Partagez | 
 

 Little angel, you're be mine tonight [Pv Angie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: Little angel, you're be mine tonight [Pv Angie]   Mar 19 Juin - 2:47

La nuit devait être le moment où il préférait le plus sortir, aimant à se balader dans les rues dangereuses et vides de la ville. Aimant à se balader pour trouver une source d’amusement intéressante à même de lui faire passer une soirée moins longue. Le soleil était parti depuis un moment et il sortait de sa demeure en quête d’un divertissement quelconque. Cela faisait un moment qu’il n’avait pas croisé le chemin d’Angie, douce créature des cieux dont il ne devrait pas avoir envie de gouter les délices sacrés. Il ne pouvait pourtant pas s’empêcher de la charmer, de jouer avec elle qui savait comment jouer avec lui, aimant les époques d’antan comme lui pouvait les apprécier. Délice qui ne devrait avoir lieu, appréciant la jeune femme bien malgré lui, malgré les dires et leur statut respectif. Ils aimaient à se retrouver malgré l’interdiction de se côtoyer et leurs camps respectifs. Devant se détester, il aimait plutôt s’adonner au plaisir de la séduction avec elle. Connaissant son âme et aimant découvrir son apparence qui était toujours aussi attirante et sulfureuse. Ses pas arpentaient les ruelles sombres de la ville, cherchant un plaisir soudain ou une proie intéressante. Quelques bâtiments vides, quelques âmes en peine ou quelques fous qui trainaient dans les rues. Lui, ne trouvait pas ce dont il avait envie, laissant ses pensées se détourner vers la jeune blonde qu’il connaissait depuis un bon moment déjà. Délicieuse demoiselle. Un moment de marche alors qu’il croisait un bâtiment renfermant des archives. Aucune idée de ce qui le poussait à entrer à l’intérieur, mais il en ressentait l’envie soudaine de s’y rendre. Ses doigts arpentaient la poignée, la porte verrouillée qu’il forçait sans le moindre mal afin d’entrer dans le bâtiment vide, sombre et silencieux. Peut-être un pressentiment ou le destin qui le menait sur la route de l’ange délectable. Reste qu’il se perdait dans les allées silencieuses, laissant ses doigts glisser sur quelques livres avant qu’une ombre se dessine sous ses yeux. Son regard c’était fait à l’obscurité profonde, éclairée par quelques lanternes par ci et par là. Ses billes électriques suivant l’avancer d’une tignasse blonde et d’une énergie qu’il aurait surement pu reconnaitre. Angie. Objet de ses pensées quelques instants plus tôt, il croisait la jeune femme ici. Sourire narquois passant sur ses lèvres, satisfaction de tomber sur elle alors qu’il avait simplement envie de la croiser. Quelques rapprochements entre eux, sans allez trop loin, le désir durant depuis des lustres, le rendant fou et l’empêchant de vouloir la rayer de la planète, d’autres préoccupations plus personnelles à son égard.

