Partagez | 
 

 TOPIC COMMUN.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

You can hate me, but we both want the same thing. And you know..I always get what I want.

MESSAGES : 490
VOS ENVIES : Kill somebody.
SITUATION CIVIL : Complicated.
PSEUDO : Curious
CELEBRITE : Nina Dobrev

MessageSujet: TOPIC COMMUN.   Dim 17 Juin - 8:15

RP DE GROUPE
La semaine du bal des Fondateurs démarra par une vague de chaleur qui, bien installée à Camden, refusait de s'en aller. La route qui menait au Camden Country Club était encombrée d'une multitude de voitures de luxe, de toutes les tailles et de toutes les marques. C'était un grand événement en ce début d'été, la jeunesse de la ville encore fébrile à l'idée de trouver le ou la cavalière pour le bal attendaient avec impatience le grand soir. Invariablement, le bal se terminait sur une catastrophe quelconque. L'année d'avant, Matthew Applewood avait abusé du whisky et vomi sur les chaussures de Madame Pittsby. Un an plus tôt, Nathan Layman en était venu aux mains avec Lucas Parkens et tous deux avaient fini avec le nez cassé. Chaque nouveau bal apporte son lot de surprises et de désagréments, ce soir les choses changeront et plusieurs personnes perdront un être cher. Êtes-vous seulement prêt à danser pour le reste de la soirée ?

→ Le topic commence lorsque les invités arrivent dans la salle de fête du Country Club.
→ Tous les groupes peuvent participer.
→ Tenu correcte exigé.
→ Aucun ordre, vous postez quand vous en avez envie.
→ Privilégiés des rps courts pour faire avancer l'intrigue, ne passez pas trois posts à décrire les lieux ...
→ Surtout amusez-vous.


_________________

But I need one more touch another taste of heavenly rushl.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://murderyoursoul.forumactif.fr
avatar

On perd souvent ce que l'on a de plus précieux au monde, mais on se rend compte très souvent qu'on tenait à eux plus qu'on ne l'imaginait au moment même où on les perd.

MESSAGES : 422
METIER : Gérante de Aldisio Antiquity, qui est une boutique d'antiquité
VOS ENVIES : M'éloigner un peu de la magie
SITUATION CIVIL : Actuellement en couple avec James, mais son coeur bat toujours pour Kenton
PSEUDO : Toxic Glam
CELEBRITE : Leighton Meester

MessageSujet: Re: TOPIC COMMUN.   Dim 17 Juin - 19:22

topic. commun

LE BUT CE SOIR EST DE S'AMUSER NON ? ALORS AUTANT LE FAIRE ! JE PENSE QU'UN PETIT VERRE OU PEUT-ETRE DEUX OU TROIS VA SANS DOUTE M'AIDER A M'AMUSER CORRECTEMENT ! PUIS JE VAIS AUSSI PROFITER DES PETITS FOURS, ALORS UNE BONNE SOIRÉE OU PAS ?


En ce moment je n'avais pas réellement le coeur à la fête, mais j'avais entendu parler un peu partout de la fameuse soirée du bal des fondateurs, bien que j'accordais une très grande place à l'apparence, j'avais choisi une robe dans une boutique, d'habitude je prenais du temps pour faire ce genre de chose, essayant des dizaines de robe. J'étais rentrée ensuite chez moi, commençant à me préparer, j'espérais que cette soirée n'allait pas finir en désastre, bien qu'il y avait peu de chance, il y allait certainement avoir au moins une bagarre. Une fois prête je me regardais un instant dans le miroir arrangeant une dernière fois ma coiffure. J'étais enfin prête pour me rendre à ce bal. J'arrivais sur les lieux, il y avait déjà des personnes qui commençaient à discuter avec des autres personnes. J'avais aussitôt remarquer l'immense buffet très bien installé, les traiteurs très certainement qui avaient du passer un temps monstre pour que tout soit minutieuse installé, je prenais donc pour commencer une coupe de champagne, car j'avais bien l'impression que le champagne allait tourner ce soir dans la salle. Mais je n'allais pas du tout m'en plaindre de plus cela devait être du champagne de qualité, je ne suis pas une experte concernant les vins, mais je sais tout de même reconnaître quelque chose de bon et le champagne l'était. Il y avait aussi des petits fours, que je fixais, j'étais à cet instant partagée, en prendre un ou attendre un peu ?

_________________

    I'M LOST BETWEEN TWO MEN
    Ne pleurez pas votre passé car il s’est enfui à jamais. Ne craignez pas votre avenir car il n’existe pas encore. Vivez votre présent et rendez le magnifique pour vous en souvenir à jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



L'EMMERDEUR

« Enfer chrétien, du feu. Enfer païen, du feu. Enfer mahométan, du feu. Enfer hindou, des flammes. A en croire les religions, Dieu est né rôtisseur. »

MESSAGES : 205
METIER : Patron du Trackside Tavern, un endroit où sexe, drague, alcool, et drogue prolifèrent pour mon plus grand bonheur.
VOS ENVIES : Manipuler, jouer, tuer ... On peut faire beaucoup de chose avec les humains.
SITUATION CIVIL : Célibataire
CELEBRITE : Francisco Lachowski

MessageSujet: Re: TOPIC COMMUN.   Lun 18 Juin - 7:36


Le Bal des Fondateurs
L’emmerdeur du coin
La fête annuelle la plus attendue de l'année, le bal des fondateurs. Personnellement moi elle me sortait par les narines cette soirée, mais en bon emmerdeur que j'étais je n'allais pas me gêner pour m'incruster à ce rassemblement pour coincer. Je m'ennuyais, il fallait bien que je m'amuse un peu, et puis personne n'allait m'en vouloir pour avoir mit un peu de fun à cette soirée ennuyeuse, si ? Surtout que je savais pertinemment qu'il n'y aurait pas que des humains à cette soirée. J'avais l'infime conviction que j'allais bien m'amuser ! M'habillant donc de façon adéquate, mais en modifiant un peu mon costard pour que je sois plus moi, c'est-à-dire nonchalant, et désinvolte à souhait, je finis par être prêt. Juliette m'accompagna à force de l'usure, et nous finîmes par y aller. Sur le chemin je réfléchissais à ce que j'allais faire comme connerie, et quand l'inspiration arriva un petit sourire en coin apparut sur mon visage. Arrivant sur les lieux, il y avait déjà beaucoup de personnes présentes, preuve que nous n'étions pas en avance, mais qu'importe tant que je faisais acte de présence pour rendre cette soirée inoubliable. Commençant par un bon verre de rhum, le champagne allait attendre un peu. Je prenais en affection les alcools forts. Nous mettant dans un coin de cette grande salle pour ne pas se faire remarquer, j'attendais un peu avant de passer à l'action tout simplement pour qu'il y ait plus d'invités, ... Non plus de spectateurs plutôt ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


MESSAGES : 127
METIER : Lieutnant de police
VOS ENVIES : Tuer ce démon. A tout prix.
SITUATION CIVIL : Célibataire
PSEUDO : Ken
CELEBRITE : Jensen Ackles

MessageSujet: Re: TOPIC COMMUN.   Lun 18 Juin - 9:21




« Time for fun; Time to forget »




I'm in !




