Partagez | 
 

 let's show us what we've got inside us (roman)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

MESSAGES : 49
METIER : TATOUEUSE
VOS ENVIES : NE PAS COMPRENDRE, ET RESTER AVEUGLE
SITUATION CIVIL : AMOUREUSE, MAIS FRIVOLE
PSEUDO : ASTROUBI
CELEBRITE : HAYDEN PANNETIERE

MessageSujet: let's show us what we've got inside us (roman)   Mer 20 Juin - 10:21

    it's time to become who you really are


La nuit était sombre, je marchais dans les rues de Camden rentrant du travail. J’hésitais à aller fréquenter ces bars de nuit, l’envie me tâtait. Etais-je prête à passer une autre soirée en solitaire, face à ma télévision, regardant le vide auquel j’étais confrontée. Continuant la route sans relever la tête, une silhouette interrompue mes pensées comme une espèce de rêve. Je la relevais, et fis face à un ancien client. Je me rappelais très bien de lui, il avait des goûts bizarres de tatouages. Moi qui aimait mettre un peu de joie et d’humour à travers quelque chose qui gravait notre corps pour toujours, lui aimait les choses sans sens, voire même totalement énigmatique. Je n’avais compris la signification de son tatouage, il me semblait dénué de sens. Il restait fixe, sans bouger ; il semblait être immobile, incrusté dans la nuit sombre. « Ca va, je peux t’aider Roman ? » On avait sympathisé peu à peu, il s’intéressait à ce que je faisais ; je lui avais dis la même chose que je disais à tous ces gens curieux : le dessin, c’était la seule chose qui parvenait à me relaxer dans un monde déchu. Je m’étais habituée aux visages étonnés en me voyant les tatouer. J’étais d’ailleurs douée pour tatouer les mineurs j'aimais ne donner aucun sens aux lois, mais il y avait aussi beaucoup de gangs qui venaient graver quelque chose qui les importait sur leurs corps musclés. Voir une petite blonde au grand sourire les choquait toujours. Mais j’acceptais avec joie de dessiner sur tous ces corps, je laissais une trace indélébile au final, quelque chose qui resterait ; c’était mon lien avec l’éternité. « Pourquoi t’es immobile comme ça, viens, allons autre part, c’est pas très sain tout ça. » Il releva la tête lentement, et posa un regard glacial sur le mien. En rien, je ne voyais une ressemblance avec le Roman qui m’avait abordé, celui-ci avec une certaine horreur gardée en lui, dans d’autres circonstances j’aurais crié partout et aurait couru le plus loin possible ; mais j’étais trop niaise pour imaginer une seule seconde quelque chose de tragique, j’aimais me voiler la face. « Tu sais, ça ne te tuerais pas de dire un mot, sinon moi je m’tire. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



L'EMMERDEUR

« Enfer chrétien, du feu. Enfer païen, du feu. Enfer mahométan, du feu. Enfer hindou, des flammes. A en croire les religions, Dieu est né rôtisseur. »

MESSAGES : 205
METIER : Patron du Trackside Tavern, un endroit où sexe, drague, alcool, et drogue prolifèrent pour mon plus grand bonheur.
VOS ENVIES : Manipuler, jouer, tuer ... On peut faire beaucoup de chose avec les humains.
SITUATION CIVIL : Célibataire
CELEBRITE : Francisco Lachowski

MessageSujet: Re: let's show us what we've got inside us (roman)   Jeu 21 Juin - 7:44