Dans un mutisme parfait, il suivait cette silhouette jusqu’à son immobilisation afin de se glisser derrière elle et de parler de sa voix rauque dans son cou. La retenant doucement pour ne pas qu’elle tente de le briser, du à la surprise, quoiqu’elle avait du sentir la présence assez forte du démon qu’il n’avait pas caché alors qu’il avait pu reconnaître la sienne. « -C’est un hasard divin de vous retrouvé ici, alors que mes pensées étaient justement dirigées vers une certaine ange que j’aime à penser. Délicieuse créature des cieux que j’osais imaginer plus tôt dans la soirée. Il me fallait tomber sur vous. Il faut croire que le hasard veut entremêler nos chemins.» Il avait un beau parler, une grande intelligence, une manière de se comporter qu’il avait récoltés de ses siècles de vie. Ses doigts taquins se faisaient sentir sur les hanches de la demoiselle, douce caresse appuyée contre le tissu de son vêtement sans être trop entreprenant. Tout était une question de contrôle avec elle, il aimait à la séduire depuis des années, sans se lasser de ce petit jeu installé entre eux. Humant l’odeur délicate de sa chevelure platine qui caressait doucement son visage, elle avait tout le loisir de se retirer de ce contact qu’il venait de faire naître entre eux. Caresse lente qui avait été courte, ses doigts avaient quitté ses hanches, laissant la brise de son souffle chaud parcourir la peau de son cou un instant avant que l’espace ne reprenne sa place respective entre eux. Caresse maintenant fantôme sur le corps de la belle, il lui laissait le loisir de se tourner pour pouvoir poser son regard sur elle. En sa présence, il n’était nullement le démon pervers et sanglant qu’il pouvait être. Juste un charmeur des temps anciens, aimant à retrouver sa compagne de jeu séduisante. « -Bonsoir Angie. Vous êtes toujours aussi délicieuse.» Sourire charmeur passant sur son visage alors que ses yeux venaient rejoindre les siens pour l’observer.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

« And in this lonely hour, when you rest your weary head. Well I'll be watching you and on tiptoe creep to your bed. And if you ever leave me...I will never let you go. You will always know, I will be yours to have and hold... »

MESSAGES : 388
VOS ENVIES : Elles sont nombreuses mais terriblement destructrices.
SITUATION CIVIL : Leave me alone.
PSEUDO : Woodwinked
CELEBRITE : Amber Heard.

MessageSujet: Re: Little angel, you're be mine tonight [Pv Angie]   Mar 19 Juin - 17:06


Angie avait passé sa fin d'après-midi au fin fond de ce bâtiment blanc afin de réussir sa mission en bon et du forme. Non pas qu'elle s'intéressait énormément à Camden mais, les Archanges avaient besoin de réponses à leurs questions et ils l'avaient donc désigné la belle comme enquêtrice. Les gardiens avaient remarqué que cette agglomération abritait une vague surnaturelle bien trop importante pour être anodine : des vampires, des anges, des démons même et pour ainsi dire, il voyait cette situation comme préoccupante. La jolie blonde était cependant au courant que cette ville était située sur une bouche de l'enfer, un portail magique puissant qui expliquait donc par a plus b cette concentration d'immortels. Sans hésiter, elle leurs avait donc confié ce qu'elle savait mais, friands d'en savoir toujours plus, ils l'avaient de nouveau renvoyé sur terre. Angie s'était donc dit que les archives seraient le lieu de prédilection pour ce genre de recherche. Néanmoins, en tant que simple visiteuse, elle ne pouvait pas agir comme bon lui semblait afin de parcourir les archives de fond en comble. L'heure tournait et son travail stagnait ce qui, pour ainsi dire, la frustrait énormément. Voyant l'heure défiler, la belle fut soudain accostée à sa table par la propriétaire des lieux qui lui demanda gentiment de s'en aller. Elle ne savait donc pas à qui elle s'adressait. Usant de ses pouvoirs afin de modifier la perception de cette pauvre humaine, Angie disparut du champs de vision de la jeune femme comme si elle n'avait jamais été dans sa ligne de mire auparavant. Altérer les réalités était très certainement son pouvoir préféré, un don qu'elle ne se lassait pas d'utiliser. La directrice coupa les lumières laissant seulement quelques appliques allumées et verrouilla la porte derrière elle. Enfin seule. L'Ange ne tarda pas à parcourir les salles normalement interdites au public afin de dégoter quelques journaux et un arbre généalogique entre autre. Pointilleuse de nature, elle ne négligeait aucun détail afin de s'accaparer le maximum de renseignement pour ensuite les communiquer aux Saints. Irréprochable dîtes-vous ? Après avoir longuement bûché sur ces divers morceaux de papier, la blonde se dirigea vers l'allée I pour trouver le bouquin adéquat. Ce silence digne des plus grandes cathédrales était on ne peut plus apaisant. Pourtant, ce moment de béatitude fut rapidement brisé par une âme noire au sourire ravageur.