Ma Chevrolet Impala 1967, propre comme un sou neuf, reluisant face aux lumière des lampadaires qui éclairaient la route, alla se garer, dans un vacarme assourdissant de vieux rock, à côté d'une Lamborghini que je jaugeais d'un regard vantard.

"Quelle andouille peut bien vouloir conduire cette espèce de poubelle customisée..."

Affirmai-je d'une voix moqueuse en sortant de mon fidèle destrier. Après un rictus supérieur, je rajustai le col de ma chemise ainsi que le nœud noir qui allait de pair avec, puis inspirai profondément, avant de décider à faire entrer mon costard dans le Country Club.

Sortir... pour aller au Country Club. Quelle drôle d'idée, n'était-il point ?

Une semaine en arrière, je me serais foutu de ma propre gueule si j'avais su que j'y allais. Néanmoins, c''était avant de retrouver ... Izmaëlle. C'était avant de soudain sentir l'irrépressible besoin de passer une folle soirée, où tous les excès m'étaient permis, afin que que je noie ma peine dans des hectolitres d'alcool.

Bref, c'était avant que la déprime ne me gagne.

Mais pour que le remède fût efficace, fallait-il encore que la jeune concernée n'ait pas eu la même idée que moi. Je savais bien qu'elle était amatrice de fêtes, aussi, je m'attendais à voir sa silhouette lorsque j'ouvris la porte du halle.

Malgré la magnificence de la salle, sa grandeur impressionnante, son climat de riches et ses multiples serveurs et serveuses qui couraient un peu partout pour satisfaire Monsieur et Madame Je suis Plein de Thunes, je la remarquai immédiatement. Près du buffet. Pourquoi cela ne m'étonnait même pas ?

Renonçant à ma gourmandise naturelle, pour ne pas avoir à me retrouver devant Izma, la source de la déprime qui me faisait débarquer dans un endroit de ce genre, je m'en allais agresser un serveur pour lui raviver quelques petits fours qui me faisaient de l'oeil, vu que l'accès au buffet m'était condamné.

Ainsi, la bouche pleine à craquer de ces somptueux amuse-gueule, et une coupe de champagne prise à la volée dans les mains, j'observais le beau monde qui devait encore venir, vu que la salle n'était même pas à moitié remplie.


Dernière édition par Kenton Blackwell le Lun 18 Juin - 11:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MESSAGES : 36
METIER : gardienne du restfield cemetery.
SITUATION CIVIL : 404 page not found. (quoique)
PSEUDO : panda.
CELEBRITE : felicity jones.

MessageSujet: Re: TOPIC COMMUN.   Lun 18 Juin - 10:32

les danseuses filiformes qui s'évanouissent au vent
Le bal des fondateurs. Ca faisait deux ans que Shae vivait à Camden, elle en avait entendu parler évidemment, mais c'était la première fois qu'elle quittait son cher cimetière pour s'y rendre. Elle avait entendu dire qu'une tenue correcte était exigée pour cet événement, aussi avait-elle revêtu une robe couleur pêche qui soulignait son teint pâlot, proche du corps, dans un tissu fluide qui rappelait la soie. Cheveux bouclés lâchés sur les épaules, son collier fétiche autour du cou et les ongles vernis d'un orange parfaitement raccord à sa robe, ne manquait plus qu'un léger maquillage charbonneux sur les yeux et elle était prête. Vampire peut-être, mais toujours femme. Coquette, qui plus est.
Bref, voilà qu'elle était au Country Club, le nez légèrement froncé et la tête penchée sur le côté. Il y avait déjà pas mal de monde sur les lieux, une joyeuse petite assemblée bruyante et odorante pour ses sens trop aiguisés. Heureusement qu'elle avait appris à faire comme si de rien n'était. Son regard vert fit le tour de l'assemblée, scrutant les moindres visages, reconnurent celui d'Izmaëlle à qui elle donnait des cours de langues étrangères de temps en temps mais aussi celui de ce chasseur prétentieux et surtout violent qui avait déjà essayé de la tuer. C'était bien sa veine. Un soupir et elle attrapa au vol un verre de whisky glace qui traînait encore sur un plateau. Elle en aurait bien besoin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



L'EMMERDEUR

« Enfer chrétien, du feu. Enfer païen, du feu. Enfer mahométan, du feu. Enfer hindou, des flammes. A en croire les religions, Dieu est né rôtisseur. »

MESSAGES : 205
METIER : Patron du Trackside Tavern, un endroit où sexe, drague, alcool, et drogue prolifèrent pour mon plus grand bonheur.
VOS ENVIES : Manipuler, jouer, tuer ... On peut faire beaucoup de chose avec les humains.
SITUATION CIVIL : Célibataire
CELEBRITE : Francisco Lachowski

