.   Ven 15 Juin - 18:49

Merci ma Toxic Glam et oui c'est bien moi en chair et en os What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

On perd souvent ce que l'on a de plus précieux au monde, mais on se rend compte très souvent qu'on tenait à eux plus qu'on ne l'imaginait au moment même où on les perd.

MESSAGES : 422
METIER : Gérante de Aldisio Antiquity, qui est une boutique d'antiquité
VOS ENVIES : M'éloigner un peu de la magie
SITUATION CIVIL : Actuellement en couple avec James, mais son coeur bat toujours pour Kenton
PSEUDO : Toxic Glam
CELEBRITE : Leighton Meester

MessageSujet: Re: And wrap my heart 'round your little finger ♈ JUDITH-ROSE GILBERT.   Ven 15 Juin - 18:50

Ah ouf En tout cas bon choix d'avatar, réserve moi un lien.

_________________

    I'M LOST BETWEEN TWO MEN
    Ne pleurez pas votre passé car il s’est enfui à jamais. Ne craignez pas votre avenir car il n’existe pas encore. Vivez votre présent et rendez le magnifique pour vous en souvenir à jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Il faut savoir ce que l'on veut. Quand on le sait, il faut avoir le courage de le dire ; quand on le dit, il faut avoir le courage de le faire.

MESSAGES : 51
VOS ENVIES : Trouver un moyen d'ouvrir la bouche de l'enfer, tuer et savourer.
SITUATION CIVIL : Célibataire.
PSEUDO : Isobel.
CELEBRITE : Troian Bellisario.

MessageSujet: Re: And wrap my heart 'round your little finger ♈ JUDITH-ROSE GILBERT.   Ven 15 Juin - 18:52

Oui, oui je connais ce sentiment, de peur de se tromper de personne et d'avoir la honte après Oui, bien sûr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


MESSAGES : 113
METIER : Étudiante en médecine, interne à l’hôpital et Assistante à la morgue de Camden
SITUATION CIVIL : C'est compliquée...
PSEUDO : Reana
CELEBRITE : Lyndsy Fonseca

MessageSujet: Re: And wrap my heart 'round your little finger ♈ JUDITH-ROSE GILBERT.   Ven 15 Juin - 18:58

Je te souhaite la bienvenue vue que t'es venue dans ma présentation. ! Réserve moi aussi un lien ! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Il faut savoir ce que l'on veut. Quand on le sait, il faut avoir le courage de le dire ; quand on le dit, il faut avoir le courage de le faire.

MESSAGES : 51
VOS ENVIES : Trouver un moyen d'ouvrir la bouche de l'enfer, tuer et savourer.
SITUATION CIVIL : Célibataire.
PSEUDO : Isobel.
CELEBRITE : Troian Bellisario.

MessageSujet: Re: And wrap my heart 'round your little finger ♈ JUDITH-ROSE GILBERT.   Ven 15 Juin - 18:58

Merci beaucoup et pas de soucis Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MESSAGES : 60
CELEBRITE : emma stone.

MessageSujet: Re: And wrap my heart 'round your little finger ♈ JUDITH-ROSE GILBERT.   Sam 16 Juin - 8:30

Oh, tu as opté pour Troian alors. Bienvenue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Il faut savoir ce que l'on veut. Quand on le sait, il faut avoir le courage de le dire ; quand on le dit, il faut avoir le courage de le faire.

MESSAGES : 51
VOS ENVIES : Trouver un moyen d'ouvrir la bouche de l'enfer, tuer et savourer.
SITUATION CIVIL : Célibataire.
PSEUDO : Isobel.
CELEBRITE : Troian Bellisario.

MessageSujet: Re: And wrap my heart 'round your little finger ♈ JUDITH-ROSE GILBERT.   Sam 16 Juin - 10:12

Ouiii, merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

SLEEP ALONE ☇ you're my own.i can sing it i can groan. but the darkness is a stranger, and i'm lonely, lonely, lonely, low. last night's parties and last night's horror show. a lonely spell to conjure you but conjure hell is all i do.
MESSAGES : 196
METIER : ex detective de police.
VOS ENVIES : exorciser le démon qui a prit possession du corps de sa femme ; retrouver astoria et lui présenter des excuses ; se venger d'une certaine vampire ; foutre une raclée à Kenton.
SITUATION CIVIL : marié à l'origine, mais se considère comme célibataire.
PSEUDO : sweet poison.
CELEBRITE : matt davis.

MessageSujet: Re: And wrap my heart 'round your little finger ♈ JUDITH-ROSE GILBERT.   Sam 16 Juin - 10:22

Bienvenue SFTD Girl
Bonne chance pour ta fiche ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Il faut savoir ce que l'on veut. Quand on le sait, il faut avoir le courage de le dire ; quand on le dit, il faut avoir le courage de le faire.

MESSAGES : 51
VOS ENVIES : Trouver un moyen d'ouvrir la bouche de l'enfer, tuer et savourer.
SITUATION CIVIL : Célibataire.
PSEUDO : Isobel.
CELEBRITE : Troian Bellisario.

MessageSujet: Re: And wrap my heart 'round your little finger ♈ JUDITH-ROSE GILBERT.   Sam 16 Juin - 12:47

Merci Deanounet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

« And in this lonely hour, when you rest your weary head. Well I'll be watching you and on tiptoe creep to your bed. And if you ever leave me...I will never let you go. You will always know, I will be yours to have and hold... »

MESSAGES : 388
VOS ENVIES : Elles sont nombreuses mais terriblement destructrices.
SITUATION CIVIL : Leave me alone.
PSEUDO : Woodwinked
CELEBRITE : Amber Heard.

MessageSujet: Re: And wrap my heart 'round your little finger ♈ JUDITH-ROSE GILBERT.   Sam 16 Juin - 15:35

Tout est parfait, tu es validée !

_________________

Angie Northedge
« With no loving in our souls, Angie. » The wise man said just find your place, in the eye of the storm. Seek the roses along the way, just beware of the thorns. Close your eyes and your will find, the way out of the dark
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Il faut savoir ce que l'on veut. Quand on le sait, il faut avoir le courage de le dire ; quand on le dit, il faut avoir le courage de le faire.

MESSAGES : 51
VOS ENVIES : Trouver un moyen d'ouvrir la bouche de l'enfer, tuer et savourer.
SITUATION CIVIL : Célibataire.
PSEUDO : Isobel.
CELEBRITE : Troian Bellisario.

MessageSujet: Re: And wrap my heart 'round your little finger ♈ JUDITH-ROSE GILBERT.   Sam 16 Juin - 15:36

Merci :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: And wrap my heart 'round your little finger ♈ JUDITH-ROSE GILBERT.   

Revenir en haut Aller en bas
 

And wrap my heart 'round your little finger ♈ JUDITH-ROSE GILBERT.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Nothing But the Blood :: Feeling A Moment :: Fiches validées-