Let's show us what we've got inside us
Roman & Tommie
Depuis que j'étais revenu sur Terre en tant que démon, j'ai vite remarqué le potentiel des sorcières, ses enfants de la nature qui manipulaient la magie à leur guise. Elles possédaient des capacités que je convoitais. Ce n'était pas par hasard que j'avais pris Juliette sous mon aile ou que j'avais sympathisé avec Tommie, la jolie tatoueuse. Je ne faisais jamais rien au hasard, tout avait un but précis comme le dessin indélébile qu'elle me fit sur la peau, un pentagramme me protégeant des sorts un peu trop faible. En bon psychopathe, j'étais très calculateur manipulant les gens à ma guise comme de vulgaire poupée. Errant seul dans les rues sombres de Camden, je réfléchissais à un plan quand subitement deux petits voyous s'interposèrent sur mon chemin. Soupirant, ils allaient m'agresser ces crétins. Sortant deux couteaux, je les regardais de façon indifférente, puis quand l'un se rua vers moi son visage attérit contre le mur juste à côté de moi laissant entendre un bruit d'os casser. Il était mort. Regardant ensuite l'autre, il était pétrifié de peur « Tu sais que voler et agresser les gens ce n'est pas bien ? » Avant qu'il ne puisse s'enfuir je lui pris son couteau pour le poignarder faisant attention à ne pas abimer les points vitaux dans le but qu'il agonise lentement. Puis reprenant ma route comme si de rien n'était, je savais ce que je devais faire : rendre une petite visite à Tommie. A la première rencontre je sus d'instinct qu'elle était une sorcière. Je la voulais dans ma poche fallait donc que je la cueille. J'attendis dans une ruelle où elle passait tout le temps en rentrant du travail, et elle montra le bout de son nez comme prévu. J'étais face à elle et mon visage ne montrait rien d'autre que de la froideur. La jolie blonde se croyait folle, qu'il était impossible qu'elle ait des pouvoirs. Que le surnaturel n'existait pas tout simplement ... J'allais lui montrer la vérité, elle devait avoir conscience que cette ville était majoritairement remplie d'êtres qui étaient tout sauf humains. Je voulais lui démontrer le contraire, et rien de tel que de faire peur à une sorcière pour qu'elle déclenche ce qu'il y avait en elle. « Tu veux que je te montre un truc fun ? C'est dangereux de se promener la nuit car on ne sait jamais sur quoi on va tomber ... » Puis je finis par être juste devant elle, nez à nez. Il était humainement impossible de bouger si vite, et c'est là que je vis la peur dans ses yeux ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MESSAGES : 49
METIER : TATOUEUSE
VOS ENVIES : NE PAS COMPRENDRE, ET RESTER AVEUGLE
SITUATION CIVIL : AMOUREUSE, MAIS FRIVOLE
PSEUDO : ASTROUBI
CELEBRITE : HAYDEN PANNETIERE

MessageSujet: Re: let's show us what we've got inside us (roman)   Dim 24 Juin - 12:09

« Tu veux que je te montre un truc fun ? C’est dangereux de se promener la nuit car on ne sait jamais sur quoi on va tomber. » Je restais muette face à lui, je sentais la fatigue envahir mon corps, et je n’avais plus le courage de jouer à un jeu qui semblait si ridicule. En un clignement d’oeil, je le voyais face à moi. « C’est quoi ce délire ? » Je me frottais les yeux par réflexe, je mettais ça sur le dos du sommeil évidemment. Il m’était impossible d’imaginer des êtres capables de marcher si vite, parce que le surnaturel, c’était pour les idiots de bas étage qui avaient besoin de croire à quelque chose plus grand qu’eux, mais il était clair que ce n’était qu’une illusion ; car mes chers amis, tout ça n’est que désir enfoui quand ils préfèrent éviter leur dure vie ‘humaine’, selon moi ils évitaient donc le sujet pour se rattacher dans ces folies humaines. Très peu pour moi. « Bon, tu me raccompagnes, ou tu veux effrayer d’autres personnes ? » disais-je d’un ton dépité, pourtant je sentais sur son regard, une espèce de folie envahissante accrochée à une froideur inestimable, ce regard rempli de haine poussait à se glacer les veines, à s’envahir de peur. Mais au fond, rien de tout ça me touchait, au contraire. J’avais vu pire, j’avais vu des gens torturés au fond de cave pour quelques kilos d'héroïne, j’avais vu des hommes battant leurs femmes ; ce n’était pas un jeune tatoué au regard enfantin qui allait m’effrayer. Ce n’était même pas un pistolet qui allait m’effrayer, pour la simple et bonne raison, que je n’avais rien à perdre. Mourir ne m'effraie pas, cette menace ne m'atteignait pas. Je restais perplexe en face de ce jeune homme qui semblait désespéré de violence, comme s’il avait une soif en lui inassouvi, un but rêvé et non encore touché, ni approché. Le fait d’avoir parlé avec lui, de le connaître si ce n’est qu’un tout petit peu, m’enlevait ce semblant de frayeur, je pensais pouvoir le contrôler ou du moins, éviter une horreur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: let's show us what we've got inside us (roman)   

Revenir en haut Aller en bas
 

let's show us what we've got inside us (roman)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Camden :: Jefferson Square-