MessageSujet: Re: TOPIC COMMUN.   Lun 18 Juin - 11:08


Le Bal des Fondateurs
L’emmerdeur du coin
J'étais toujours dans mon coin, ayant laissé Juliette s'amuser un peu plus loin, j'avais donc quartier libre pour faire mes petites affaires sans être dérangé. Observant mon entourage comme je le faisais toujours, je reconnus très vite ma chère sorcière Izmaëlle en train de boire du champagne. Mon dieu ce qu'on pouvait s'ennuyer comparer au Trackside Tavern. Est-ce que tous les riches étaient coincés ? Le champagne hors de prix et les petits fours soigneusement préparés c'était bien, mais où était donc le fun dans tout ça ? Le piment qui réhaussait l'ambiance d'une fête ? Là on se serait cru dans un enterrement ! Finissant d'une traite mon rhum, je finis par sortir de ma cachette, et me faufila vicieusement dans tout ce beau monde péter d'oseille. J'avais vite deviné qu'il n'y avait pas que des humains, comme cette belle fille à la robe couleur pêche. Je côtoyais des vampires je savais les reconnaitre aisément sans problème. Me baladant tranquillement, prenant quelques petits fours au passage, j'écoutais des bribes de conversation soit dit en passant très ennuyantes. Il fallait donc que j'intervienne. Peut-être qu'il y aurait un ou deux cadavres dans les différents scénarios que j'avais préparé, mais qu'importe. Voir la réaction des gens était toujours amusant ! Abordant donc la première fille que je vis, je fis rapidement connaissance avec elle, me racontant alors qu'elle était lycéenne. Elle ne pouvait pas avoir une vie plus intéressante celle-là ?! L'éloignant un peu de ce monde, en montant un grand escalier, elle se tenait sur la rambarde. Personne ne nous avait vus, les témoins auraient été gênant surtout s'il y avait des chasseurs. « Ca te dis de contribuer à un divertissement ? » Je ne sais pas à quoi elle pensait, mais j'avais l'infime conviction qu'elle pensait au sexe, malheureusement pour elle, ce n'était pas le cas. Acceptant mon offre, je finis par arrêter de sourire puis la poussa pour qu'elle tombe à l'étage inférieur. Oups elle a glissé ! Entendant déjà les cris fusés, je ne descendis non pas par l'escalier, mais en sautant d'une fenêtre pour revenir à ma place. Regardant la fille, je dis à mon voisin « Pauvre petite, elle était si jeune. » Le désir charnel était un pêché, elle était punit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

« And in this lonely hour, when you rest your weary head. Well I'll be watching you and on tiptoe creep to your bed. And if you ever leave me...I will never let you go. You will always know, I will be yours to have and hold... »

MESSAGES : 388
VOS ENVIES : Elles sont nombreuses mais terriblement destructrices.
SITUATION CIVIL : Leave me alone.
PSEUDO : Woodwinked
CELEBRITE : Amber Heard.

MessageSujet: Re: TOPIC COMMUN.   Lun 18 Juin - 12:31


Je n'étais pas très enthousiaste à l'idée de participer à ce fameux bal des fondateurs, un évènement annuel dans cette petite ville où je résidais depuis quelques temps. Je ne me sentais pas à l'aise au milieu de tant de mortels, j'avais bien peur que ma nature d'ange s'efface au profit de rires hypocrites ou de bonnes vieilles discussions autour d'un verre de champagne. Je n'étais plus comme ça, à présent immortelle, je me devais de garder une certaine image - glaciale entre autre. Pourtant, je devais faire honneur au corps que j'habitais, cette fête semblait être un évènement à ne pas manquer, je dus donc m'armer de courage afin de me vêtir comme il le fallait. Ainsi, j'avais choisi une robe longue, épousant parfaitement les courbes de mon corps, ce turquoise semblait en accord parfait avec mes iris. Fin prête, je pris cependant le temps d'apprivoiser ma chevelure avant de franchir le seuil de la porte. Quelques minutes plus tard, je pénétrai à mon tour au Camden Country Club, me frayant un chemin parmi les invités. Pas du tout enthousiaste à l'idée de me retrouver au milieu de cette assemblée d'humain, je tentai cependant en désespoir de cause de repérer une connaissance. Je crus au loin remarquer Izmaëlle, une sorcière avec qui je sympathisais de temps à autre dans l'unique but d'obtenir ce que je désirais. Toutefois, je n'étais pas d'humeur à me diriger vers qui que ce soit pour l'instant, préférant m'en tenir au stade d'observation. Je pris dès lors une coupe de champagne pour ensuite me diriger vers la terrasse afin de prendre un peu d'air frais et surtout, d'échapper à ce brouhaha.

_________________

Angie Northedge
« With no loving in our souls, Angie. » The wise man said just find your place, in the eye of the storm. Seek the roses along the way, just beware of the thorns. Close your eyes and your will find, the way out of the dark
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


MESSAGES : 127
METIER : Lieutnant de police
VOS ENVIES : Tuer ce démon. A tout prix.
SITUATION CIVIL : Célibataire
PSEUDO : Ken
CELEBRITE : Jensen Ackles

MessageSujet: Re: TOPIC COMMUN.   Mar 19 Juin - 20:15

Mon regard se perdait sur les protagonistes présents, étudiant leur tenue et décortiquant leurs gestes. Pourquoi ? Car j'avais rien d'autre à faire, tout bonnement. Et aussi, car des personnes qui m'intriguaient vraiment commençaient à débarquer...
Notamment une jeune femme, bien soignée, vêtue d'une robe d'une couleur orange-pêche et qui me rappelait quelqu'un. Je fronçai les sourcils alors que je la fixais avec perplexité. Je savais l'avoir déjà vue, mais dans quel contexte... un témoin lors d'un accident de la circulation, comme il m'arrivait souvent d'en croiser ? Ou bien... autre chose.
Son teint pâle que je vins de remarquer et qui s'accommodait avec sa robe eut aussitôt fait de m'informer de qui j'avais à faire. Des bribes me revinrent soudainement. Une... vampire. Qui m'avait autrefois échappée.

Mon regard gagna en froideur, et alors qu'un serveur passait, je déposai ma coupe de champagne, et me dirigeai gentiment mais sûrement vers elle, qui venait de se servir un whiskey. Mais je ne pus pas l'intercepter. Des cris fusèrent.

Tout soudain, je me retournai et compris que quelque chose s'était passé juste quelques mètres derrière moi puisque des gens se rassemblaient autour de quelque chose, l'air inquiets et choqués. Je me dirigeai vers l'endroit et, poussant quelques témoins hagards, je constatai une jeune fille. Dont la tête baignait dans une petite mare de sang...

"Bordel !"

Je me dépêchai de m'agenouiller vers elle et de palper son pouls, dans l'espoir d'une pulsation... J'attendis un moment... mais... rien.
Résigné, j'observai l'étage supérieur, d'où elle était tombée.

Un accident ?

Personne n'était capable de l'affirmer. Mais immédiatement, le ton de la soirée changea. Et, avec la venue de la jeune femme vampire, je commençais à ressentir l'angoisse du chasseur, qui se sentait obligé de protéger la populace des créatures de l'ombre.

Mais avec tout ce monde, la tâche allait être hardie.

"Il faut que quelqu'un appelle une ambulance... "

Disais-je d'une voix posée.

Après tout... peut-être la malheureuse avait vraiment perdu l'équilibre, la rambarde de sécurité n'étant pas particulièrement haute, et l'alcool étant facilement disponible, et vu qu'elle était jeune... une irresponsabilité quelconque aurait pu conduire à ce drame. Néanmoins, je me relevais en parcourant l'ensemble de la salle d'un regard méfiant.
Avant de jurer pour moi-même, et de me frayer un passage parmi la foule, pour ne plus me sentir étouffé.