Sitôt derrière elle, Angie reconnut immédiatement cet élément perturbateur qui n'était autre que William. Un démon, certes, mais cruellement irrésistible. La belle n'avait pas tendance à copiner avec ses ennemis sauf lorsque cela arrangeait ses papiers, elle préférait à vrai dire éradiquer toute trace de malheur sur cette terre. Toutefois, cet homme était en quelque sorte l'exception à la règle : il ne lui devait rien tout comme elle, leurs seule distraction étant de se séduire mutuellement. Ce petit jeu durait depuis des années et si quelques personnes pouvaient trouver cela lassant, l'Ange n'était, en revanche, point de cette avis. Il représentait à lui seul la séduction d'antan, celle qui était désormais méconnue auprès de la jeunesse. Quelques effleurements, un soupçon d'allusions et une note de désir : leurs recette était simplement miraculeuse. L'interdit l'attisait inéluctablement et à vrai dire, le simple fait de s'en tenir à quelques gestes charnels rendait la situation on ne peut plus émoustillante. Ces quelques paroles eurent le don de la faire sourire, préférant ne pas concentrer son attention sur ces mains qui retenaient doucement ses hanches sous peine d'être déraisonnable. « Ne dit-on pas depuis la nuit des temps que le hasard fait bien les choses ? Une créature de l'ombre obnubilée par une servante du Paradis... Je dois avouer être charmée mais, cela restera notre secret. » répondit-elle en un chuchotement, frémissant sous son souffle qui caressait inlassablement sa nuque. William ne tarda pas à briser cette étreinte, préférant s'éloigner quelque peu afin de laisser une certaine marge entre eux. Angie quant à elle se retourna lentement, affrontant enfin les deux iris resplendissants de son acolyte. « Bonsoir William. C'est toujours un plaisir d'entendre vos douces paroles. » Dès lors elle s'approcha de lui et, traçant adagio un chemin imaginaire partant de sa mâchoire, son index s'arrêta juste au dessus de sa ceinture, un mouvement qu'elle avait elle-même suivit du regard. Lentement, ses prunelles pétillantes de malice remontèrent vers celles du démon, prête à entamer de nouveau ces frivolités séductrices. « Des archives... Le destin est joueur. » Laissant en suspens la suite de ses paroles, l'Ange le contourna en prenant soin de frôler doucement son épaule de la sienne d'un air presque hautain, comme à son habitude. Elle se mit donc à marcher de nouveau vers sa table pour enfin dénier continuer sa phrase, sa silhouette de fondant à travers l'obscurité : « Une bibliothèque aurait été plus adaptée afin de remanier à notre sauce l’œuvre de ce cher Laclos. » Ironie, leurs histoire était bien plus prenante que les pitoyables aventures du vicomte Valmont et de cette chère marquise Verteuil.

_________________

Angie Northedge
« With no loving in our souls, Angie. » The wise man said just find your place, in the eye of the storm. Seek the roses along the way, just beware of the thorns. Close your eyes and your will find, the way out of the dark
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Little angel, you're be mine tonight [Pv Angie]   Mer 20 Juin - 20:39

Délicieuse créature qu’il filait depuis longtemps, avec qui il jouait sans se lasser. Étrangement, aucun arrière pensé de meurtre ou de violence avec elle. De la séduction à l’état pur et rien d’autre que cela. Elle lui plaisait sous tous ses angles et coutures, il aimait jouer avec elle et laisser sa voix courir sur sa peau. Son odeur l’enivrait et il aimait la sensation de ses doigts sur son corps. Ce soir, il tombait sur elle et ne pouvait pas s’en plaindre parce qu’il avait envie de jouer avec la demoiselle, de la séduire, de se coller doucement contre son corps contre le sien. Délicieuse demoiselle dont il aimait les charmes et la voix, cette façon qu’elle avait de se comporter avec lui. Angie était en quelque sorte, spécial, gardant ses souvenirs des époques d’avant.

