Partagez | 
 

 Hi, little girl [PV vangelis]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: Hi, little girl [PV vangelis]   Lun 18 Juin - 20:53

Jouer, blesser, briser et faire sa petite vie de démon. William menait cette vie depuis des siècles. Aucun souvenir de sa vie d’avant, aucun souvenir de ce qu’il avait pu être, mais des souvenirs de tout ce qu’il avait pu faire depuis qu’il faisait partie des enfers. Des choses, il en avait vu et plus le temps passait, plus il devenait distant et encore pire qu’il ne l’était y a quelques années. Sadique, mesquin, pervers, mais charmeur. L’époque ne lui plaisait pas. La façon d’être, la consommation qui devenait de plus en plus importante. Les femmes, l’électronique et l’évolution de l’homme. Cela ne lui plaisait plus. C’était trop facile et la facilité ne faisait pas partie de ce qu’il appréciait. Les femmes étaient faciles, la vie était facile. William sortait de sa demeure. L’ennui devenait de plus en plus présent et il avait envie d’animer un peu sa soirée, cherchant ce qu’il allait pouvoir en faire. Quelques pensées sadiques lui passaient en tête. Disons que les choix ne manquaient pas. Il y avait Vangelis, sa petite protégée qu’il aimait provoquer. Sinon il y avait cette chasseuse qui lui tournait autour, son petit objet en devenir ou Angie, douce créature du ciel ont il aimait les charmes. La démone brune devait surement travailler et il se décidait à lui rendre visite. Comme c’est lui qui lui avait enseigné le comportement à adopter, elle lui ressemblait dans ses distractions. Il savait donc que la soirée risquait d’être intéressante s’il la passait en compagnie de la démone. Il devait se rendre dans ce bar, se mêler à la foule et cette époque qui lui donnaient envie de repartir dans les années antérieures. La séduction, le charme, c’est ce qu’il avait aimé. Ce jeux entre les personnes et devoir travailler pour avoir droit à un baiser voler ou un manche glisser contre l’épaule satinée d’une demoiselle. Maintenant, il ne suffisait que de poser son regard sur une femme pour voir presque l’entièreté de ton corps. Cela ne lui plaisait pas, ayant vu l’évolution des époques et ayant connu tellement de choses bien meilleures que cela.

Le brun marchait à travers la ville, vêtu d’une simple chemise et d’un jean. Les mains dans le creux de ses poches, posant son regard intrigué sur les passants, soupirant en voyant des jambes trop nues et des tenus trop courtes. Cela avait le don de l’embêter ou le dégouter. Il n’aimait pas la facilité et jouait souvent dans ce qu’il y avait de plus dur, surtout au niveau des femmes et du jeu. Surtout au niveau de la violence et de ses proies. Il ne jouait pas avec les proies faciles, il ne séduisait pas les femmes faciles. Il était ainsi fait. La porte du bar où travaillait la brune se poussait avant qu’il n’entre pour observer autour de lui. L’agitation, le bruit, l’animation et son regard finissaient par trouver l’objet de ses convoitises pour la soirée. Au train de servir quelques verres, posant son regard qu’il connaissait surement sur le bout de ses doigts, sur les autres. Il connaissait sa hargne et ce dont elle était capable. Un sourire passait sur ses lèvres alors qu’il se frayait un chemin à travers la foule, repoussant quelques regards et corps trop insistants pour se glisser derrière les jeunes femmes qui étaient en train de parler avec un client. Ses doigts pianotaient sur ses hanches un instant et son souffle se faisait sentir dans son cou. Amusement qu’il ne cachait pas quand il se trouvait en compagnie de la jeune femme. Sa voix dans le creux de son oreille, charmeuse, charmante. « -J’aurai besoin d’un liquide âcre pour étancher ma soif. Que me conseillez-vous Vangelis?» Le vouvoiement pour le jeu. Il devait être une de seule personne avec qui il employait le tutoiement. C’était une habitude qu’il avait gardée avec les époques et jeune femme n’aimait pas particulièrement cela. Elle lui faisait enfreindre la règle et changer son comportement, seulement avec elle. Un sourire et il s’éclipsait doucement de son dos pour s’appuyer contre le comptoir et poser son regard sur elle. « -Bonsoir délicieuse créature.» Lui et son comportement. Sa façon de parler, posée. Son regard dans le sien, il ne la quittait as du regard.
Revenir en haut Aller en bas
 

Hi, little girl [PV vangelis]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Camden :: Broad Street :: Trackside Tavern-