Je tentai durant un court instant de trouver Izmaëlle, mais ne la voyant pas, je me décidai à sortir. Pour aller chercher dans le coffre de mon Impala au moins de quoi assurer ma défense.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MESSAGES : 36
METIER : gardienne du restfield cemetery.
SITUATION CIVIL : 404 page not found. (quoique)
PSEUDO : panda.
CELEBRITE : felicity jones.

MessageSujet: Re: TOPIC COMMUN.   Mer 20 Juin - 11:24

les danseuses filiformes qui s'évanouissent au vent
Tout semblait bien se passer quand un brouhaha de cris d'horreur fusa. L'assemblée migra vers l'extérieur à la façon d'une troupe de pigeons attirés par le pain et Shae, attirée par sa curiosité naturelle, ne put s'empêcher de se faufiler dans la foule à son tour pour voir ce qui se passait. Son odorat l'en informa avant sa vue. Une odeur métallique, salée, une odeur absolument délicieuse qui alluma un feu violent dans sa gorge. Ses pupilles se dilatèrent quand son regard tomba sur cette jeune femme et, surtout, cette mare de sang sur le sol. La soif revenait, terrible, pourtant elle fit immédiatement volte face et s'éloigna de ce spectacle de mort qui attirait tellement le regard. Elle ne fit même pas attention au chasseur qui la regardait comme si elle était responsable de ce décès. Franchement, si elle avait tué quelqu'un, on l'aurait trouvé vidé de son sang et pas étalé au bas du Country Club avec le crâne défoncé ! Mais le plus important pour le moment, c'était de calmer ce feu dévorant qui brûlait sa bouche et lui donnait une terrible envie de sauter sur le premier humain qui passerait. Il fallait qu'elle se calme. Le plus vite possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



L'EMMERDEUR

« Enfer chrétien, du feu. Enfer païen, du feu. Enfer mahométan, du feu. Enfer hindou, des flammes. A en croire les religions, Dieu est né rôtisseur. »

MESSAGES : 205
METIER : Patron du Trackside Tavern, un endroit où sexe, drague, alcool, et drogue prolifèrent pour mon plus grand bonheur.
VOS ENVIES : Manipuler, jouer, tuer ... On peut faire beaucoup de chose avec les humains.
SITUATION CIVIL : Célibataire
CELEBRITE : Francisco Lachowski

MessageSujet: Re: TOPIC COMMUN.   Mer 20 Juin - 14:32


Le Bal des Fondateurs
L’emmerdeur du coin
J'étais un démon, foutre la merde là où il n'y en avait pas été ma spécialité. Ca m'amusait de voir la réaction des humains. Tout se passait très bien, trop bien justement et il a fallu que j'y mette mon grain de sel histoire que l'ennui ne tue pas, ce qui malheureusement desservit une jolie jeune fille à la fleur de l'âge ! J'avais des remords ? Non, pas du tout. Les humains étaient des bêtes de foire, des jouets que j'aimais manipuler à ma guise. Alors une idiote en moins dans ce monde remplit de crétin ne me dérangeait pas plus que ça, au contraire. J'étais spectateur, et j'étais en première loge en plus. Observant un type qui vérifia si elle était bien morte, puis la fille à la robe pêche. J'avais vu juste, c'était bien une vampire et j'allais user de sa nature pour créer un autre rebondissement. Grâce à mon pouvoir de télékinésie, je fis fonctionner toutes les clims pour que l'odeur du sang soit bien présent partout. Aussitôt qu'elle sentit l'odeur du sang, j'ai remarqué que la vampire fût mal à l'aise. Elle ne se contrôlait pas très bien, du moins je l'espérais, et c'est ce qui me poussa à chercher du regard Juliette que je trouvais dans un coin. Lui faisant un signe de tête pour lui dire de sortir, elle obéit sans protestation étrangement. Continuant de manger des petits fours comme si de rien n'était, je finis par intercepter la vampire pour qu'elle ne sorte pas posant mon bras au-dessus de ses épaules. J'avais un culot d'enfer, j'osais tout. Faisant mine d'être inquiet pour elle je lui dis : « Vous allez bien mademoiselle ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


MESSAGES : 113
METIER : Étudiante en médecine, interne à l’hôpital et Assistante à la morgue de Camden
SITUATION CIVIL : C'est compliquée...
PSEUDO : Reana
CELEBRITE : Lyndsy Fonseca

MessageSujet: Re: TOPIC COMMUN.   Jeu 21 Juin - 3:05

✎ Le bal des fondateurs !


J’avais entendu parler du bal des fondateurs. Seulement, je n’avais pas tellement envie d’y aller. Bien que je tienne à mon apparence et que ce genre de soirée m’attire, en ce moment je n’avais pas trop le gout. La dernière fête à laquelle j’avais assisté, c’était en compagnie d’Ezechiel et là, j’allais être seule. Je sais que je ne devrais pas m’apitoyer sur mon sort, mais je n’ai pas le cœur à la fête que voulez-vous. Donc au départ, mes projets étaient de rester tranquillement à la maison et regarder des films, sauf que je n’avais pas prévue que ma mère ferais éruption dans ma chambre en brandissant une magnifique robe violette. « M’man !t’aurais pu frapper » Bon d’accord je n’étais pas nu, mais quand même. À vingt-deux ans j’ai quand-même droit à ma vie privée.« Regarde ma puce ! » Ma puce ! J’ai plus six ans ! Je soupira puis me leva pour regarder la robe.« C’est vrai qu’elle est jolie. » Je la pris des mains de ma mère puis quitta ma chambre pour m’enfermer dans la salle de bain. Une demi-heure plus tard, j’en sortie maquiller, coiffé et habiller. Bon d’accord, au départ, je ne voulais pas me rendre à ce bal, mais c’était que je n’avais aucune robe à me mettre sur le dos. Maintenant que j’en avais un, je pouvais y aller. Je souris à ma mère et lui donna un câlin. Je la remercie au passage puis quitte la maison pour sauter dans ma voiture. Une fois arrivée sur les lieux, je remarqua la voiture de Kenton. Il était déjà arrivé. Je souris puis sortie de ma voiture pour rejoindre l’entrée. Je souris aux portiers puis entra à mon tour suivant quelques invités. Une fois dans la salle, je posa mon regard sur les personnes. Aucune personne ne m’étais familière, sauf Kenton et…. « izmaëlle » Depuis quand elle était revenue ? Et Kenton était au courant ? Je soupira de colère puis accrocha un serveuse pour prendre un coupe de champagne et la but d’une traite. Prenant mon courage à deux mains, je me dirigea vers Kenton. Au moment où j’allais l’interpeller, j’aperçu le corps d’une jeune femme inconsciente baignant dans une mare de sang. « Génial, l’action commence sans moi… Je fis une légère grimace puis m’approcha du corps pour l’examiner. Je pris son poux puis me pencha pour voir la plait.« L’ambulance ne sert à rien Kenton, elle est déjà morte » Oui je pouvais l’affirmer. J’étais peut-être en seconde année de médecine, ma mémoire eidétique me permettait de l’affirmer.