Elle était là, devant lui et il faisait quelques pas pour réduire la distance entre leurs corps, se délectant de son odeur, laissant ses doigts doucement passer contre ses hanches pour caresser son flanc. À un moment, il allait finir par ne plus pouvoir tenir et abuser sensuellement de la demoiselle. Il laissait son souffle parcourir son cou, ressentant cette envie de poser ses lèvres contre sa peau, mais n’en faisant rien. « -Je ne risque pas d’en parler à quoi que ce soit. Je pense que ce ne serait apprécié ni de votre côté, ni du mien. Autant resté muet sur cela. C’est entre vous et moi.» Ses doigts avaient caressé son corps un moment, douce caresse presque inexistante, mais bien présente contre sa peau. Le démon n’avait pas envie de briser cette étreinte, il avait envie de coller son corps contre le dos de la demoiselle et de le tenir contre lui, embrasser lentement sa peau avec douceur, mais il n’en faisait rien. William se contentait de reculer pour laisser un espace bien plus raisonnable entre leurs corps pour ne pas céder à l’envie de se rendre beaucoup plus loin. Baiser volé qui n’avait pas lieu d’être, il en avait envie, mais ne voulait pas pousser le jeu trop loin. Sensation contradictoire. Elle finissait par réduire cet espace entre eux, laissant ses doigts parcourir son corps quelques instants. Un sourire passait sur ses lèvres alors que son regard se posait directement dans celui de sa compagne. « -C’est toujours un plaisir de vous croiser. Dommage que ce ne soit pas plus souvent.» Vrai. Il adorait ce petit jeu, y prenant un plaisir malsain, surtout qu’ils n’avaient en aucun cas, le droit de se fréquenter, mais qu’importe. Cromwell avait toujours agi comme bon lui semblait, ce n’est pas à ce moment que les choses allaient changer. Le corps de la demoiselle le contournait, laissant son corps effleurer le sien, faisant naître un sourire amusé sur le visage de son partenaire de jeu. Attentif à ses paroles, il tournait pour suivre la demoiselle du regard, voir l’ondulation de ses hanches, la démarche féline de son corps.

Ses dents venaient s’acharner un moment contre sa lèvre, luttant contre cette envie qui perdurait depuis bien trop longtemps. Il se mettait donc en marche pour suivre l’ange de près, sans se coller à elle, sans encore entrer dans son espace vital. « -Je préfère faire à ma manière, je n’aime pas copier ce que les autres font et notre histoire est bien plus intéressante non?» Une nouvelle fois il venait se glisser près d’elle alors qu’elle avait cessé son avancer. Il collait un peu plus son corps contre le sien, elle pouvait sentir la présence du démon se poser dans son dos, un frôlement léger, sa min bougeait pour venir lentement passer contre son bras, caresser sa peau lentement, laissant un caresser fantôme et venant attraper sa main pour qu’elle se tourne une nouvelle fois vers lui. Ses lèvres venaient se poser contre la peau de la demoiselle, lui faisant un baise-main classique. Il avait envie de caresser sa peau, de passer ses lèvres contre celle-ci et de profiter des délices qu’elle pouvait lui offrir. Ils ne pouvaient pas. Le jeu ne devait pas se rendre si loin, mais s’ils en avaient envie tous les deux, qu’est-ce qui allait empêcher de faire selon leurs envies? Baiser lent appliqué sur sa peau douce qu’il relâchait avant de se relever vers elle. « -Vous devriez plutôt fuir que de me laisser vous charmer, même si je me complais parfaitement à le faire.» Il ne lâchait pas sa main, attirant la demoiselle un peu plus contre lui. Cela se faisait dans une douceur extrême, ce qui était étrange venant de lui.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Little angel, you're be mine tonight [Pv Angie]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Little angel, you're be mine tonight [Pv Angie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Floodland :: On Melancholy Hill-