Dernière édition par Ksenia Morrow le Jeu 21 Juin - 15:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


MESSAGES : 127
METIER : Lieutnant de police
VOS ENVIES : Tuer ce démon. A tout prix.
SITUATION CIVIL : Célibataire
PSEUDO : Ken
CELEBRITE : Jensen Ackles

MessageSujet: Re: TOPIC COMMUN.   Jeu 21 Juin - 14:29

A peine revenu du coffre de la voiture, d'où j'avais prélevé un couteau en argent que j'avais caché avec une sangle vers ma chaussette droite ainsi que mon habituel Colt 1911 (ce dernier je l'avais planqué dans une poche intérieur de mon costard), je constatai que Ksenia était arrivée. Je me rapprochais d'elle, en passant à côté de deux personnes, dont un homme qui avait enlacé un de ses bras autour de la vampire que je chassais. J'offris à la détentrice de la robe couleur pêche un regard de prédateur lorsque je passai à sa hauteur, tentant de la dissuader du regard d'essayer quelconque action contre le malheureux qui l'accostait.

Forcément, si la salle n'était pas bondée, je n'aurais pas hésité à virer l'inconnu pour tenter de me retrouver seul avec elle, même si elle aurait opposé résistance. Mais là... trop de monde. Trop de témoins qui me connaissaient. Je ne pouvais pas risquer de perdre ma couverture de flic normal pour finir en taule juste pour cette satanée suceuse de sang.

Aussi je me contentai de me rapprocher de ma cousine, qui reconstata le décès et m'affirma que l'ambulance ne servirait à rien. Brave petite couz, qui se rappelait de ses cours de médecine. Souriant, je m'accroupis, puis planta mon regard dans le sien.

"J'aurais pensé que ce genre de soirée t'ennuyait couz'. En tout cas, on peut pas laisser le corps ici. Il faut quand même appeler la police pour qu'elle évacue la place, les gens, et qu'elle commence son enquête.

Forcément, quand une personne mourrait, la police poursuivait d'office l'enquête, même sans demande expressive d'un tiers. Comme ça, les invités pourraient s'éclipser, et j'aurai champ libre pour traquer la vampire assez aisément. Du moins l'espérais-je... car, pour appeler la police, il fallait que les téléphones fonctionnent.

Or, lorsque je pris mon téléphone portable, vu que personne n'avait eu ce réflexe pourtant logique, je remarquai que le réseau était... naze.

"Merde... Quelqu'un a du réseau ?

Demandai-je à l'assemblée tout entière, persuadé que le manque de réception était dû au fait que mes factures téléphoniques étaient toujours en train d'attendre tranquillement sur la table de la cuisine, et ce, depuis assez longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MESSAGES : 36
METIER : gardienne du restfield cemetery.
SITUATION CIVIL : 404 page not found. (quoique)
PSEUDO : panda.
CELEBRITE : felicity jones.

MessageSujet: Re: TOPIC COMMUN.   Jeu 21 Juin - 15:31

les danseuses filiformes qui s'évanouissent au vent
« Vous allez bien mademoiselle ? » Une voix, un bras qui passe sur ses épaules, et voilà notre petite Shae qui était prise d'un violent sursaut, au point d'en renverser une partie de son whisky sur sa jolie robe claire. « Et merde ! » jura-t-elle sans pouvoir s'en empêcher en constatant les dégâts. Le seul point positif était que maintenant, l'odeur de l'alcool qui imbibait le tissu de sa robe couvrait celle du sang. Sa soif se calma. Juste un peu. « Je n'ai jamais aimé la vue du sang. » Un coup d'oeil à l'inconnu qui avait osé la toucher et elle se dégageait, doucement mais fermement, juste au moment où le chasseur passait à ses côtés en lui lançant un regard particulièrement mauvais. Shae se contenta de lui renvoyer un sourire parfaitement aimable.
« Quelqu'un a du réseau ? » Oh. C'était mal parti. La vampire fronça les sourcils et vérifia son propre portable, un Blackberry comme on en trouvait partout ces derniers temps. Pas de réseau. Forcément. « Quelqu'un a essayé le téléphone du club ? » demanda-t-elle ensuite à la ronde. La véritable poisse serait que les lignes téléphoniques soient complètement coupées. Et dans un tel cas, il faudrait trouver qui en était le responsable, la météo clémente ne pouvant pas expliquer une coupure des lignes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



On a tous besoin de croire que quelque chose existe au delà de la banalité du quotidien.


MESSAGES : 186
METIER : Videur au Trackside Tavern, homme de main de son boss
VOS ENVIES : Destructrices, empoissonées et malsaines
SITUATION CIVIL : Volage depuis qu'elle n'est plus là.
PSEUDO : Mags
CELEBRITE : Jamie Dornan

MessageSujet: Re: TOPIC COMMUN.   Dim 24 Juin - 16:48


Le bal des fondateurs, ce n'était pas quelque chose de fantastique en soi, mais Matthew espérait y trouver son compte. Il connaissait déjà quelques personnes qui allaient y faire un tour, dont Roman, qui n'allait certainement pas laisser la soirée se dérouler convenablement. Sur son 31, il se rendit donc au Country club, un lieu assez spécifique pour une soirée de cet ordre, mais passons. Regardant déjà les personnes présentent, il était à la recherche d'une quelconque victime. Oui, il penserait que ça passerait inaperçu de cette manière. Il l'emmènerait dans un coin et hop, pour étancher sa soif sans être vu comme le coupable, vu le nombre de personnes qui entraient ici. Il attendit cependant qu'il y ait plus de monde, et donc, plus de choix, quand il entendit des cris. Son regard se tourna automatiquement vers l'endroit d'où ls cris émergeaient. Il posa son regard sur une jeune femme, au sol, apparemment ayant fait une violente chute du haut des escaliers. Il ne put réprimer un léger sourire, qui disparut lorsque l'odeur du sang vint jusqu'à lui. Hum, il fallait vraiment qu'il se nourrisse pour ne pas sauter sur la victime devant tout le monde !

Il vit alors une jeune humaine horrifiée de la scène se diriger au loin. Il la fixa, avant de s'emparer d'un verre qu'il but d'une seule gorgée. Il décida alors de la suivre. Marchant dans la direction où elle avait disparut, il laissa son verre vide sur un plateau qui passa sous son nez. Il s'engagea à sa suite et finit juste à l'extérieur via la sortie de secours. Là, il observa la jeune humaine d'un regard des plus sanguinaire tout en s'approchant d'elle. Il savait que le remous de l'autre côté lui permettrait d'avoir suffisamment de temps pour faire ce qu'il avait à faire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

« And in this lonely hour, when you rest your weary head. Well I'll be watching you and on tiptoe creep to your bed. And if you ever leave me...I will never let you go. You will always know, I will be yours to have and hold... »

MESSAGES : 388
VOS ENVIES : Elles sont nombreuses mais terriblement destructrices.
SITUATION CIVIL : Leave me alone.
PSEUDO : Woodwinked
CELEBRITE : Amber Heard.

MessageSujet: Re: TOPIC COMMUN.   Dim 24 Juin - 17:13


Ma soirée s'annonçait des plus maussades et si toutefois, ce verre de champagne me permettait tant bien que mal de me divertir, je commençais à croire que les prochaines heures s'éterniseraient à coup sur. Fatiguée de devoir discerner un visage familier parmi la foule endiablée, je pris donc le chemin de la terrasse, m'accoudant à la rambarde en marbre qui dominait un jardin de plusieurs hectares. Très bien entretenu, la nuit ajoutait à ce coin de verdure une note mystérieuse, presque énigmatique. Profitant de cette brise fraîche qui caressait doucement mes bras nus, je crus entendre quelques cris brusquer ce fameux gala. Étrange. Je tentai de me concentrer un maximum pour pouvoir discerner quelques paroles et je crus comprendre qu'une jeune femme venait d'être retrouvée morte. Accident ou meurtre ? Je restai dubitative sur la nature de ce soi-disant accident. Sans pour autant m’alarmer - je commençais à être habituée aux décès à répétition - je me remis à ma place initiale lorsque je vis au loin une jeune fille descendre les escaliers en pierre, rejoignant le fameux jardin juste en bas. Certainement choquée par une telle révélation, je portai alors ma coupe de champagne jusqu'à mes lèvres mais, mon regard se stoppa vers une ombre très loin d'être anodine. Un homme suivait manifestement de près cette femme venant à peine de sortir de l'adolescence. M'appuyant sur mes mains afin de mieux discerner ses traits, je fis tomber mon verre au sol qui se brisa en un bruit strident.

Matthew. C'était bien lui l'homme qui aspirait à se nourrir de cette pauvre âme en peine. Abat les sentiments, je devais avant tout tenir mon rôle et, tant que je serai dans les parages, il était certain que mon ex fiancé ne toucherait personne. Gravissant à mon tour les marches d'un pas rapide, j'observai cependant la scène avant d'agir trop vite. Seulement, lorsque je vis le visage de cette innocente se couvrir d'une peur effroyable en découvrant son futur agresseur. Aussitôt, je me mis derrière le vampire, en prenant soin d'entrer dans le champs de vision de la jeune fille. « Va-t-en, tout de suite. » annonçai-je d'une voix tranchante. La rousse ne tarda pas à s’exécuter et, en un geste, je fis basculer Matthew contre le mur, ma main sur son force le retenant dans cette position. « Un verre de whisky c'est plus efficace lors de tels évènements. Ne m'oblige pas à t’assommer pour la soirée. »

_________________

Angie Northedge
« With no loving in our souls, Angie. » The wise man said just find your place, in the eye of the storm. Seek the roses along the way, just beware of the thorns. Close your eyes and your will find, the way out of the dark
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



L'EMMERDEUR

« Enfer chrétien, du feu. Enfer païen, du feu. Enfer mahométan, du feu. Enfer hindou, des flammes. A en croire les religions, Dieu est né rôtisseur. »

MESSAGES : 205
METIER : Patron du Trackside Tavern, un endroit où sexe, drague, alcool, et drogue prolifèrent pour mon plus grand bonheur.
VOS ENVIES : Manipuler, jouer, tuer ... On peut faire beaucoup de chose avec les humains.
SITUATION CIVIL : Célibataire
CELEBRITE : Francisco Lachowski

MessageSujet: Re: TOPIC COMMUN.   Lun 25 Juin - 13:34


Le Bal des Fondateurs
L’emmerdeur du coin
Une belle brochette était reunie à cette soirée, finalement j'avais eu raison de venir. Il n'y avait pas que des humains, il y avait également des vampires, des gens que je présumais chasseur, mais également un ange du nom de Angie. Zut ! Elle, je ne la voulais pas ici. S'il y avait bien une espèce que je n'aimais guère c'était ces sacs à plume ! Ils avaient tous un dons pour foutre ma vie en l'air ! Heureusement que je tenais en sympathie la jolie blonde. Bref, j'avais réussit à faire une jolie pagaille en ne tuant qu'une et unique personne. Cependant, je n'allais pas m'en tenir là. Je voulais voir la peur dans les yeux des gens. Là je n'y voyais que de la surprise et de la tristesse pour cette pauvre greluche qui était malencontreusement tombée. Et c'est là que je vis Matthew choisir une proie. Belle initiative peut-être qu'un cadavre de plus allait mettre davantage d'ambiance. Malheureusement c'était sans compter Angie. J'aurais dû m'en douter ! Laissant filer la proie que je pris de cours en m'interceptant devant elle, je fis mine de m'inquiéter pour la demoiselle. L'amenant aux toilettes, elle n'eut le temps de crier car j'étais entré, qu'elle se noyait dans une cuvette. Rien que le motif de sa mort me faisait rire. Vous imaginez-vous dans votre dossier "mort noyer dans une cuvette de toilette" ? Après mon oeuvre, je pris le visage de quelqu'un d'effrayer puis cria en sortant qu'il y avait un autre corps, morte de façon suspecte. Revenant dans la salle, je finis par regarder le chasseur « Il me semble que vous travaillez dans la police ... Si on arrive pas à contacter l'extérieur, je pense que vous devriez vous-même faire votre enquête. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



On a tous besoin de croire que quelque chose existe au delà de la banalité du quotidien.


MESSAGES : 186
METIER : Videur au Trackside Tavern, homme de main de son boss
VOS ENVIES : Destructrices, empoissonées et malsaines
SITUATION CIVIL : Volage depuis qu'elle n'est plus là.
PSEUDO : Mags
CELEBRITE : Jamie Dornan

MessageSujet: Re: TOPIC COMMUN.   Lun 25 Juin - 14:22


Sentant la peur dans son visage, son empathie s'amplifiait en même temps que sa conscience lui suppliait de tout arrêter, immédiatement. Le vampire lui rit au nez tout en s'approchant de la rousse, maintenant bloquée entre l'immortel et les pierres. Deux murs qui ne comptaient pas lui offrir un échappatoire. Seulement, c'était sans compter sur une certaine personne dont la voix résonna dans l'esprit de Matthew. Il connaissait cette voix pour l'avoir entendu de nombreuses fois il y a quelques nuits encore. C'était comme si sa conscience décidait d'agir à travers l'ange. Le vampire resta cependant calme, tout en voyant la rousse s'en aller à vitesse grand V. Apparemment, il n'était pas prêt de se nourrir, ce qui ne le mettait pas dans une humeur des plus joyeuses. D'autant plus qu'il sentit son corps venir frapper un des murs dans un fracas assez audible. Le vampire se releva, fixant Angie d'un air curieux. « Un verre de whisky c'est plus efficace lors de tels évènements. Ne m'oblige pas à t’assommer pour la soirée. » Il leva les yeux au ciel d'un air arrogant devant la froideur de l'ange. Ils étaient voués à se détester en dehors des illusions qu'elle pouvait provoquer, il en était conscient, et pourtant, elle venait de lui faire filer son diner. « Tu aurais au moins pu me laisser me rafraichir. C'était ça ou je sautais sur l'autre victime. Désolé, mais, j'en ai besoin pour vivre vois-tu. » Il marqua une légère pause. « Tu n'es pas obligé de m'assommer, tu peux aussi fermer les yeux, et aller voir ce qu'il se passe à l'intérieur non ? Et puis, tu aurai au moins pu me laisser le temps de lui effacer la mémoire, pauvre petite. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


MESSAGES : 127
METIER : Lieutnant de police
VOS ENVIES : Tuer ce démon. A tout prix.
SITUATION CIVIL : Célibataire
PSEUDO : Ken
CELEBRITE : Jensen Ackles

MessageSujet: Re: TOPIC COMMUN.   Lun 25 Juin - 15:47

La vampire, celle qui avait osé me défier d'un sourire éclatant, répondit à ma demande expresse de réseau, en suggérant d'essayer le téléphone du club. Je lui offris un coup d'oeil agacé, car pour moi, elle se fichait en permanence de ma tête. Elle en n'avait que peu à faire d'envoyer cette jeune fille à la morgue ou de permettre à l'enquête de se faire, j'en avais l'intime conviction. Aussi, cette consternation était jouée, fausse. Et ça, ça m'agaçait.

Néanmoins l'idée demeurait bonne, aussi je fis signe à un serveur d'aller checker le téléphone du Country Club. Il s'exécuta, légèrement paniqué.

Après quoi j'accordai rapidement à Ksenia un regard inquiet, puis lui demandai de rester sur ses gardes, alors que je m'éloignais du corps. Immédiatement, j'accourus vers une petite table où étaient entreposés différents amuses-gueules. Sans précaution aucune, je me saisis de la nappe, faisant tomber ce qu'elle soutenait, puis, revins vers la malheureuse décédée. Je me décidai de la couvrir, pour cacher cet horrible spectacle des bourges qui ne pouvaient détacher leur curiosité macabre de ce bout d'être humain sans vie.

Au même moment, un homme sortit des toilettes, alertant l'assemblée d'un autre cadavre dans les toilettes.

Mon sang ne fit qu'un tour, et alors que la panique commençait à gagner la majorité des personnes présentes, le jeune homme, que je reconnus comme étant celui au bras de la vampire, me dit : « Il me semble que vous travaillez dans la police ... Si on arrive pas à contacter l'extérieur, je pense que vous devriez vous-même faire votre enquête. »

Je lui offris un regard perplexe. Non pas parce qu'il savait que j'étais policier, toute personne ayant un tantinet d'intelligence l'aurait compris. Mais plutôt car... il avait l'air plutôt posé, serein. Alors qu'il venait de trouver un cadavre dans les toilettes. Je ne sus comment réagir, et me contentai de répondre de la manière la plus calme que mon adrénaline le permettait.

"Hors de question d'entamer une enquête. Ce que je vais faire, c'est évacuer tout le monde, et après, on verra."

Mais au même moment, le serveur censé appeler l'ambulance via le téléphone s'approcha de nous, totalement apeuré et sanglotant, étant à la limite de la crise de nerfs.

"Oh mon Dieu... Oh mon Dieu... On est... coincé ici..."

"Comment ça, coincé ?"

"Les lignes sont... sont hors service et... les portes principales sont fermées..."

J'offris un regard totalement abasourdi au serveur, que je reportais sur le jeune homme. Puis j'outrepassais les deux hommes, sans attendre de réponses ni de l'un ni de l'autre, et me dirigeais dans les toilettes.

J'ouvris la porte, et constatai la malheureuse, le corps totalement relâché, la tête baignant dans la cuvette. La thèse du suicide s'évapora sur le champ. Personne ne mettait fin à ses jours, de cette façon. Personne.

Aussi, je commençai sérieusement à ressentir l'angoisse me monter à la tête, et l'adrénaline se faire pomper dans mes veines. La situation était... des plus désastreuses.

Au mieux, on avait tous à faire à un petit sociopathe mongole qui s'en prenait à des pauvres femmes isolées. Au pire, on avait à faire à une créature surnaturelle qui comptait bien prendre son pied en tuant tout le sang frais qu'elle pourrait trouver.

Je soupirai, et tâtai mes poches.

"Merde."

J'avais oublié de prendre mon EMF, pour mesure les ondes électromagnétiques. Mon seul choix était donc la recherche d'indices.

Je me rapprochai donc du corps, observai le cou de la demoiselle. Aucune morsure. Pas le mode opératoire d'un vampire. De plus, la concernée que je surveillais n'aurait pu commettre ce meurtre, vu que je l'avais eu en visuel au même moment. Alors mon intention se porta par terre. A la recherche d'une poudre jaunâtre.

Que je finis par trouver rapidement.

J'en pris un peu sur mes doigts, et la sentis.

Yeurk

Cette odeur d'oeuf pourri... c'était... du soufre. Un démon. Qui sévissait.

Je déglutis. Il pourrait s'agir de n'importe qui, invités, membres du personnel, femme, homme... Pour trouver de qui il s'agissait... je n'avais d'autres choix que de faire des tests.

Je soupirai à nouveau, car je savais que j'aurais l'air con à balancer discrètement de l'eau bénite sur quelconque personne ou à prononcer le nom "Christo" pour faire apparaître les yeux noirs typiques des démons.

Je sortis donc des toilettes, à l'endroit où se trouvait l'homme qui avait découvert le corps. Je voulais lui poser des questions mais une femme me passa devant. Je voulus donc faire "Une pierre deux coups" et prononçais sans prendre aucune précaution le nom de Jésus en latin, devant les deux personnes.

"Christo."

Elle me regarda, décontenancée.

"Euh... moi c'est Christianne."

Pour ce qui était de la réaction de l'autre....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

MESSAGES : 36
METIER : gardienne du restfield cemetery.
SITUATION CIVIL : 404 page not found. (quoique)
PSEUDO : panda.
CELEBRITE : felicity jones.

MessageSujet: Re: TOPIC COMMUN.   Mar 26 Juin - 20:56

les danseuses filiformes qui s'évanouissent au vent
Ils avaient donc définitivement la poisse. Pas de réseau, les lignes coupées... Les portes principales sont fermées. Shae fronça les sourcils. Fermées ? Comment ça, fermées ? En pinçant les lèvres, elle se dirigea d'un bon pas jusqu'aux portes pour essayer de les ouvrir, sachant que sa force était supérieure à celle d'un humain lambda. Elle tira, poussa... « Bloquées de l'extérieur... » siffla-t-elle en fronçant désagréablement le nez. Et voilà que le gamin qui avait osé la toucher annonçait un nouveau décès dans les toilettes. La jolie brune fronça un peu plus les sourcils. Il était beaucoup trop calme pour quelqu'un qui venait de découvrir un cadavre, effectivement. Il méritait d'être gardé à l'oeil, mais avant toute chose...
La vampire se dirigea vers le chasseur alors qu'il engageait la conversation avec deux autres personnes. Usant de sa force un peu trop surnaturelle, elle préféra l'entraîner un peu à l'écart avant de le plaquer contre le mur, la lèvre supérieure retroussée sur ses longues canines. « Je ne sais pas pourquoi tu m'en veux tellement, Chasseur. Enfin, si, tu comptes me tuer, et sache que tu risques de perdre ta tête avant moi. Mais je n'ai pas tué cette gamine qui s'est éclaté la tête contre le goudron. Si je l'avais fait, on l'aurait retrouvée plus tard. Et, surtout, complètement vidée de son sang. » Sa voix n'était qu'un murmure vaguement menaçant. Elle finit toutefois par le lâcher, plissant ses yeux trop verts. « Alors par pitié utilise ta tête avant qu'il ne reste plus un seul humain normal dans cette salle, tu veux ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


MESSAGES : 127
METIER : Lieutnant de police
VOS ENVIES : Tuer ce démon. A tout prix.
SITUATION CIVIL : Célibataire
PSEUDO : Ken
CELEBRITE : Jensen Ackles

MessageSujet: Re: TOPIC COMMUN.   Mer 27 Juin - 11:04

J'observais la femme totalement... déconcertée qui me regardait comme si j'eus représenté un bachibouzouk logarithmique autiste. En tout cas, ce n'était pas un démon, mon "Christo" n'ayant eu aucun effet sur elle. Aussi, je voulus me retourner pour constater la réaction de l'homme qui avait trouvé un cadavre dans les toilettes, mais une main vint me saisir, et sans que je ne puisse rien faire, m'entraîna quelque peu à l'écart, loin des regards.

Je constatai que c'était la vampire, et tentai de résister de plus belle, mais en vain.

Brutalement, je fis plaqué contre le mur. A cet instant, je parcourus la salle du regard, en espérant qu'une quelconque personne remarquerait ma détresse. Mais tous avaient l'esprit ailleurs, aussi je tentai de saisir mon arme dans mon costard, mais c'était inutile. La force vampirique étant moult fois supérieure à la mienne.

Sa lèvre supérieure retroussée sur ses canines, pour une raison qui m'était obscure, elle avoua qu'elle ignorait pourquoi je la traquais. Je souris avec moquerie à cette phrase, mais elle ne releva pas. Après une menace subtile, elle m'affirma qu'elle n'avait pas tué la gamine, auquel cas, elle aurait été retrouvée plus tard, et vidée de son sang.

Mon sourire s'effaça soudainement.

Je savais qu'elle avait raison pour celle décédée dans les cuvettes. Et certainement pour la première. Les morts ne relevant rien du mode opératoire d'un vampire.
Toutefois... je peinais à lui accorder une présomption d'innocence, malgré ces preuves tangibles. J'avais l'intime conviction qu'à un moment ou un autre, un autre corps tomberait, et que cette fois, cela serait bien son oeuvre. Sinon, pourquoi serait-elle venue au Country Club, réunion qui représentait pour les gens de son espèce un buffet à volonté ?

Aussi, je continuai de la défier du regard, mais fus surpris quand elle me lâcha. Nos yeux verts s'observaient, dans un climat de tension, qui s'apaisa légèrement quand elle me dit apparemment agacée : « Alors par pitié utilise ta tête avant qu'il ne reste plus un seul humain normal dans cette salle, tu veux ? »

Je fronçai les sourcils, m'attendant vraiment pas à ce genre de remarque puis... soupirai. Et décidai de délaisser l'arme que je venais de saisir dans la poche intérieure de mon costard.

"C'est un démon qui a tué au moins une des filles. Pour l'autre, c'est clair que ce ne peut pas être... quelqu'un comme toi, vu que son cou est intact..."

Je balayai d'un regard méfiant l'ensemble de l'assemblée.

"Le seul moyen de trouver qui est le démon est de soit balancer de l'eau bénite sur chaque personne présente... soit de prononcer "Christo". Si démon il y a, ses yeux vireront au noir au nom de Jésus."

J'ignorais pourquoi je lui faisais partager mon enquête, n'étant peu apte à lui accorder ma confiance mais... il semblait que malgré tout, elle paraissait s'inquiéter du sort des humains présents. Enfin sans doute me manipulait-elle, c'était pour moi la seule explication à cette consternation, mais pour le moment, j'avais trop besoin d'aide pour faire le difficile.

Je lui accordai donc un dernier regard, empli de méfiance, avant de reprendre un bain de foule. Mettre à exécution le plan, sans attente de réponses de sa part.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: TOPIC COMMUN.   

Revenir en haut Aller en bas
 

TOPIC COMMUN.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les alentours :: Camden Country Club-